Le club de basket de Strasbourg a vécu une soirée particulière, mardi soir. La rencontre de Ligue des champions remportée contre le club slovène du Petrol Olimpija (81-73) s'est jouée dans un contexte lourd : pendant que la SIG enchaînait les paniers au Rhénus, la salle du club champion de France en 2005, un homme semait la mort à trois kilomètres de là, près de la cathédrale de la cité alsacienne.

Les autorités ont alors bloqué la ville et les 5034 spectateurs du match se sont retrouvés confinés. Sans pour autant être gagnés par la panique malgré l'inquiétude liée à la situation. Le public a notamment entonné une émouvante Marseillaise, aidé par le speaker.

EuroLeague
L'ASVEL peut souffler, les matches annulés à cause du Covid-19 seront bien reprogrammés
19/10/2020 À 15:45

Ali Traoré, le pivot de la SIG, a lui tenté d'apporter un peu de légèreté en chantant... Petit Papa Noël.

"J’avais bien conscience que la situation était dramatique, donc j’ai voulu détendre un peu l’atmosphère. Impressionné par le calme et la solidarité dont vous avez fait preuve la #SIGFamily !", a posté sur Twitter le joueur âgé de 33 ans.

La SIG a également adressé un mot à ses supporters sur le réseau social.

Jeep Elite
Villeurbanne se reprend à Cholet
11/10/2020 À 21:53
Basketball
Trois joueurs du CSKA Moscou, l'entraîneur et l'adjoint du Barça positifs au Covid-19
03/10/2020 À 20:29