Getty Images

Dinwiddie continue de se régaler sans Kyrie

Dinwiddie continue de se régaler sans Kyrie

Le 29/11/2019 à 20:09Mis à jour Le 29/11/2019 à 21:12

NBA - Brooklyn repasse dans le positif. Deux jours après avoir perdu à Boston, les Nets ont pris leur revanche sur les Celtics (112-107), vendredi en début d'après midi (heure de New York), portés par un super Spencer Dinwiddie (32 pts à 6/8 de loin, 11 passes), en vue en l'absence de Kyrie Irving. Leur bilan est de 10 victoires pour 9 défaites. Les C's d'un bon Jayson Tatum (26 pts) sont à 13-5.

Spencer Dinwiddie fait honneur à son titre de joueur de la semaine de la Conférence Est. Vendredi, le combo guard des Nets a encore pleinement profité de l'absence de Kyrie Irving (douleur à l'épaule droite), pour se mettre en valeur, punissant les Celtics avec 32 points, assortis de 11 passes décisives. Dans le sillage de son meneur, très adroit longue distance (6/8), Brooklyn s'est imposé vendredi à domicile, 112-107, en début d'après-midi, heure locale.

Très dominateurs dans le premier quart temps, remporté 31-24, les Nets n'ont jamais tué le match. Ils sont restés sous la menace d'une équipe de Boston emmenée par un Jayson Tatum en verve (26 points à 10/19) jusqu'à la dernière minute. Mais ils ont bien géré le money time, malgré une perte de balle de Dinwiddie, dont la performance majuscule est donc seulement à conjuguer au presque parfait.

Cette fois, Kemba n'a pas mis dedans

Cette victoire permet à Brooklyn de repasser au-dessus des 50% de succès (10 victoires en 19 matches). Sans doute privés de Kevin Durant pour l'entièreté de la saison, ainsi que d'Irving depuis deux semaines, ils sont bien placés dans la course aux playoffs, au 7e rang à l'Est.

Du côté des Celtics, Kemba Walker a été maladroit (17 points à 6/19, dont 1/8 à 3-pt) deux jours après avoir été énorme lors d'une victoire à Boston, déjà face aux Nets (39 unités, à 60% de réussite de loin). Cela fait quatre défaites en sept matches pour les C's, après une série de dix rencontres gagnées. Mais pas de panique pour les hommes de Brad Stevens, qui restent sur le podium de la Conférence Est avec leur bilan de 13-5. Ils en occupent la troisième marche.

Kemba Walker va au lay-up, malgré Jarrett Allen

Kemba Walker va au lay-up, malgré Jarrett AllenGetty Images

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0