Aries Merritt (110 m haies) et Jennifer Suhr (perche) n'ont pas été préservés de la défaite par leur statut de champion olympique, vendredi à Des Moines (Iowa) lors des Drake Relays.
Merritt, détenteur du record du monde de la spécialité, a été devancé de 05/100 par le Jamaïcain Andrew Riley (13.43), qui a coiffé un plateau très relevé alors qu'il a couru au couloir N.1.
Les deux autres médaillés de Londres sur les haies hautes n'ont pas fait mieux que Merritt: Jason Richardson (argent) a été éliminé sur faux-départ et le Jamaïcain Hansle Parchment (bronze) a complètement manqué sa course (7e).
Tokyo 2020
Bleus : Mission Tokyo réussie pour deux relais sur trois à Chorzow
01/05/2021 À 22:07
"Je n'avais pas couru une course de ce calibre depuis Bruxelles (où il avait établi le 7 septembre le record du monde en 12.80), il est encore tôt dans la saison et dans mon cycle d'entraînement, a indiqué Merritt. Il y avait un fort vent de face et pour les petits gabarits comme moi, c'est encore plus gênant."
Riley avait déjà fait forte impression à Des Moines en juin 2012 en gagnant le titre universitaire américain sur 110 m haies et 100 m.
"Gagner une course de ce calibre, c'est très bon pour la confiance mais ça ne rapporte pas de médailles, a expliqué le Jamaïcain de 24 ans. Le plus important, c'est dans quatre mois (aux Mondiaux de Moscou). Pour l'instant, j'apprends encore à gérer le circuit professionnel, c'est nouveau pour moi."
Trois MPM 2013
A la perche, Suhr a été battue par sa dauphine de Londres, la Cubaine Yarisley Silva, qui a porté son record national et la meilleure performance mondiale de la saison à 4,85 m, contre seulement 4,63 m à l'Américaine.
Deux autres MPM de la saison ont été réalisées vendredi lors des épreuves professionnelles des Drake Relays, qui se terminent samedi.
Sur 400 m haies, l'Américain Michael Tinsley s'est imposé en 48.55, abaissant de 22/100 sa précédente MPM, qui datait d'une semaine lors des Kansas Relays. Le vice-champion olympique a devancé son compatriote Johnny Dutch (48.73) et le Portoricain Javier Culson (49.33), médaillé de bronze à Londres.
Sur 1500 m, l'Américaine Jenny Simpson, championne du monde en titre, a couru en 4 min 03 sec 35/100 pour battre le record du stade et de la réunion.
Dans d'autres épreuves, le jeune Dominicain Luguelin Santos, 19 ans et déjà vice-champion olympique du 400 m, a remporté le tour de piste en 44.72, à 02/100 de la MPM de la saison signée par le Grenadien Kirani James. L'Américain Jeremy Wariner, champion olympique 2004 et double champion du monde (2005, 2007), a pris la deuxième place à bonne distance du prodige dominicain (45.35).
A la longueur, l'Américaine Brittney Reese, championne olympique et double championne du monde en titre, a bondi à 6,94 m à son dernier essai pour s'assurer la victoire devant sa compatriote Janay DeLoach, bronzée aux JO-2012.
A cause d'un vent bien trop favorable, Reese n'est toutefois pas repartie de Des Moines avec la MPM de la saison.
Tokyo 2020
Bekele a zappé sa course de sélection, va-t-il manquer le marathon des Jeux ?
01/05/2021 À 17:54
Athlétisme
Darien suspendu pour trois "no show" antérieurs à sa retraite
30/04/2021 À 19:22