Los Angeles Lakers – Miami Heat : 102-96

Los Angeles mène 3-1
Après deux démonstrations des Lakers puis une performance magistrale de Jimmy Butler pour relancer le Heat, nous avons enfin eu droit à un match serré de bout en bout sur ces finales NBA. Avec, à la clé, une victoire de Los Angeles (102-96) qui rapproche la franchise hollywoodienne du dix-septième sacre de son Histoire. Mais contrairement aux deux premiers succès, qui laissaient le sentiment que LeBron James et ses partenaires se dirigeaient assez facilement vers le titre, les joueurs de Frank Vogel ont été poussés dans leurs derniers retranchements pour gagner ce Game 4.
NBA
Les Lakers répondent aux Nets : Drummond débarque à L.A.
29/03/2021 À 01:29
Avec même quelques moments de doute. Ou, à défaut, de nervosité. Les Lakers se devaient de l’emporter pour éviter de remettre leurs adversaires en confiance. Cette pression s’est sentie sur le parquet. Notamment dans l’attitude de James. Le King peinait à rentrer dans son match. On l’a vu râler auprès des arbitres après chaque coup de sifflet, rater des lancers-francs, hurler sur ses coéquipiers en guise de frustration et surtout perdre des ballons. Cinq, rien qu’en première mi-temps. Six au total. Pour seulement 8 points à son compteur à ce moment de la partie. Et Miami en profitait donc pour rester en embuscade. Seulement deux points d’écart en faveur de Los Angeles à la pause (49-47).

LeBron James se réveille après la pause

Mais le triple-champion NBA n’allait pas laisser un match aussi important filer entre ses grandes mains. Il est donc revenu des vestiaires beaucoup plus conquérant, plus appliqué et plus agressif. Avec deux trois-points tirés – et marqués – de très, très loin pour se remettre en confiance. Tranchant jusqu’au bout, il a terminé encore une fois au bord du triple-double avec 28 points, 12 rebonds et 8 passes. Le troisième quart temps a aussi vu le réveil d’Anthony Davis (22 pts), complètement écarté de la raquette par la zone "match-up" de Miami mais impérial en défense avec ses rebonds (8), ses blocks (4) et son activité. Mais aussi un panier primé précieux pour donner de l’air à son équipe (71-64).
Le Heat, renforcé par le retour de Bam Adebayo (15 pts), absent depuis le Game 1, mais toujours privé de Goran Dragic, n’a évidemment pas lâché. Les Floridiens sont revenus plusieurs fois au contact, en s’arrachant possession après possession, en faisant tourner le ballon ou en s’appuyant sur les exploits individuels de Jimmy Butler (22 pts) et du rookie Tyler Herro (21). L’arrière All-Star de Miami a remis les deux formations à égalité pour la dernière fois à 83-83, avec encore six minutes à disputer avant le buzzer final. LeBron James répondait dans la foulée avec un layup, plus la faute, puis quatre autres lancers-francs avant d’offrir une passe décisive pour un tir extérieur terriblement décisif de Kentavious Caldwell-Pope (93-88). Quelques instants plus tard, ce même KCP filait au basket pour accentuer l’avance des Lakers.
Un trois-points de Jae Crowder redonnait de l’espoir au Heat, désormais à -4 à un peu plus d’une minute de la fin. Mais les Angelenos ont remis la pression derrière. Avec un panier derrière l’arc assassin de Davis pour tuer le suspense. Nouvelle victoire des Lakers. Plus qu’une à aller chercher et ils seront les nouveaux champions NBA. Peut-être dès vendredi soir, lors du Game 5.
NBA
Soirée noire pour les Lakers, réussie pour les Sixers et les Clippers
21/03/2021 À 07:50
NBA
Meyers Leonard mis à l'écart par le Heat pour insulte antisémite
10/03/2021 À 06:22