Elles n'ont pas tremblé. Annoncées favorites de cette demi-finale de l'EuroBasket, les Bleues ont rempli le contrat à Valence (Espagne) en écartant la Biélorussie ce samedi (73-61). Portées par une Endy Miyem des grands soirs (24 points), les Françaises ont géré ce match malgré une entame compliquée et un manque d'efficacité sur les tirs à deux points. Les joueuses de Valérie Garnier poursuivent leur sans-faute dans cet Euro, et disputeront dimanche une nouvelle finale. Ce sera contre la Serbie, qui a gagné d'un point face à la Belgique (74-73), plus tard dans la soirée.
Battues en 2013, 2017 et 2019 par l'Espagne et en 2015 par la Serbie, les Bleues se sont offert une cinquième finale d'Euro consécutive tout en maîtrise. Opposées à la meilleure défense du tournoi, les Françaises ont mis du temps à rentrer dans la partie. Mais plus qu'à la bonne organisation défensive biélorusse, ce retard à l'allumage a été dû à un manque de précision qui pourrait s'avérer préjudiciable en finale.
Tokyo 2020
"C'était le match où il fallait être présentes, on ne l'a pas été"
27/07/2021 À 05:20

Sandrine Gruda, lors de la demi-finale entre la France et la Biélorussie - EuroBasket 2021 (26/06/21)

Crédit: Getty Images

Manque d'adresse de près

Avec 32% de réussite à deux points sur l'ensemble du match, les Bleues auraient pu laisser passer le train en route et se mettre en difficulté dans cette demie. Fort heureusement pour les coéquipières de Sandrine Gruda, leurs adversaires n'ont pas été dans un grand jour : à peine 35% dans le même exercice. Une statistique qui traduit l'impression d'une imprécision chronique dans un match tendu, où les Bleues ont gagné chaque quart-temps.
Si les Françaises ont remporté ce match avec un écart important, elles le doivent en grande partie à leur grande réussite sur les tirs primés. 57% à trois points contre 29% pour la Biélorussie : cette adresse longeu distance a permis aux Bleues de se mettre dans des dispositions idéales. A ce petit jeu, les Tricolores ont compté sur une Endy Miyem stratosphérique (24 points donc, 56,2% de réussite totale et 100% à trois points) pour s'assurer une place en finale. La joueuse du Carolo Basket a été dans tous les bons coups, profitant aussi des caviars de Marie Johannès (7 passes décisives).

Miyem et Gruda lors de l'Euro 2019

Crédit: Getty Images

Malgré Alex Bentley, la Biélorussie s'arrête là

Endy Miyem a terminé le match avec un point de plus qu'Alex Bentley (23 unités). Véritable métronome de son équipe, la joueuse du Dynamo Kursk a donné des frissons à la défense française, étant largement la joueuse la plus prolifique de son équipe, en termes de points inscrits. Avec deux interceptions, elle a aussi été en réussite en défense, et ce n'est probablement pas un hasard si les Françaises ont aggravé le score lorsque Bentley était momentanément sortie.
Du reste, avec ce nouveau match maîtrisé, les Bleues peuvent encore rêver d'un nouveau trophée européen, après 2001 et 2009. Cette fois, l'Espagne ne barrera pas la route des joueuses de Valérie Garnier, qui seront donc opposées à la Serbie. Ce troisième titre, les Françaises tenteront de l'obtenir dimanche, à partir de 21 heures.

Gabby Williams

Crédit: Getty Images

Tokyo 2020
Douche froide pour les Bleues
27/07/2021 À 02:42
Basketball
Les Bleues tombent aussi contre l'Espagne
08/07/2021 À 21:53