Imago

Sans forcer, Giannis a régalé Bercy

Sans forcer, Giannis a régalé Bercy

Le 25/01/2020 à 01:10Mis à jour Le 25/01/2020 à 10:04

NBA - Avec 30 points et 16 rebonds, Giannis Antetokounmpo a fait plaisir au public parisien en se montrant à la hauteur des attentes lors de la victoire des Milwaukee Bucks contre Charlotte (116-103). Devant une assistance sous le charme, le Grec n'a pas fait le voyage pour rien. Et tout ça, sans forcer.

Il ne donne même pas l'impression de forcer son talent. Et c'est sans doute ça le plus impressionnant. L'Accor Hôtels Arena a eu la chance d'observer en vrai un MVP au sommet de son art et en pleine force de l'âge. Un cadeau tombé de l'Olympe. Forcément, Giannis Antetokounmpo a fait honneur à son rang. Devant quelques fans grecs venus avec leur drapeau national et un public parisien acquis à sa cause, la star des Milwaukee Bucks a guidé les siens à un nouveau succès (116-103), déjà le 40e de l'année.

Quelques dunks rageurs, de belles claquettes, un "euro-step" puissant en contre-attaque et des rebonds à la pelle, Giannis n'est clairement pas revenu en Europe pour rien. Comme toute grande star NBA qui se respecte, il a fait l'illustration de ce qui le rend si spécial. Cet alliage jamais vu entre une taille de pivot (2,11m) et une mobilité d'ailier avec la dextérité qui va avec. Et Bercy a savouré.

" On a eu l'impression de jouer à la maison"

Des "MVP, MVP" sont très vite descendus des travées parisiennes. Dès ses premiers lancers-francs après quelques minutes de jeu, les fans qui ont eu la chance d'avoir un billet pour ce premier match NBA de l'histoire à Paris ont lancé les premières fleurs. Un peu tôt peut-être au vu de son entame. "On n'avait pas joué depuis quatre jours. Mais ce n'est pas une excuse. On ne bougeait pas très bien le ballon", a reconnu le Grec. Mais Bercy ne voulait pas bouder son plaisir devant l'événement. En toute logique.

Après des débuts poussifs, à l'image de son équipe qui n'a pas réalisé le meilleur match de sa saison, Antetokounmpo s'est hissé à la hauteur des honneurs parisiens. Sur les lattes de l'Accor Hôtels Arena, le Grec a noirci à la feuille, comme si de rien n'était. Car si "Charlotte lui a rendu la partie compliquée" selon ses dires, il termine avec 30 points, 16 rebonds et 6 passes. En toute tranquillité. Jamais, il n'a semblé forcer. Ou vouloir en faire trop, comme en témoigne sa réussite aux tirs (13 sur 19 aux tirs). Il a juste fait parler ses atouts. Et les chiffres ont grimpé à de belles hauteurs.

Sans être génial, le "Greek Freak" - autant ravi de croiser les joueurs du PSG que de gagner le match - a dominé cette rencontre. Comme pour rappeler qu'il reste monstrueux. Comme tout bon MVP qu'il est. Il faut se le dire : Paris a bien eu une chance unique. "On a eu l'impression de jouer à la maison. Les fans ont été géniaux. Ils ont supporté les deux équipes, mais un peu plus nous", a-t-il conclu dans un sourire. L'opération séduction a fonctionné à plein.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313