Dans une fin de match complètement folle, la JSF Nanterre a remporté la première compétition européenne de son histoire en battant Trabzonspor en finale (64-63), dimanche. Tout était réuni contre Nanterre. Mais c’est la situation que la JSF préfère. Dans la salle surchauffée de Trabzon, qui accueillait le final four, le deuxième de Pro A a dans un premier temps dominé le club turc, qui jouait devant 7500 supporters, et pris jusqu’à 12 points d’avance (34e, 48-36). Mais pour rentrer dans l’histoire, Nanterre souhaitait obtenir la victoire dans un scénario dantesque.
Car le club-hôte a profité d’un petit moment de moins bien du club Altoséquanais pour revenir dans le coup et repasser devant trois minutes avant la fin de la rencontre. Et avoir un petit point d’avance avant la dernière possession, à 12 secondes de la fin (62-63). TJ Campbell a marqué 15 points, Jeremy "facteur X" Nzeulie 14, remplaçant au pied levé Mukal Riley, blessé au pied en demi-finale. Jamal Shuler se contente de 10 points, mais avec une prestation assez forte pour être élu MVP du Final Four. Avec ses géants verts, la Green Team a pu sortir de son chapeau une nouvelle histoire merveilleuse.
tweet
Eurochallenge
Nanterre s'impose en finale face à Trabzonspor (64-63)
26/04/2015 À 17:49
Sur une action bafouillée, TJ Campbell tente le diable à trois points mais le ballon heurte le cercle. Passave-Duteil le récupère et parvient à trouver miraculeusement TJ Campbell sous le panier. L'ancien meneur de la JDA repousse la balle vers son destin au buzzer. A l'image du parcours de Nanterre, le geste du meneur de poche est tout sauf ordinaire. Les arbitres auront besoin de cinq minutes pour le valider, afin de décider si le ballon a été volleyé ou non à temps. Cinq minutes interminables au terme desquelles les Nanterriens ont pu exulter. Et la salle turque pleurer un titre qui lui tendait les bras à domicile.
tweet

Nanterre n'aurait jamais dû disputer l'Eurochallenge

Nanterre sur le (petit) toit de l’Europe donc. Le club entraîné par Pascal Donnadieu remporte cette C3 européenne quatre ans à peine après être monté en Pro A, et deux ans après avoir gagné à la surprise générale le championnat de France. Et forcément, il fallait que la Green Team le fasse dans un match fou, contre Trabzonspor en Turquie. Si ce n’est que la troisième compétition européenne, la JSF est la première équipe à remporter la compétition qui a succédé à la Coupe Korac, dernier titre obtenu par un club français (Nancy, 2002).
tweet
L’ironie du sort ? L'Eurochallenge, Nanterre n’aurait jamais dû la disputer. Le vainqueur de la Coupe de France 2014 pensait être inscrit pour l’Eurocoupe (C2) et non en Eurochallenge. Jean Donnadieu, le président nanterrien, avait à l’époque évoqué sa tristesse dans un communiqué : "Nous ne demandons aucune faveur, aucun passe droit, mais seulement un peu plus de justice, d'équité, et accessoirement un peu de respect". Avec un titre dans une compétition qu’elle a joué à fond, et qu’elle a terminé avec un final époustouflant, Nanterre l'a gagné sur le terrain.

La joie des joueurs de Nanterre en Eurochallenge

Crédit: Panoramic

Eurochallenge
Nanterre qualifié pour la finale après sa victoire sur Francfort (84-79)
24/04/2015 À 15:18
Eurochallenge
Final Four: Samara sacré
28/04/2013 À 18:11