Imago

De Colo : "Je dois m'adapter"

De Colo : "Je dois m'adapter"
Par Eurosport

Le 19/05/2008 à 17:30Mis à jour

Triple MVP cette saison (All Star Game, Semaine des AS et saison régulière de Pro A), Nando De Colo, qui a échoué en finale de la Coupe de France contre l'ASVEL, reconnait qu'il va devoir changer son jeu pour les playoffs. Le Choletais regrette la réactio

NANDO DE COLO, après votre belle victoire lors de la Semaine des AS, vous ne signez finalement pas le doublé avec la Coupe de France. Que vous a-t-il manqué face à l'ASVEL ?

N.D.C. : C'est la loi du sport. Sur un match, c'est dur. Surtout contre l'ASVEL qui peut être très fort quand tout lui réussit. On savait que si on les laissait jouer et dérouler leur jeu, on allait souffrir. Et c'est ce qui s'est passé par moments. On a su relever la tête de temps en temps et imposer notre défense quand on était vraiment en difficulté. Quand on avait 10 ou 15 points derrière ! Mais c'était trop tard.

Après une première mi-temps équilibrée grâce notamment à un bon deuxième quart-temps de votre part, vous avez finalement craqué après la pause... Comment l'expliquez-vous ?

N.D.C. : Le début de la deuxième mi-temps a été dur. On prend un 7-8 à 0. Après derrière, la messe est dite. On savait qu'il fallait rester dans le match au troisième quart-temps pour pouvoir les faire douter. Mais voilà, nous n'avons pas su le faire. On a manqué de concentration.

Les playoffs arrivent désormais dans deux jours. Il va falloir se remobiliser très vite...

N.D.C. : Et oui car le premier match est mercredi. Il faut se mettre dans la tête que cette finale est du passé. Il reste deux matches à jouer contre Le Mans. Une équipe qui défend bien et qui sera très difficile à bouger. On n'a pas le droit de rester sur cette finale.

Cette défaite face à l'ASVEL ne risque-t-elle pas de vous mettre un peu de plomb dans l'aile avant d'aborder les matches couperets contre le MSB ?

N.D.C. : Pas du tout car si on gagne derrière on risquait de se sentir trop beau, trop fort. Derrière, on aurait pu mal aborder les playoffs. Là, au moins, on sait qu'il faut réagir. Il faut continuer de travailler comme on l'a fait jusqu'à présent. Et puis, on verra bien comment se passe le premier match face aux Manceaux.

Les défenseurs villeurbannais ont clairement mis la pression sur vous. Est-ce que cela ne risque-t-il pas d'être dans ce style tout le reste des playoffs ?

N.D.C. : Je dois faire face à des défenses de plus en plus dures. Mais à mon avis, je suis le seul de l'équipe à pouvoir gérer ça. Il va donc falloir que je m'adapte en durcissant mon jeu. Et surtout, ne pas forcer. Ne pas oublier mon jeu.

Vous vous êtes inscrit à la prochaine draft NBA, comment voyez-vous votre avenir ?

N.D.C. : En ce qui concerne la draft, je suis plus parti pour retirer mon nom pour l'instant. Après, on verra comment ça se passe. Il reste du temps pour voir de quoi l'avenir sera fait....

0
0