A voir sa mine après avoir passé la ligne d'arrivée, on comprend que ce titre-là ne la comblera pas pleinement. Il n'empêche, Shelly-Ann Fraser-Pryce est encore et toujours la maman la plus rapide de l'histoire. Seulement battue par sa compatriote Elaine Thompson-Herah, ce samedi, sur le 100 mètres des Jeux Olympiques de Tokyo, la Jamaïcaine n'a pu réaliser l'exploit de décrocher un troisième titre sur la distance, quatre ans après la naissance de son enfant.
Elle a tout de même fait mieux qu'en 2016, où elle avait dû se contenter du bronze après avoir régné sur cette course à Pékin puis à Londres. Et à 34 ans, ce n'est pas rien. "Je suis contente d'avoir pu me présenter ici pour mes quatrièmes Jeux Olympiques, a-t-elle assuré après la course. Je suis fière de faire ces quatrièmes JO en tant que maman." La sprinteuse de Kingston savoure sa dernière olympiade, même si elle ne visait rien d'autre que l'or.
Tokyo 2020
12 sur 13 : l'incroyable domination de la Jamaïque sur le sprint olympique
31/07/2021 À 13:58

10"61 : La ligne droite historique de la fusée Thompson-Herah et le triplé pour la Jamaïque

Cette médaille d'argent, la huitième breloque de sa carrière, suffit de toute façon à renforcer sa légende. "De là où je viens (un quartier défavorisé de Kingston, NDLR) je n'avais personne à prendre en modèle, a-t-elle souligné après la course. Savoir que des jeunes athlètes s'inspirent de moi est incroyable". Modèle pour la jeunesse, modèle pour les femmes, tout simplement exemplaire, Fraser-Pryce participera à ses derniers Mondiaux à Eugene, en 2022. Avant de définitivement refermer une carrière qu'elle pourrait encore enrichir sur le 200m et le relais.
Tokyo 2020
Après de décevants JO pour les Bleus, Rousseau quitte la fédération
15/09/2021 À 14:24
Tokyo 2020
Le contrôle positif confirmé pour Ujah : Le relais britannique disqualifié par le TAS ?
14/09/2021 À 17:32