A l'été 1996, Shaquille O'Neal quittait Orlando et signait un "coast to coast" estival pour se retrouver au bord du Pacifique, à Los Angeles. Le début d'une prolifique carrière sous le maillot des Lakers, qui allaient notamment remporter trois titres (de 2000 à 2002) avec leur mégastar, associée à un jeunot surdoué nommé Kobe Bryant. Seize ans plus tard, le pivot le plus dominant de la NBA depuis le Shaq effectue exactement la même trajectoire: vendredi, Dwight Howard a quitté pour de bon le Magic d'Orlando pour rejoindre les Lakers et, toujours, un certain Kobe Bryant.
Désireux de partir depuis longtemps, Howard a donc fini par obtenir gain de cause. Entre les Lakers et lui, c'est un deal gagnant-gagnant. Car les Californiens ont réussi un double tour de force cet été sur le marché des transferts. Ils avaient d'abord enrôlé un meneur certes âgé de 38 ans, Steve Nash, mais qui demeure un des meilleurs distributeurs de la Ligue. L.A. n'avait plus possédé un meneur de ce niveau depuis la retraite de Magic Johnson. Et voilà maintenant que Dwight Howard déboule à son tour. Le plus fort, c'est que pour attirer ce duo dans ses filets, les Lakers n'ont pas eu à toucher à leurs deux principaux joueurs, Kobe Bryant bien sûr, mais aussi Pau Gasol.
Iguodala à Denver
NBA
Clippers : Turiaf n'a pas signé
26/07/2012 À 21:35
Ils ont en revanche dû céder leur jeune pivot, Andrew Bynum. Tel qu'il se présente aujourd'hui, le cinq majeur des Lakers devrait ressembler à ça au début de la saison régulière: Nash, Bryant, Jamison (autre recrue estivale), Gasol et Howard. Ce n'est pas tout jeune (seul Howard a moins de 30 ans), mais que c'est impressionnant sur le papier. Ce "Monster deal" a impliqué pas moins de quatre équipes. Outre les Lakers et le Magic, Philadelphie et Denver sont en effet concernés par ce trade. Les Lakers recevront Dwight Howard, mais aussi Chris Duhon et Earl Clark, tous en provenance d'Orlando.
Les Lakers doivent envoyer en échange Andrew Bynum à Philadelphie et leur premier tour de draft à Orlando. Dans le même temps, Philadelphie envoie Andre Iguodala à Denver et accueille Jason Richardson (Orlando). Denver et Philadelphie expédient aussi leur premier choix de draft à Orlando. De son côté, Orlando comptera quatre nouveaux joueurs: Arron Afflalo (Denver), Al Harrington (Denver), Nikola Vucevic (MNE/Philadelphie) et Moe Harkless (Philadelphie). Le deal a reçu l'approbation de la NBA. Si la mayonnaise prend, il pourrait bien changer la face de la Conférence Ouest et même celle de la Ligue toute entière. L'objectif est clair: Howard doit permettre de regagner un titre. Et vite. Nash n'a plus le temps d'attendre et Kobe veut son 6e titre. Comme Jordan.
NBA
Miami au paradis
22/06/2012 À 05:04
NBA
James désigné MVP de la finale
22/06/2012 À 05:01