Getty Images

New York met fin à sa triste série, Westbrook continue sur sa lancée

New York gagne et c'est nouveau, Westbrook continue sur sa lancée

Le 15/02/2019 à 07:46Mis à jour Le 15/02/2019 à 08:07

NBA - Battus lors de leurs dix-huit derniers matches, les Knicks ont (enfin) réagi en venant à bout des Hawks (106-91). En revanche, il y en a un qui ne veut pas stopper sa série, nettement plus glorieuse. Déjà détenteur du record NBA, Russell Westbrook a enchainé un onzième triple-double (44 pts, 14 rbds, 11 pds) lors de la défaite du Thunder contre les Pelicans (122-131).

Le match : Les Knicks renouent enfin avec la victoire

Dix-huit matches que New York attendait ça. Leur équipe favorite a battu un triste record de franchise en s’inclinant autant de fois à la suite. Mais la série catastrophique a pris fin. Les Knicks ont battu les Hawks (106-91). Une victoire décrochée sous l’impulsion des deux anciens joueurs des Mavericks, Dennis Smith Jr et DeAndre Jordan. Le jeune meneur a inscrit 19 points avec 7 passes et le pivot ancien All-Star était en double-double (10 pts, 13 rbds). Les Knicks sont toujours derniers à l’Est avec 11 succès et 47 revers.

Noah Vonleh lors de Atlanta Hawks - New York Knicks en NBA le 14 février 2019

Le joueur : Russell Westbrook, onze à la suite

Onzième triple-double de suite pour Russell Westbrook. Et celui-là est une sacrée performance sur le plan chiffré : 44 points, 14 rebonds et 11 passes décisives. Avec 18 208 points au compteur, il est ainsi devenu le meilleur marqueur de l'Histoire des Sonics/Thunder, devant Gary Payton.

En revanche, cela n’a pas suffit à faire gagner Oklahoma City contre New Orleans. Le Thunder s’est incliné sur le fil (122-131). Avec justement une tentative à trois-points importante manquée par le MVP 2017 à environ une minute de la fin du match, quand son équipe était menée de cinq points. Ce tir raté à anéanti les espoirs de remontée héroïque d’OKC. Mais Westbrook a tout de même été plutôt adroit sur l’ensemble de la partie avec 18 sur 30 aux tirs (4 sur 12 à trois-points).

Il est devenu le meilleur marqueur de l'Histoire des Sonics/Thunder en dépassant Gary Payton. Il est maintenant à 18 208 points en carrière.

Son compère Paul George, étincelant lors des derniers matches, a eu plus de mal à trouver la cible. Le candidat au MVP a terminé avec 28 points à 11 sur 29 avec un vilain 3 sur 17 derrière l’arc. Le constat, c’est que quand il ne met pas dedans, le Thunder est moins terrifiant. Cette équipe fonctionne à merveille quand PG est à son sommet avec Westbrook dans un rôle d’élection libre – et ce même s’il est maladroit.

Les Pelicans ont eux été menés par Julius Randle (33 pts, 11 rbds, 6 pds) et Jrue Holiday (32 pts, 5 rbds, 7 pds), tous les deux excellents cette nuit. Peut-être le duo d’avenir de cette franchise dont la reconstruction s’annonce cet été.

La blessure : Anthony Davis touché…

C’est exactement ce que les Pelicans craignaient et c’est pour ça qu’ils ne voulaient plus le faire jouer jusqu’à la fin de la saison en attendant un transfert inévitable en juillet. Anthony Davis a demandé à partir dès février mais il a été retenu contre son gré. Maintenant, toute blessure pourrait faire baisser sa valeur sur le marché. Et il s’est fait mal cette nuit. Il a été touché à l’épaule lors d’un choc avec Nerlens Noel en fin de première période. Il n’a donc pas joué une seule minute en deuxième mi-temps et il a terminé avec 14 points.

Selon la franchise, rien de grave cependant. Davis aurait juste l’épaule endolorie. Il va suivre un traitement et sa participation pour le All-Star Game est remise en question – ce qui pourrait faire les affaires du Français Rudy Gobert. En attendant, les Pelicans et le joueur ont maintenant l’excuse parfaite pour le laisser au repos plus ou moins forcé pendant quelque temps.

Anthony Davis #23 of the New Orleans Pelicans handles the ball against the Oklahoma City Thunder on February 14, 2019

Les Français : Evan Fournier remporte le duel contre Nicolas Batum

Que ce soit sur le plan statistique ou au niveau du résultat du match, Evan Fournier est sorti vainqueur de ses retrouvailles avec Nicolas Batum, son coéquipier en équipe de France. Orlando a étrillé Charlotte (127-89) avec 12 points et 6 passes de Fournier. Batum a terminé avec 9 points et 7 rebonds pour les Hornets.

Tous les scores

Magic – Hornets : 129-87
Hawks – Knicks : 91-106
Pelicans – Thunder : 131-122

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0