Eurosport

Oden, game over

Oden, game over
Par Eurosport

Le 06/12/2009 à 22:00Mis à jour

Greg Oden a vu sa saison se terminer samedi soir à Portland. Après quatre minutes jouées face à Houston, le pivot de 2,13m s'est fracturé la rotule gauche, mettant fin prématurément à une saison qui aurait pu faire enfin décoller sa carrière, entâchée par des blessures à répétitions.

Greg Oden ne connaîtra pas donc une saison sans pépins physiques. Pour sa troisième année en NBA, le jeune pivot de Portland a encore fait parler de lui, frappé de nouveau par le malheur d'une grave blessure. Après une saison 2007-2008 blanche et une saison 2008-2009 tronquée, Oden s'est fracturé la rotule du genou gauche. Après 5 minutes de jeu face à Houston, il a voulu contrer un tir d'Aaron Brooks, meneur de jeu des Rockets, sans y parvenir. Le natif d'Indianapolis de 2,13m n'est pas mal retombé sur ses 114 kg, mais semble, dès son impulsion, se briser le genou. C'est du moins ce que semble montrer la vidéo qui a filmé la scène au ralenti. Ce coup du sort a scellé irrémédiablement sa fin de sa saison, Oden s'étant fait fait opérer le soir même. Une terrible rechute pour le N.1 de la draft 2007 qui a pourtant démarré ce nouvel exercice sous les meilleurs auspices.

Titulaire indiscutable au sein du cinq majeur des Trail Blazers, l'intérieur tournait à 11 points (à plus de 60% de réussite aux tirs), 8,5 rebonds et 2,4 contres par match, faisant de lui le 2e meilleur contreur de la Ligue derrière l'ailier d'Atlanta Josh Smith. Soit son meilleur rendement depuis le début de sa carrière. Comme en témoignaient ses 15 points de moyenne sur ses 7 derniers matches. Avant de se blesser samedi soir, Oden avait signé une performance de choix avec 13 points, 20 rebonds (record en carrière) et 4 contres en 30 minutes de jeu face à Miami... avant sa chute fatale qui nécessitera une opération chirurgicale. "Je suis déçu, c'est évident. J'avais tellement travaillé (...). C'est un coup dur mais je reviendrai", a tout de même tenu à déclarer le joueur de l'Oregon après avoir été évacué sur civière sur le regard hagard de ses partenaires. Des partenaires qui ont déjà perdu pour plusieurs mois le Français Nicolas Batum, opéré de l'épaule droite fin octobre, et Travis Outlaw, qui s'est fracturé le pied gauche il y a quinze jours.

Si les blessures au genou sont rançon commune pour les pivots, celles-ci sont malheureusement pour lui un mal qui le pénalisera tout le long de sa carrière. En 2007-2008, la saison où tout devait commencer pour lui, une opération sur les cartilages du genou droit a repoussé ses débuts en NBA. L'année suivante, il se blessa au pied doit lors du premier match de la saison face aux Lakers après 12 minutes de jeu. Si cette blessure l'a tenu hors des terrains pour 7 matches, son genou gauche lui jouait déjà un mauvais tour de mi-février à mi-mars 2009 en raison d'un morceau d'os qui l'a gêné pendant un mois. Des coups durs à répétition qui entâchent un peu plus sa carrière dans la Ligue qui le voyait déjà comme le meilleur pivot de NBA. Il ne le sera peut-être jamais.

0
0