Aries Merritt (110 m haies) et Jennifer Suhr (perche) n'ont pas été préservés de la défaite par leur statut de champion olympique, vendredi à Des Moines (Iowa) lors des Drake Relays.

Merritt, détenteur du record du monde de la spécialité, a été devancé de 05/100 par le Jamaïcain Andrew Riley (13.43), qui a coiffé un plateau très relevé alors qu'il a couru au couloir N.1.

Athlétisme
La Ligue de diamant dévoile son calendrier et perd un meeting en 2021
HIER À 09:15

Les deux autres médaillés de Londres sur les haies hautes n'ont pas fait mieux que Merritt: Jason Richardson (argent) a été éliminé sur faux-départ et le Jamaïcain Hansle Parchment (bronze) a complètement manqué sa course (7e).

"Je n'avais pas couru une course de ce calibre depuis Bruxelles (où il avait établi le 7 septembre le record du monde en 12.80), il est encore tôt dans la saison et dans mon cycle d'entraînement, a indiqué Merritt. Il y avait un fort vent de face et pour les petits gabarits comme moi, c'est encore plus gênant."

Riley avait déjà fait forte impression à Des Moines en juin 2012 en gagnant le titre universitaire américain sur 110 m haies et 100 m.

"Gagner une course de ce calibre, c'est très bon pour la confiance mais ça ne rapporte pas de médailles, a expliqué le Jamaïcain de 24 ans. Le plus important, c'est dans quatre mois (aux Mondiaux de Moscou). Pour l'instant, j'apprends encore à gérer le circuit professionnel, c'est nouveau pour moi."

Trois MPM 2013

A la perche, Suhr a été battue par sa dauphine de Londres, la Cubaine Yarisley Silva, qui a porté son record national et la meilleure performance mondiale de la saison à 4,85 m, contre seulement 4,63 m à l'Américaine.

Deux autres MPM de la saison ont été réalisées vendredi lors des épreuves professionnelles des Drake Relays, qui se terminent samedi.

Sur 400 m haies, l'Américain Michael Tinsley s'est imposé en 48.55, abaissant de 22/100 sa précédente MPM, qui datait d'une semaine lors des Kansas Relays. Le vice-champion olympique a devancé son compatriote Johnny Dutch (48.73) et le Portoricain Javier Culson (49.33), médaillé de bronze à Londres.

Sur 1500 m, l'Américaine Jenny Simpson, championne du monde en titre, a couru en 4 min 03 sec 35/100 pour battre le record du stade et de la réunion.

Dans d'autres épreuves, le jeune Dominicain Luguelin Santos, 19 ans et déjà vice-champion olympique du 400 m, a remporté le tour de piste en 44.72, à 02/100 de la MPM de la saison signée par le Grenadien Kirani James. L'Américain Jeremy Wariner, champion olympique 2004 et double champion du monde (2005, 2007), a pris la deuxième place à bonne distance du prodige dominicain (45.35).

A la longueur, l'Américaine Brittney Reese, championne olympique et double championne du monde en titre, a bondi à 6,94 m à son dernier essai pour s'assurer la victoire devant sa compatriote Janay DeLoach, bronzée aux JO-2012.

A cause d'un vent bien trop favorable, Reese n'est toutefois pas repartie de Des Moines avec la MPM de la saison.

Les Grands Récits
Justin Gatlin, la rédemption sans le pardon
HIER À 23:12
Athlétisme
Monde ou Europe ? Lavillenie espère bien qu’il n’aura pas à choisir
20/11/2020 À 07:06