La tradition est bien ancrée. Les champions NBA sont chaque année invités à une réception à la Maison Blanche en présence du président américain. L'invitation pour cette saison n'avait pas encore été envoyée aux Warriors, sacrés face aux Cavaliers, mais elle ne sera apparemment jamais lancée. En conférence de presse, Stephen Curry avait expliqué qu'il hésiterait à y aller sachant que Trump est l'actuel locataire à Washington. Le chef de l'état américain lui a répliqué sur twitter en lui disant qu'il n'y aurait pas d'invitation.
"Je ne veux pas y aller. C'est vraiment ça. C'est au cœur de mes croyances, avait expliqué Stephen Curry quand on l'a interrogé sur la question. Mais ce n'est pas juste une question de savoir si je vais aller à la Maison Blanche. On ne soutient pas ce que notre Président a dit, ce qu'il n'a pas dit dans les moments importants. En agissant, en refusant d'y aller, on espère que cela va inspirer quelques changements sur ce qui concerne la tolérance dans ce pays, ce qui est accepté et ce devant quoi on ferme les yeux. Ce n'est pas le simple fait de ne pas y aller. Il y a des choses à faire autour pour faire entendre notre message."
NBA
James et Curry unis... contre Trump
09/02/2017 À 07:44
Je ne respecte pas la personne qui occupe le poste
Une longue intervention, particulièrement critique envers Donald Trump, à laquelle le Président n'a pas tardé à répondre via twitter. "Aller à la Maison Blanche est considéré comme un grand honneur pour une équipe sacrée championne. Stephen Curry hésite et bien l'invitation est donc annulée," écrit Donal Trump. Etant donné la formulation du tweet cette "non-invitation" peut aussi s'adresser au seul à Stephen Curry mais il semble plus que probable que toute l'équipe des Warriors soit concernée par ce message.
Trump, déjà vertement critiqué par LeBron James, crispe particulièrement les basketteurs US. Kevin Durant, autre joueur des Warriors, avait déjà annoncé en août qu'il boycotterait aussi la visite. "Je ne respecte pas la personne qui occupe le poste en ce moment, je ne suis pas d'accord avec lui, je vais faire entendre ma voix en ne m'y rendant pas," avait-il expliqué. Le leader des Cavaliers s'est, lui, montré solidaire de Curry en lançant sur twitter, s'adressant à Trump : "Aller à la Maison Blanche était un grand honneur jusqu'à votre arrivée."
NBA
Antetokounmpo stratosphérique, San Antonio costaud, Gobert et Fournier décisifs
19/10/2017 À 04:50
NBA
Wade rejoint LeBron aux Cavs
27/09/2017 À 22:29