Reuters

M. Bolt est en vacances

M. Bolt est en vacances
Par AFP

Le 13/09/2009 à 19:00Mis à jour

Usain Bolt a remporté le 200m de la finale mondiale de Thessalonique en 19"68. Le Jamaïcain, qui n'a pas eu à forcer son talent, a devancé l'Américain Wallace Spearmon (20"21). Carmelita Jeter a couru sa ligne droite en 10"67, soit la 3e meilleure performance mondiale de tous les temps.

Le Jamaïquain Usain Bolt, triple champion du monde et olympique, a conclu son exceptionnelle saison 2009 par une nouvelle facile victoire, lors du 200 m de la finale mondiale, dimanche à Salonique. Mais l'exploit du jour est revenue à Carmelita Jeter. En fin de programme, l'Américaine est devenue la troisième meilleure performeuse de l'histoire sur 100 m en s'imposant en 10 sec 67. "Je suis content que la saison soit finie. Je ne voulais pas me blesser. Je vais rentrer à la maison et me reposer 6 semaines", s'est félicité Bolt qui s'est offert une 32e et dernière sortie en 2009, avec un demi-tour de piste avalé en 19 sec 68 avant de retrouver son île natale.

Des Bleus pâles

Contrairement à Bolt, les médaillés tricolores des Mondiaux de Berlin de la perche ont raté leur ultime sortie 2009. Romain Mesnil, médaillé d'argent aux Mondiaux, s'est arrêté à 5,50 m (4e). L'après-midi de Lavillenie a tourné encore plus court. Trois échecs à 5,50 m en 15 minutes et le concours était fini pour le troisième des Mondiaux. Mais le détenteur de la meilleure performance mondial de l'été (6,01 m, record de France) a quand même eu le temps de se faire peur. Sur son deuxième essai, il a littéralement été éjecté par sa perche et a failli retombé à côté du tapis. Finalement, c'est le troisième larron, Damiel Dossevi qui s'en est le mieux sorti (3e avec 5,60 m).

Le troisième médaillé de Berlin, Bob Tahri, a été bien plus performant, même si le chrono était absent (8:09.14). Sur 3000 m steeple, le Messin a pris, comme à Berlin, la troisième place, derrière le champion du monde kényan Ezekiel Kemboi et son compatriote Paul Koech. "J'ai manqué de fraîcheur dans les 300 derniers mètres. mais le contrat est rempli, je voulais être dans les 3. Je suis à mon niveau", s'est félicité Tahri, lui aussi vacancier pour quelques semaines. Parmi les autres faits notables, la mention "très bien" revient à la lanceuse de poids Néo-Zélandaise Valérie Vili et à la spécialiste de la hauteur, la Croate Blanka Vlasic.

Vili, championne du monde et olympique, a réussi le meilleur lancer depuis 2005 (21,07 m). Et à la hauteur, la Croate Blanka Vlasic s'est une nouvelle fois attaquée au vieux record du monde de la Bulgare Stefka Kostadinova (2,09 m en 1987). La sauteuse aux yeux translucides n'a sans doute jamais été aussi proche d'ajouter un centimètre, réussissant à passer le haut du corps sur ses trois tentatives.

0
0