L'Américain Justin Gatlin a frappé un grand coup vendredi en réalisant 9"74 sur 100 m, envoyant un message clair à la concurrence, et au Jamaïcain Usain Bolt, dans cette saison dont le sommet se situe fin-août aux Mondiaux de Pékin. Dans une soirée idéale pour la pratique de l'athlétisme, Doha a donné d'autres performances de premier plan, avec le triple saut du Cubain Pablo Pichardo mesuré à 18,06 m, soit la troisième meilleure performance de tous les temps.
Absent, Usain Bolt, roi du sprint de ces dernières années (triplé 100-200-4x100 m aux JO-2008 à Pékin et aux JO 2012 à Londres) mais qui n'a pas couru l'an passé en raison d'une blessure, a dû comprendre le message de Gatlin. Avec un vent à peine favorable (+0,9 m/s), l'Américain a amélioré sa meilleure marque, qui était jusque-là de 9 sec 77, devenant ainsi le cinquième meilleur performeur de l'histoire sur 100 m. Le tout en relâchant un petit peu son effort sur la fin de la course.

"J'ai préféré relâcher"

Doha
Encore blessé, Tamgho dit adieu à Pékin
15/05/2015 À 18:30
"J'ai ressenti quelques douleurs à mon ischio depuis quelques jours, mais rien de très grave. J'ai préféré relâché", a-t-il déclaré sur beIN Sport. A 33 ans, le Newyorkais ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, avec en point de mire les Mondiaux de Pékin, là où la domination de Bolt "l'Éclair" sur l'athlétisme mondiale avait débuté il y a sept ans pendant les jeux Olympiques.
"Je ne sais pas si j'ai marqué les esprits, mais je sais que je peux aller encore plus vite", a ajouté Gatlin. A bon entendeur! "Ce que je veux montrer au public, c'est que l'athlétisme peut encore être un spectacle. C'est ça que je souhaite", a-t-il conclu. Et le record de Bolt (9 sec 58 à Berlin en août 2009) ne paraît plus forcément hors d'atteinte.

Pichardo sur un nuage

Mais Gatlin n'a pas été le seul à briller à Doha pour l'épreuve inaugurale de la Ligue de diamant. Le triple saut a ainsi vécu le concours le plus dense, avec pour la première fois de l'histoire deux athlètes à plus de 18 m, la palme revenant à Pichardo. Avec 18,06 m et un vent à peine favorable (+0,8 m/s), le jeune Cubain de 21 ans a pris la troisième place sur les tablettes des meilleurs performeurs de tous les temps derrière l'Américain Kenny Harrison (18,09 m) et le Britannique Jonathan Edwards (18,29 m).
Le record du "Goéland" anglais, qui remonte aux Mondiaux 1995 de Göteborg (Suède), semble en danger vu l'énorme densité dans la discipline, puisque l'Américain Christian Taylor a sauté à 18,04 m vendredi.
Le champion du monde en titre Teddy Tamgho, qui se situe désormais entre Pichardo et Taylor avec 18,04 m, a vu sa saison se terminer, la faute à une rupture du tendon d'Achille. "Tendon d'Achille pété, je pars me faire opérer à Aspetar", une clinique de Doha, spécialisée dans le sport, a indiqué le Français sur son compte Twitter.
Sur 100 m haies, l'Américaine Jasmin Stowers a également signé la meilleure performance de l'année en 12 sec 35/100e, soit la 7e performance de l'histoire, à 14 centièmes de seconde du record du monde.
Doha
Justin Gatlin remporte le 100m en 9"74
15/05/2015 À 17:40
Doha
Lavillenie forfait à Doha
12/05/2015 À 08:38