Getty Images

Mondiaux 2017 : Tori Bowie sacrée championne du monde du 100m

Bowie, un plongeon vers la gloire

Le 06/08/2017 à 22:55Mis à jour Le 07/08/2017 à 08:39

MONDIAUX 2017 – La nouvelle reine du 100m, c'est Tori Bowie ! L'Américaine a créé la surprise en finale dimanche à Londres en s'imposant en 10"85. En se jetant littéralement, elle a devancé sur la ligne Marie-Josée Ta Lou (10"86) et Dafne Schippers (10"96). La grande favorite, Elaine Thompson, a complètement raté sa course en terminant à la 5e place en 10"98.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Tremblement de terre à Londres. Au lendemain de la chute d'Usain Bolt sur la finale du 100m messieurs, Tori Bowie est devenue la nouvelle championne du monde du 100m, dimanche soir, en battant à la surprise générale la Jamaïcaine Elaine Thompson, championne olympique en titre et grande favorite de la course, seulement 5e et privée de podium.

Vainqueur de la course au "casser", l'Américaine, auteur d'un chrono en 10"85 a assuré un incroyable doublé pour les Etats-Unis au lendemain du sacre de Justin Gatlin. C'est la première fois depuis l'édition 2005 que team USA reprend l'intégralité des commandes du sprint mondial messieurs et dames. L'Ivoirienne Marie-José Ta Lou, exceptionnelle pendant les trois-quarts de la course et auteur d'un temps en 10"86, a pris la médaille d'argent devant la Néerlandaise Dafne Schippers, qui a terminé en 10"96.

Vidéo - Grâce à un finish exceptionnel, Bowie est devenue la nouvelle reine du sprint

00:49

Thompson loin du compte

En l'absence de la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, double championne du monde en titre, Bowie a sorti la course parfaite à "l'instant T". Bien partie, puis dans les clous pour aller chercher une breloque à mi-course, la médaillée de bronze des Mondiaux de Pékin et des Jeux Olympiques de Londres est allée chercher son premier titre mondial sur la ligne grâce à un coup de rein exceptionnel. Un "casser" tellement brutal qu'elle en est partie à terre une fois la ligne franchie. Elle est devenue la première américaine à remporter le titre mondial sur le 100m depuis six ans et la victoire de Carmelita Jeter à Daegu.

"Le plongeon m'a fait mal mais ça m'avait déjà sauvé dans des Championnats par le passé", a réagi Bowie. "J'ai quelques égratignures mais je serai prête pour le 200m. Je n'abandonne jamais avant qu'une course ne soit terminée. Ta Lou a été très rapide mais cela ne m'a pas fait paniquer".

La Jamaïque bredouille sur le 100m

La déception du jour se nomme Elaine Thompson. Débarrassée de la présence de sa compatriote Fraser-Pryce, la Jamaïcaine, débarquée à Londres avec la meilleure performance de l'année dans sa poche (10"78 à Shanghaï au mois de mai), a complètement sombré lors de cette finale. Mal partie, l'athlète n'a jamais été dans le coup pour aller chercher la gagne. Revenue au contact de la meute aux 30 derniers mètres, la double médaillée aux Mondiaux n'a pas eu la force d'aller chercher le podium. Aérienne en demie avec un 10"84 contrôlé, la sprinteuse n'a pu sortir qu'un 10"98, loin de son standing. Elle pourra sauver ces Mondiaux avec le 200m, dont les séries débuteront mardi, vendredi prochain (22h50).

Après la chute contrôlée de Bolt, le sprint féminin jamaïcain tombe lui de plus haut : c'est la première fois depuis les Mondiaux de 2003, disputés à Paris, que la nation insulaire ne place aucune représentante sur le podium du 100m. Une véritable révolution.

0
0