Getty Images

Décastar : Kevin Mayer vire avec 4563 points et peut rêver des 9000... voire du record du monde

Première journée : Mayer avait déjà le record dans le viseur
Par Eurosport

Le 15/09/2018 à 12:02Mis à jour Le 16/09/2018 à 17:46

DECASTAR - Kevin Mayer a réussi une grosse première journée samedi au Décastar. Après avoir explosé deux records personnels sur 100m et à la longueur, le champion du monde en titre a ensuite serré les dents au poids et plus encore à la hauteur et sur 400m. Il vire à mi-parcours avec 4563 points, soit 128 de plus que lors de son record de France à Rio. Les 9000 points sont dans le viseur.

100 mètres : 10"55

A Berlin, le mois dernier, lors des Championnats d'Europe, Kevin Mayer avait déjà battu son record personnel en 10"64. Le Français a fait mieux et même beaucoup mieux samedi matin à Talence, en établissant sa nouvelle marquer de référence en 10"55. Un chrono qui lui rapporte d'entrée 963 points et le place sur des bases élevées, avec 60 points d'avance sur son record de France des Jeux de Rio en 2016.

Longueur : 7,80m

Le spectre berlinois planait sur la Gironde avant cette épreuve. Personne, et surtout pas Kevin Mayer, n'avait oublié le zéro pointé des Championnats d'Europe : trois essais mordus qui avaient ruiné ses chances de médaille et de record. Cette fois, Mayer a "assuré" dès son premier bond, avec une performance plus que respectable (7,55m). Son deuxième essai a marqué une nouvelle frustration. Le champion du monde 2017 l'a mordu d'un rien, alors qu'il semblait au-delà proche des huit mètres.

Mais à sa dernière tentative lui a permis de pulvériser son record personnel, vieux de quatre ans (7,55m) avec 7,80m. Il engrange ainsi 1010 points ce qui lui donne un total de 1973 points. Le voilà sur les bases non seulement de son record de France, mais aussi des 9000 points et potentiellement du record du monde d'Ashton Eaton, mais il ne veut surtout pas y penser. "Je sais que vous allez me parler de record du monde, mais je veux juste me faire plaisir sur chaque épreuve, a-t-il tempéré au micro de RMC Sport. J'ai des sensations incroyables, je les avais déjà aux Europe, mais là, j'arrive à les exprimer. Je fais mon petit bout de chemin." Et il le fait bien pour le moment.

Poids : 16m

Pas de record personnel cette fois pour Kevin Mayer. Mais un résultat très correct avec la barre des 16 mètres qui a été atteint dès son premier jet. Le recordman de France n'a pas réussi à améliorer lors de ses deux derniers essais, mais il ajoute tout de même 851 points pour culminer après trois épreuves à 2824 points. A titre de comparaison, lors de son record de France aux Jeux de Rio en 2016, Mayer totalisait 2699 points. Le cap des 9000 points est donc envisageable s'il garde ce rythme.

Hauteur : 2,05m

Une douleur à la hanche, une frayeur, un peu d'agacement... Kevin Mayer n'a pas vécu un concours de tout repos à la hauteur. Gêné par une douleur à la hanche, dont il faut souhaiter qu'elle ne constitue pas un handicap pour la suite de ce décathlon, il a dû avoir recours à son troisième essaie pou effacer 1,99m. Un gros ouf de soulagement, car s'il avait dû se contenter d'une barre à 1,96m, ses temps de passage en auraient été grandement affectés.

Dans la foulée, Mayer a été privé de son premier essai à 2,02m. Le recordman de France n'avait pas compris qu'il était le premier concurrent à devoir s'attaquer à cette barre. Qu'importe, il est passé à nouveau au troisième essai avant de remettre ça à 2,05m. L'essentiel était assuré. Certes, c'est en-deça de son record (2,09m) mais celui-ci remonte à 2012. Lors de son record de France à Rio, Mayer s'était arrêté à 2,04m. Après quatre épreuves, il affiche 3674 points au compteur, et reste sur un rythme susceptible de le faire entrer dans le club des 9000...

400m : 48"42

Une épreuve qui ne constitue pas un point fort du Français,. Sur 400, Kevin Mayer doit d'abord savoir souffrir. Il a tenté de partir très vite, peut-être un trop, et n'a finalement pas battu son record personnel (48"26). En 48"42, il est également resté en-deça de son chrono des Jeux de Rio (48"28).

C'est la seule des cinq épreuves de ce samedi où le Francilien a fait moins bien que lors de son record de France, établi il y a deux ans aux Jeux Olympiques. Mais avec 4563 points, Kevin Mayer a signé la meilleure première journée de sa carrière. Prometteur, puisque la seconde journée regorge d'épreuves que la Français adore, à l'image du 110m haies ou de la perche.

0
0