Quatre ans après la montée en Pro A, deux ans après le titre de champion de France, dix-huit mois après une victoire au Palau contre le FC Barcelone, la JSF Nanterre continue sa progression en atteignant la première finale européenne de son histoire ! En dominant Francfort (84-79) à Trabzon, Nanterre s'offre une finale de choix qu'elle a mérité. Elle a tout d'abord dominé dès les premières minutes, grâce à deux 3 points de Mykal Riley. L'Américain a quitté ses coéquipiers quelques minutes plus tard, touché au pied. Une fracture est crainte du coté du staff nanterrien, qui voit en la blessure de son meilleur artificier le seul point noir de la journée.
Car les Altoséquanais partent fort (27-18 à la fin du premier quart temps) et ne voient revenir les Allemands dans le rétro que dans le dernier quart. Mais le club coaché par Pascal Donnadieu gère bien et termine par deux dunks rageurs de Mam Jaiteh, après avoir été maintenu par une adresse longue distance incroyable, et un Kyle Weems hors-norme (25 points, 9 sur la fin de match). Francfort, qui avait pourtant battu le Bayern Munich dimanche en championnat, n'a jamais maîtrisé la rencontre pour obtenir la victoire.
L'Eurochallenge, créé en 2004, est la troisième compétition européenne, réunissant champions de pays mineurs et seconds couteaux de gros championnats. Souvent délaissée par les clubs français, Pascal Donnadieu a décidé de la jouer à fond, en tablant sur une place dans le Final Four dès le début de la saison.
Tokyo 2020
Les Bleues de Gruda passent dans la douleur : "On a tiré les leçons, on grandit en tant qu’équipe"
IL Y A UNE HEURE
tweet
L'objectif atteint, et même mieux avec cette finale, l'entraîneur ne devrait pas pour autant se consoler avec une défaite en finale. Dimanche (18h00), les Franciliens se frotteront à l'ambiance électrique de Turquie : ils affronteront Trabzonspor, qui s'est qualifié aux dépens des Roumains de Targu Jiu (83-63). La JSF tentera de devenir le premier club masculin français à remporter une Coupe d'Europe depuis la Coupe Korac de Nancy, en 2002.
Tokyo 2020
Un coeur énorme et une qualif en quart : les Françaises ont tenu bon face au Team USA
IL Y A 3 HEURES
Tokyo 2020
Ça passe tout juste mais les Bleues sont en quarts
IL Y A 5 HEURES