L’incident n’avait pas encore été révélé, mais la presse britannique vient de divulguer que Dwain Chambers est entré dans une telle colère après avoir appris la disqualification de son équipe, qui avait terminé 3ème sur le relais 4 fois 100 mètres, qu’il a frappé du poing sur une cloison de séparation.
Une rage telle que les officiels russes ont pris l’initiative d’appeler à la rescousse la police russe, pour maîtriser le sprinter. Mais à leur arrivée, sa colère était retombée, et il n’y eut aucune conséquence officielle. La Fédération Britannique envisage tout de même une sanction disciplinaire contre Chambers. Cet épisode s’est produit à l’écart du public et des médias, dans la pièce où patientent les médaillés avant de monter sur les podiums. Et c’est là, à quelques minutes d’entrer sur la piste pour y recevoir ce bronze que les relayeurs britanniques croyaient avoir conquis qu’un officiel est arrivé pour les informer de leur disqualification, suite à un passage de bâton hors zone de James Ellington.
Le camouflet a été terrible pour les quatre hommes, Adam Gemili, Harry Aikines-Aryeetey, James Ellington, et Dwain Chambers, qui a pété les plombs ! Il est vrai qu’il s’agissait du 5ème championnat majeur dans lequel le relais britannique est disqualifié, et que les relayeurs avaient fêté avec un énorme enthousiasme ce come-back sur un podium....
Mondiaux
Doublé des marcheuses chinoises, Eaton en tête du décathlon : ce qu’il faut retenir de la nuit
28/08/2015 À 06:33
Retrouvez plus d’articles sur VO²
Mondiaux
Lemaitre et Vicaut alignés dès les séries du 4x100 m
28/08/2015 À 04:28
Mondiaux
20 km marche (F) : Liu et Lu assurent un doublé pour la Chine
28/08/2015 À 04:22