Athlétisme

Vainqueur d'un inédit triathlon à distance, Mayer a "stressé comme avant un grand championnat"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Kevin Mayer

Crédit: Getty Images

ParAFP
07/06/2020 à 18:40 | Mis à jour 07/06/2020 à 19:04

Kevin Mayer est sorti vainqueur dimanche d'un triathlon à distance d'un genre très particulier, censé combler le vide du calendrier en raison de la pandémie de coronavirus, face au champion du monde allemand Niklas Kaul et l'Estonien Maicel Uibo.

Après les perchistes hommes et dames en mai, c'était cette fois au tour des trois meilleurs décathloniens de la planète d'avoir les honneurs de l"Ultimate Garden Clash", un format de compétition à distance lancé par la Fédération internationale d'athlétisme pour pallier l'arrêt des meetings. Au menu : du saut à la perche (franchir un maximum de barres à 4 m en 10 minutes), du lancer du poids (jeter à plus de 12 m autant de fois que possible durant 10 minutes) et de la course (effectuer le plus d'allers-retours sur une distance de 20 m durant 5 minutes).

Athlétisme

Duplantis passe 5,94m et s'offre la meilleure performance mondiale de l'année en plein air

04/07/2020 À 16:34

A ce petit jeu, Kevin Mayer, évoluant à Montpellier, s'est montré le plus fort en dominant Niklas Kaul et Maicel Uibo. Le Français a survolé la perche (17 sauts réussis) et le poids (28 lancers réussis) avant d'être battu de peu à la course (26 allers-retours réussis pour Mayer, 27 pour Klaus). Il l'emporte avec un total de 71 points.

J'étais stressé toute la journée comme avant un grand championnat

"J'étais stressé toute la journée comme avant un grand championnat" a confié Kevin Mayer auprès de l'AFP après sa victoire. "D'autant que l'on n'avait jamais fait ça, c'était l'inconnue totale. Je suis recordman du monde, il faut assumer son titre (...) Vu les circonstances, c'était cool de faire une compétition. Mais je suis un décathlonien avant tout, ce n'est pas du tout ce pour quoi je m'entraîne. Je n'ai qu'une envie, c'est que ça revienne au vrai décathlon."

Le recordman du monde du décathlon en a profité pour évoquer son programme dans les mois à venir : "Dès que les qualifications olympiques reprendront, c'est-à-dire en décembre, je vais essayer de trouver ou d'organiser un décathlon pour faire les minima le plus tôt possible et être le mieux préparé pour les JO. Vu qu'en France en décembre, il fera froid, il faudra en créer un soit à l'étranger, aux Etats-Unis, soit aux DOM-TOM."

Athlétisme

Wilson Kipsang suspendu quatre ans

03/07/2020 À 14:53
Athlétisme

World Athletics gèle provisoirement le processus de réintégration des athlètes russes

02/07/2020 À 21:44
Dans le même sujet
Athlétisme
Partager avec
Copier
Partager cet article