AFP

23 médailles, la France s'offre un nouveau record

Un dimanche de folie, et au bout, un record de 23 médailles
Par Eurosport

Le 17/08/2014 à 09:31Mis à jour Le 17/08/2014 à 23:24

L'équipe de France a ajouté cinq médailles dont deux en or dimanche lors de la dernière journée des Championnats d'Europe. Et si les Britanniques terminent en tête du tableau des médailles, les Tricolores établissent leur nouveau record avec 23 podiums et 9 titres.

17h44 : Fin de l'Euro, La Grande-Bretagne termine première nation

Grâce à une fin d'après-midi tonitruante marquée par cinq titres, les Britanniques finissent en tête au classement des médailles devant les Français. Ces derniers n'ont pas démérité avec les fabuleuses médailles d'or de Mahiedine Mekhissi (1 500 mètres) et du 4x400 mètres féminin. Le 4x100 des filles a permis de ramener l'argent. Kafétien Gomis (longueur) et le 4x100 mètres de Christophe Lemaitre, l'athlète le plus médaillé de l'histoire des Championnats d'Europe (8), ont aussi pris le bronze. La France conclut ainsi son Euro à la deuxième place des nations mais surtout avec un nouveau record de médailles : 23. C'est cinq de mieux qu'à Barcelone il y a quatre ans. A Zürich, dans le temple de l'athlétisme du Letzigrund, la France a réalisé le meilleur championnat d'Europe de son histoire.

17h38 : Ruuskanen frustre Vesely au javelot

Antti Ruuskanen a crée la surprise en s'imposant au lancer du javelot avec un troisième jet à 88,01 mètres . Le Finlandais, médaillé de bronze aux JO de Londres, a décroché l'or devant le favori et tenant du titre Vitezslav Vesely (84,79m). Un autre finlandais prend le bronze en la personne de Tero Pitkämäki (84,40m).

17h35 : Rutherford roi de la longueur

Avec un bond à 8,29m au quatrième essai, le champion olympique britannique Greg Rutherford est devenu champion d'Europe. Le Grecque Louis Tsatoumas récole l'argent avec 8,15m et le Français Kafétien Gomis prend le bronze (8,14m).

Sa majesté Greg Rutherford a pris le trône européen du saut en longueur à Zürich

Sa majesté Greg Rutherford a pris le trône européen du saut en longueur à ZürichAFP

17h27 : Et pour terminer, la Grande-Bretagne bat la France

Comme un symbole de ces Championnats d'Europe, la Grande-Bretagne a remporté la dernière course devant la France. Les Britanniques ont été les plus fortes sur le 4x100m dames en s'imposant en 42''24 devant les Bleues (42''45). La Russie est troisième en 43''22.

17h22 : Gomis bronzé, 22e médaille française avant le 4x100m dames

Kafétien Gomis a remporté le bronze au saut en longueur. On a même cru à l'argent avec son dernier essai mais celui-ci a été mesuré à 8,14m. A un centimètre du Grecque Louis Tsatoumas. Cette troisième place permet à la France de porter son total de médailles à 22 avant la dernière épreuve : le 4x100 mètres. Céline Distel-Bonnet, Ayodélé Ikuesan, Myriam Soumaré, Stella Akakpo sont favorites pour l'or.

Kafétien Gomis

Kafétien GomisAFP

17h07: L'or pour les Britanniques, les Bleus en bronze

La logique a été respectée sur le 4x100 mètres masculin. Immense favorite, la Grande Bretagne a dû batailler jusqu'au bout pour remporter l'or en 37''93 face à l'Allemagne (38''09). Bien partie jusqu'à mi-parcours, et une transmission de relais hasardeuse entre Lemaitre et Tinmar, la France (38''47) prend un bronze qui la contente avec le forfait de Jimmy Vicaut. Avec une médaille d'or en plus, la Grande-Bretagne passe devant la France au classement des nations.

16h59 : Avant les 4x100, la France et la Grande-Bretagne restent au coude à coude

La lutte va être acharnée jusqu'au bout pour le tableau des médailles. Malgré l'or de Mo Farah sur 5 000 mètres, la France reste en tête grâce à un plus grand nombre de médailles d'argent (7 contre 5). La Grande-Bretagne peut encore passer devant avec la longueur - Rutherford y est toujours leader - les relais 4x100 mètres masculin et féminin. Place au 4x100 hommes maintenant. Pierre Vincent, Christophe Lemaitre, Teddy Tinmar, Ben Bassaw doivent prendre des risques s'ils veulent inquièter les Britanniques.

16h53 : Au bord de l'élimination, Gomis monte sur le podium provisoire

C'était le saut de la dernière de la chance. Kafétien Gomis ne l'a pas manqué. Alors qu'il avait mordu ses deux premiers essais, le Français a réalisé 8,13m pour sa troisième tentative. Suffisant pour s'offrir trois sauts supplémentaires et remonter à la troisième place. Le favori britannique Rutherford mène toujours la danse avec 8,27m devant le Grecque Tsatoumas (8,15m)

16h48 : Farah sans surprise, Tahri trop court

Dans un 5 000 mètres qui s'est décantée dans le dernier tour, Mohamed Farah n'a jamais tremblé et s'est imposé facilement en 14'05''82 devant l'Azerbaidjanais Hayle Ibrahimov (14'08''32) et son compatriote britannique Andy Vernon (14'09''48). Bob Tahri n'a pu tirer son épingle du jeu dans cette course trop tactique et trop rapide dans le final. Le Français, qui termine 6e, a confié à France Télévision souffrir "d'atroces douleurs abdominales" depuis quelques jours.

Intraitable Mo Farah, titré sur 5 000 mètres, Zürich 2014

Intraitable Mo Farah, titré sur 5 000 mètres, Zürich 2014AFP

16h37 : Planche trop parfaite pour Gomis, désormais en danger

Alors qu'il s'était envolé autour de 8,10m à son deuxième essai, le saut de Kafétien Gomis n'a finalement pas été mesuré. Pour les juges, le Français a mordu la planche qui semblait pourtant parfaite à l'image. Cruel, et gros danger pour le Français qui avait déjà manqué son premier essai. Il n'a plus qu'une tentative pour espèrer rester dans le concours. Le Britannique Rutherford a lui pris la tête avec 8,27 mètres.

16h33 : Tahri face à l'ogre Farah

C'est parti pour le 5 000 mètres messiers. Bob Tahri va tenter d'accrocher la médaille après avoir déçu sur 10 000 mètres. Le Britannique Mo Farah est le grandissime favori.

16h25 : Le 3 000m steeple pour Antje Möldner-Smith

En 9'29''43, l'Allemande a remporté l'or sur 3 000 mètres steeple devant la Suèdoise Charlotte Fougberg (9'30''16) et l'Espagnole Diana Martin (9'30''70). Möldner-Smith, 30 ans, avait remporté le bronze il y a deux ans à Helsinki.

16h17 : Gomis mord d'entrée

Pour son entrée en lice en finale de la longueur, Kafétien Gomis a mordu son premier essai. La tête est pour l'instant occupée par le Grecque Tsatoumas (8,15m). Favoris pour l'or, l'Allemand Christian Reif (8,49m cette année) et le champion olympique britannique Greg Rutherford (record à 8,51m) se sont contentés tous les deux d'un bon à 7,95m.

16h11 : Schwanitz la plus forte

Christina Schwanitz n'a pas fait de détails. L'Allemande de 28 ans s'est imposé en finale du lancer du poids grâce à un jet à 19,90 mètres. La Russe Yevgeniya Kolodko (19,39m) et la Hongroise Anita Marton (19,04 et record national) prennent l'argent et le bronze. Schwanitz, meilleure performeuse européenne avec 20,22m et vice-championne du monde 2013 derrière l'intouchable Valérie Adams, succède à sa compatriote Nadine Kleinert, partie à la retraite l'an passé.

Christina Schwanitz a conquis l'or au lancer du poids, Zürich 2014

Christina Schwanitz a conquis l'or au lancer du poids, Zürich 2014AFP

15H57 : Guei n'en revient pas

Après sa folle ligne droite qui a permis à la France de décrocher l'or sur le relais 4x400 mètre féminin, Floria Guei savoure avec ses coéquipières Marie Gayot, Agnès Raharolahy et Muriel Hurtis, qui conclut, à 35 ans, sa carrière de la plus belle des manières. Guei est elle revenue sur sa fin de course au micro de de France Télévisions :

" Pour moi rien n'est jamais joué d'avance. On l'a bien prouvé aujourd'hui. Je n'en reviens pas !"

15h53 : Cette fois, Mekhissi la tient sa Marseillaise à Zürich

Quelques minutes après son titre génial sur 1 500 mètres, Mahiedine Mekhissi est déjà sur le podium pour recevoir sa médaille d'or. Pas de démonstration de joie outrageuse. La Marseillaise retentit en son honneur. Il savoure, tout simplement.

15h48 : Le bronze échappe d'un rien aux Bleus

Le relais 4x400 mètres s'est bien battu. Mais il n'est pas monté sur le podium. Mame-Ibra Anne, Teddy-Atine Venel, Mamoudou-Elimane Hanne et Thomas Jordier ont terminé 4e en se faisant coiffer au poteau par les Polonais. Et ce malgré un chrono de 2'59''89, tout proche du record de France (2'58''96). La Russie est deuxième et le titre est revenu logiquement à la Grande-Bretagne (2'58''79), qui se rapproche ainsi à une médaille d'or au classement des nations derrière la France (8 contre 9).

15h42 : Place au 4x400 messieurs

Pas le temps de se remettre de ses émotions que voilà la finale du 4x400 mètres messieurs. Mame-Ibra Anne, Teddy-Atine Venel, Mamoudou-Elimane Hanne, Thomas Jordier avaient réalisé le deuxième temps des séries et peuvent apporter une 21e médaille à la France. Les Britanniques sont favoris.

Le Français Thomas Jordier et le Britannique Martyn Rooney vont s'expliquer lors du relais 4x400 mètres

Le Français Thomas Jordier et le Britannique Martyn Rooney vont s'expliquer lors du relais 4x400 mètres AFP

15h26 : Guei est une martienne ! Le relais 4x400 en or !

Incroyable Floria Guei ! Alors qu'elle semblait hors du coup pour la médaille au moment de prendre le dernier relais pour la France, la Tricolore nous a livré une dernière ligne droite digne de Marc Raquil (cf Mondiaux 2003). Revenant du diable Vauvert, Guei coiffe sur la ligne les Russes, les Britanniques (3e) et les Ukrainiennes (2e) pour offrir l'or au relais 4x400 féminin. Une vraie folie. Après Mekhissi, c'est tout simplement l'euphorie ! Marie Gayot, Muriel Hurtis, Agnès Raharolahy composaient avec Floria Guei ce relais français champion d'Europe.

15h15 : 19 médailles, nouveau record pour les Bleus !

Grâce à l'or de Mekhissi, qui ajoute un troisième titre européen en plein air à son palmarès, la France bat son record de médailles (19) en Championnats d'Europe. La marque précédente avait été établie à Barcelone en 2010 (18). Les Bleus confortent également leur place de leader au classement des nations devant les Britanniques (huit médailles d'or contre sept). Place au 4x400 féminin désormais. Marie Gayot, Muriel Hurtis, Agnès Raharolahy, Floria Guei possèdent la solidarité qu'il faut pour aller décrocher une nouvelle breloque.

15h08 : Incroyable Mekhissi, champion d'Europe du 1 500 mètres !

Monstrueux Mahiedine Mekhissi ! En plaçant un démarrage foudroyant sous la cloche du dernier tour, le Français a remporté l'or sur le 1 500 mètres (3'45''60). Et de quelle manière, la course était quasiment gagnée à 200 mètres de la ligne tant l'écart était déjà important. Le Norvégien Henril Ingebrigtsen prend l'argent en 3'46''10 et le bronze revient au Britannique Chris O'hare (3'46''18). Quelle réaction de la part de Mekhissi après sa disqualification discutable lors du 3 000 mètres steeple qu'il avait également remporté de manière écrasante. Il est véritablement un champion hors-norme.

15h04 : L'heure du rachat pour Mekhissi

Après sa disqualification sur 3 000 mètres steeple, Mahiedine Mekhissi a l'occasion de se racheter sur le 1 500 mètres qui vient de démarrer. Le Français peut viser une médaille.

Le programme de l'après-midi

Pour cette dernière journée des Championnats d'Europe, les Bleus devraient battre leur record de médailles qu'ils ont égalé hier (18). Ils peuvent jouer la médaille dans chacune des sept épreuves dans lesquelles ils sont engagés. A commencer par le 1 500 mètres avec Mahiedine Mekhissi, en quête de revanche après sa disqualification lors de son 3 000m steeple victorieux. Les hostilités débutent à 15h avec le lancer du poids féminin.

  • 15h00 - Lancer du poids (femmes)
  • 15h05 - 1 500 mètres (hommes) : Mahiedine Mekhissi
  • 15h16 : Saut en hauteur (femmes)
  • 15h22 : 4x400 mètres (femmes) : Marie Gayot, Muriel Hurtis, Agnès Raharolahy, Floria Guei
  • 15h42 : 4x400 mètres (hommes) : Mame-Ibra Anne, Teddy-Atine Venel, Mamoudou-Elimane Hanne, Thomas Jordier
  • 15h56 : Saut en longueur (hommes) : Kafétien Gomis
  • 16h08 : 3 000 mètres steeple
  • 16h11 : Javelot (hommes)
  • 16h30 : 5 000 mètres (hommes) : Bob Tahri
  • 17h05 : 4x100 mètres (hommes) : Pierre Vincent, Christophe Lemaitre, Teddy Tinmar, Ben Bassaw
  • 17h22 : 4x100 mètres (femmes) : Céline Distel-Bonnet, Ayodélé Ikuesan, Myriam Soumaré, Stella Akakpo

11h11 : Victoire de l'Italien Meucci

En 2h11'08'', Daniele Meucci remporte son premier titre européen en marathon. Il offre à l'Italie sa deuxième médaille d'or après Libania Grenot sur le 400m féminin. Le Polonais Yared Shegumo s'empare de l'argent et le Russe Aleksey Reunkov complète le podium. Grand animateur de la course, Marcin Chabowski a jeté l'éponge au 35e km. Le Français Meftah termine lui 6e à plus de deux minutes du vainqueur du jour, les Bleus attendront cet après-midi pour leur 19e médaille.

10h59 : Meucci fond vers l'arrivée

L'Italien est toujours seul en tête avec un matelas confortable de 40 secondes à deux kilomètres de l'arrivée. Derrière ça bataille pour l'argent et le bronze entre l'Espagnol Guerra, le Polonais Shegumo et le Russe Reunkov. Le Français Meftah est toujours à la 5e place, trop loin pour accrocher une médaille. Les athlètes sont attendus de pied ferme par une foule compacte sur la ligne d'arrivée.

10h52 : Le Polonais s'arrête sur le bord de la route

Après plus de 20km en tête, Chabowski est à bout. Victime d'une terrible défaillance, il ne pourra même pas se battre pour une médaille.

10h47 : Meucci avale Chabowski

Le numéro du Polonais en tête de la course est terminé. L'Italien vient de le passer et le lâcher en quelques mètres. Il court pour l'or désormais. Encore sept kilomètres à parcourir pour les athlètes. Meftah est pour l'instant 5e à 37 secondes du premier.

10h40 : Au tour de Meucci de tenter sa chance

Le Français Meftah est rentré dans le rang et c'est Daniele Meucci qui vient de creuser un écart avec ce qui reste du "peloton". L'Italien a creusé un écart important mais doit encore combler plusieurs dizaines de secondes (40'') avec Chabowski, qui semble piocher désormais.

10h30 : Attaque de Meftah

En queue de peloton pendant plusieurs kilomètres, le Français vient de partir à la poursuite du Polonais. Il a quelques secondes d'avance sur un groupe de quatre coureurs (Meucci, Guerra, Röthlin et Guerra) alors que l'on vient de passer au 30e kilomètre.

10h25 : Une minute d'avance pour le Polonais

Les kilomètres se suivent et se ressemblent sur ce marathon. Chabowski continue de creuser un écart au fil de ses foulées alors que le groupe de poursuivants continue de se réduire. Ils doivent désormais combler un retard d'1'10 sur l'homme de tête. Les Français ont eux du mal à rester en contact.

10h20 : Beau soleil et foule sont au rendez-vous

Zurich est sous un magnifique ciel bleu pour cette dernière journée des championnats d'Europe. Dans la ville, les spectateurs sont bien présents pour voir passer les athlètes.

10h10 : Un peloton de quinze marathoniens

Derrière le Polonais, une quinzaine de coureurs sont en chasse. Trois Français sont encore dans ce groupe : Abdellatif Meftah, El Hassane Ben Lkhainouch et Jean Domascene Habarurema.

10h05 : A mi-course, Chabowski domine toujours

Les athlètes viennent de passer à la moitié du parcours. Marcin Chabowski poursuit son numéro en tête et en 1h04'45, il possède un matelas conséquent de 50 secondes sur ses poursuivants.

09h50 : Deuxième ascension

Röthlin (champion d'Europe en titre) et Abraham, les deux concurrents suisses prennent les commandes du peloton. Le Polonais est toujours seul en tête avec une trentaine de secondes d'avance. A l'arrière, la course commence à être dur pour Benjamin Malaty qui a perdu quelques mètres. Ruben Indongo a lui lâché prise.

09h35 : Chabowski seul en tête

Le Polonais a tenté un gros coup et a attaqué alors que l'arrivée de ce marathon est encore très loin. Il possède une dizaine de secondes d'avance sur une vingtaine de coureurs mais son opération semble très risquée.

09h19 : Les Français tiennent le rythme

Le Belge Abdelhadi El Hachimi a été le premier à attaquer en bas de la cote du parcours, il a pris quelques secondes d'avance. Cette difficulté pourrait faire office de juge de paix dans ce marathon. Avec plusieurs centaines de mètres à 8%, elle risque de faire très mal aux coureurs qui devront la gravir quatre fois. Les Français sont eux toujours dans le peloton de tête.

09h00 : C'est parti pour le marathon

Première et unique épreuve de la matinée : le marathon. Plusieurs Français sont en lice : Abdellatif Meftah, Benjamin Malaty, El Hassane Ben Lkhainouch, Jean Domascene Habarurema et Rubin Indongo. Si le titre sera difficile à aller chercher pour l'un des tricolores, Abdellatif Meftah peut espérer accrocher une médaille. Il est l'un des six concurrents à avoir déjà couru en moins de 2h10 les 42,195km. Trois hommes font figure de favoris : les Suisses Röthlin et Abraham ainsi que le Polonais Szost.

08h55 : Le duel franco-britannique

Le Français Thomas Jordier et le Britannique Martyn Rooney vont s'expliquer pour le dernier relais des séries du 4x400 mètres

Le Français Thomas Jordier et le Britannique Martyn Rooney vont s'expliquer pour le dernier relais des séries du 4x400 mètres AFP

08h50 : Le programme du jour

  • 9h00 - Marathon (hommes) : Abdellatif Meftah et Benjamin Malaty
  • 15h00 - Lancer du poids (femmes)
  • 15h05 - 1 500 mètres (hommes) : Mahiedine Mekhissi
  • 15h16 : Saut en hauteur (femmes)
  • 15h22 : 4x400 mètres (femmes) : Marie Gayot, Muriel Hurtis, Agnès Raharolahy, Floria Guei
  • 15h42 : 4x400 mètres (hommes) : Mame-Ibra Anne, Teddy-Atine Venel, Mamoudou-Elimane Hanne, Thomas Jordier
  • 15h56 : Saut en longueur (hommes) : Kafétien Gomis
  • 16h08 : 3 000 mètres steeple
  • 16h11 : Javelot (hommes)
  • 16h30 : 5 000 mètres (hommes) : Bob Tahri
  • 17h05 : 4x100 mètres (hommes) : Pierre Vincent, Christophe Lemaitre, Teddy Tinmar, Ben Bassaw
  • 17h22 : 4x100 mètres (femmes) : Céline Distel-Bonnet, Ayodélé Ikuesan, Myriam Soumaré, Stella Akakpo
0
0