AFP

Le programme de mercredi : Lemaitre espère passer les demies du 200m, la finale du 400m promet

Le programme de mercredi : Lemaitre espère passer les demies du 200m, la finale du 400m promet

Le 25/08/2015 à 22:03Mis à jour Le 26/08/2015 à 09:58

Mondiaux 2015 – Aucune finale au programme pour le clan français ce mercredi à Pékin. Mais celle du 400m messieurs promet du spectacle. Christophe Lemaitre tentera, lui, d'arracher un billet pour la finale du 200m avec Usain Bolt et Justin Gatlin.

Après le bronze amer de Renaud Lavillenie lundi, et les performances en demi-teinte des Bleus mardi, le clan tricolore n'aura pas l'occasion de s'offrir une deuxième médaille lors de cette 5e journée des Mondiaux de Pékin. Aucun Tricolore ne sera présent parmi les cinq finales au programme.

Christophe Lemaitre est le seul Français en lice de l'après-midi. Le médaillé de bronze de Daegu tentera d'aller chercher une qualification pour la finale du 200m. Les demi-finales du demi-tour de piste verront également le duel à distance entre Usain Bolt et Justin Gatlin. À moins que le Jamaicain ne déclare forfait. Mardi, suite aux séries, l'homme aux neuf titres mondiaux s'est déclaré fatigué, laissant planer le doute sur sa participation.

Le programme de mercredi et les Français en lice :

  • Saut à la perche - Femmes - Finale à 13h00
  • Lancer de Javelot - Hommes - Finale à 13h05
  • 200m - Femmes - Séries à 13h15
  • 400m haies - Femmes - Finale à 14h10
  • 200m - Hommes - Demi-finales à 14h30 : Christophe Lemaitre
  • 3000m steeple - Femmes - Finale à 15h00
  • 400m - Hommes - Finale à 15h25

Les finales à suivre

Saut à la perche - Femmes - 13h00

Tenante du titre : Elena Isinbaeva (Russie)

Celle qui a sauté le plus haut cette saison : Yarisley Silva (Cuba, 4,91m)

La tsarine Elena Isinbaeva absente - elle pourrait revenir pour Rio l'an prochain -, elles sont nombreuses à pouvoir prétendre à la couronne mondiale. Bronzée à Moscou, Silva semble bien armée pour remporter son premier titre. Si elle saute à hauteur de son record (4,91m), personne ne devrait pouvoir aller chercher la Cubaine. Si ce n'est Jennifer Suhr. La championne olympique américaine est la seule des engagés à avoir franchi la barre des cinq mètres (5,02m en indoor en 2013). La Brésilienne Fabiana Murer (titrée en 2011) et la Grecque Nikoleta Kyriakopoulou (4,83m cette saison) seront aussi à la bagarre.

Lancer du javelot – Hommes – 13h05

Tenant du titre : Viteszslav Vesely (République Tchèque)

Celui qui a lancé le plus loin cette saison : Julius Yego (Kenya, 91,39m)

Voilà une finale qui promet du spectacle et du suspense. Rarement une finale du javelot ne s'est annoncée aussi dense. Cette saison, les six meilleurs se tiennent en trois mètres, tous au-dessus de 88 mètres. Ils sont tous là, sauf le Trinidadien Keshorn Walcott, transparent lors des qualifications. Avec sa meilleure performance mondiale de l'année, le Kenyan Julius Yego pourrait bien apporter une cinquième médaille d'or à son pays. Mais difficile d'en faire un véritable favori aux côtés des expérimentés Finlandais Ruuskanen, Pitkämäki, du jeune Allemand Röhler (vainqueur de la Ligue de Diamant l'an passé) et du tenant du titre Vesely. Ouvert donc.

400m haies – Femmes – 14h10

Tenante du titre : Zuzana Hejnová (République Tchèque)

Celle qui est allée le plus vite cette saison : Shamier Little (États-Unis, 53''74)

Hejnová a les armes pour doubler la mise après 2013. Blessée en début de saison, la Tchèque est ensuite revenue victorieusement à Paris (53''76), avant de signer le meilleur temps des demies lundi (54''24). La Danoise Sara Petersen, revenue de maternité, fait suffisamment belle impression pour être jugée crédible pour le titre. Tout comme les Américaines Little (meilleure performance mondiale de l'année et championne du monde junior l'an passé) et Cassandra Tate.

3000m steeple – Femmes – 15h

Tenante du titre : Milcah Chemos Cheywa (Kenya)

Celle qui est allée le plus vite cette saison : Habiba Ghribi (Tunisie, 9'11''28)

La favorite au titre s'appelle Habiba Ghribi. La Tunisienne, deuxième aux JO 2012 et aux Mondiaux de Daegu, a fait le plein de confiance en remportant le meeting de Monaco le mois dernier. Avec le meilleur chrono de l'année à clé. En séries, elle a également signé le meilleur temps. Bien sûr, et ce malgré l'absence de Chemos et Chepkurui (championne et vice-championne du monde en titre), le Kenya (représenté par Jepkemoi, Chepngetich et Nganga) sera redoutable.

400m – Hommes – 15h25

Tenant du titre : Lashawn Merritt (États-Unis)

Celui qui est allé plus vite cette saison : Isaac Makwala (Botswana, 43''72)

Ce sera l'un des grands moments de ces Mondiaux. Car ça peut aller vite. Très vite. Sur les huit finalistes, cinq ont un record sous les 44''. Et quatre sont allés en dessous cette saison. Ils auraient même pu être cinq, si le Jamaicain Macdonald (43''93) n'avait pas été sorti en demies.. C'est simple, jamais une finale du 400m n'a été aussi dense. Même au regard de l'époque des Michael Johnson, Quincy Watts et Harry Reynolds (Stuttgart 1993) où, il est vrai, ces Américains-là couraient en 43'5, ou en dessous. Une barrière encore infranchie par les maîtres contemporains du tour de piste.

Kirani James, lors des Mondiaux de Moscou 2013

Kirani James, lors des Mondiaux de Moscou 2013AFP

Le duel (à distance) qu'on espère voir : Bolt-Gatlin en demies du 200m

Chacun à leur manière, les deux hommes ont donné une grosse impression de puissance lors des séries mardi. Frénétique pour l'Américain (20''19). Aérienne pour le Jamaicain (20''28). Chacun a gagné sa course en en gardant sous le pied. Les deux sprinteurs seront à nouveau séparés lors des demies. Mais chacun voudra sans doute faire un gros chrono pour marquer son territoire en vue de la finale. Surtout pour Bolt, qui n'a pas fait mieux que 20''13 cette saison, tandis que Gatlin détient la meilleure perf' de l'année (19''57).

Mais la présence du Jamaicain reste incertaine. Il se dit fatigué après son titre sur 100m, qui lui a coûté beaucoup d'énergie : "Je me sens fatigué et les jambes sont encore douloureuses, je vais prendre un bain ce soir (mardi) et j'espère être là demain (mercredi)."

Christophe Lemaître (20''21 cette saison) n'aura lui pas tâche facile pour se qualifier.

Usain Bolt ist weiter, Julian Reus ausgeschieden

Usain Bolt ist weiter, Julian Reus ausgeschiedenAFP

0
0