AFP

A 40 ans et après une carrière légendaire, Duncan raccroche

A 40 ans et après une carrière légendaire, Duncan raccroche

Le 11/07/2016 à 16:01Mis à jour Le 11/07/2016 à 18:13

Une légende du basket s'en va : Tim Duncan (San Antonio Spurs) a annoncé sa retraite sportive, lundi. Agé de 40 ans et après 19 ans et 5 titres NBA, le meilleur ailier fort de l'histoire quitte la scène.

Il était l'un des derniers grands joueurs de la décennie 2000 encore en activité. Modèle de régularité au très haut niveau, Tim Duncan a officialisé ce lundi son départ à la retraite après 19 saisons chez les San Antonio Spurs, son équipe de toujours. Avec la franchise texane, Duncan (40 ans) a remporté cinq titres NBA (1999, 2003, 2005, 2007, 2014) et deux titres de meilleur joueur de la NBA (2002, 2003). Il est considéré comme le meilleur ailier-fort de l'histoire et était encore titulaire pour sa dernière saison en 2015-2016.

Duncan restera "The Big Fundamental", un joueur peu spectaculaire mais aux fondamentaux basket parfaits, tant offensivement que défensivement. Clef de voûte d'une des franchises les plus victorieuses de la NBA depuis plus de vingt ans, l'homme des Iles Vierges aura porté San Antonio pour en faire une des équipes qui compte dans la Ligue. Avec ses 15 sélections au All-Star Game, ses dix nominations dans la meilleure équipe de la saison en NBA, Duncan est d'ores et déjà l'un des joueurs de basket les plus marquants du XXIe siècle.

La fin d'un cycle

Intelligence de jeu, capacité au jeu au poste, près du cercle, intimidation défensive… Duncan avait tout le package du joueur intérieur complet et d'une efficacité diabolique (19,03 points, 10,84 rebonds, 3,04 passes, 2.17 contres de moyenne en carrière). Son départ est une énorme perte pour San Antonio qui voit partir une de ses légendes et un joueur crucial dans l'équilibre de l'équipe coachée par Gregg Popovich. C'est la fin définitive (et annoncée depuis de nombreuses saisons) d'un cycle pour les Spurs de Tony Parker et Manu Ginobili, désormais menés par la jeune star Kawhi Leonard. C'est également la fin d'une génération de joueurs qui auront marqué la NBA de leur empreinte et qui voit partir deux de ses derniers représentants les plus illustres après la retraite de Kobe Bryant.

0
0