Le joueur : Héroïque, Damian Lillard (42 pts) valide le ticket des Blazers in-extremis

Damian Lillard refusait de venir à Disney sans avoir une vraie chance de se qualifier pour les playoffs. Et quand son équipe touchait au but, il refusait de laisser l’opportunité s’envoler. Le meneur All-Star s’est jeté au sol pour arracher une interception qui a mené au panier décisif de C.J. McCollum à moins d’une minute de la fin d’un match primordial pour les Blazers. Une victoire sur le fil, 134 à 133, contre les Nets. Un succès qui assure à Portland la huitième place.

NBA
LeBron James et Anthony Davis impériaux, les Bucks brillent sans Giannis
07/09/2020 À 05:25

En plus de cet élan de combativité salvateur, Lillard a surtout inscrit 42 points – dont 12 dans le quatrième quart temps. Avec 12 passes décisives. Le guide des Blazers. Le sauveur. Ils en avaient besoin. Parce que les Nets ont tout donné sur le terrain, malgré le fait qu’ils étaient déjà qualifiés pour les playoffs. Caris LeVert (37 pts) et Timothé Luwawu-Cabarrot (19) ont été les moteurs à l’origine d’un 17-3 passé par la franchise new-yorkaise dans le troisième quart temps. Brooklyn a alors creusé l’écart pour mener 104 à 97 à l’entame des douze dernières minutes.

Lillard s’est alors surpassé pour inverser la tendance. McCollum, diminué par une fracture au dos, a ajouté 25 points. Jusuf Nurkic en a mis 22. Portland n’aura donc plus qu’un seul match à gagner lors de la mini série avec le neuvième à l’Ouest pour se qualifier pour de bon en playoffs.

La (double) performance : Triple-doubles précieux pour Valanciunas et Morant

Les Grizzlies ne pouvaient pas se contenter de laisser les playoffs leur passer bêtement sous le nez après une saison aussi satisfaisante et surprenante. En difficulté à Disney, rattrapés par leurs poursuivants, puis même dépassés par les Blazers, ils ont tout donné pour arracher la neuvième place. En battant les Bucks (sans Giannis Antetokounmpo, suspendu) cette nuit, 119 à 106. Une victoire synonyme de qualification… pour le duel express entre le huitième et le neuvième de la Conférence Ouest ce weekend.

Deux hommes sont les héros de ce succès le plus important de la saison pour Memphis. Jonas Valanciunas et Ja Morant. Deux joueurs en triple-double hier soir. Première en carrière pour le pivot lituanien, tout simplement monstrueux avec 26 points, 19 rebonds et 12 passes. Son meneur ajoutait pour sa part 12 points, 13 rebonds et 10 passes. Les Grizzlies devront battre les Blazers deux fois de suite pour se qualifier pour les playoffs. Une seule victoire suffit pour Portland. Premier match samedi.

L’équipe : Les Suns finissent invaincus… mais éliminés

8-0. Un bilan parfait dans la bulle. Devin Booker et ses coéquipiers ne pouvaient pas faire mieux. Hier soir, ils ont donc gagné leur huitième match de suite (128-102 contre les Mavericks) sous l’impulsion des 27 points de leur superstar. Malgré ça, ils ne verront pas les playoffs. Parce que leur destin n’était pas vraiment entre leurs mains. Ils ont fait de leur mieux. Mais Portland et Memphis ont aussi gagné.

"Nous avions un objectif, qui était de progresser, et c’est ce que nous avons fait", relativise Booker. Les Suns peuvent évidemment se féliciter de leur parcours improbable à Disney. Ils ont engrangé de la confiance. De l’expérience. Ils se sont fait plaisir. Peut-être qu’ils ont simplement pris rendez-vous pour l’année prochaine.

La (fin de) série : Les Spurs vont rater les playoffs pour la première fois depuis 23 ans

La dernière fois que San Antonio ne disputait pas les playoffs, une bonne partie des joueurs NBA actuels n’étaient même pas nés. Ça remonte à 1997. Juste avant que la franchise pioche Tim Duncan. Depuis, 22 qualifications de suite, un record NBA partagé avec les Sixers. Mais Duncan n’est plus là. Parker et Ginobili non plus. Changement d’époque et nouvelle ère aux Spurs. Ils sont éliminés. Ils l’étaient avant même de perdre contre le Jazz (112-118) hier soir. Ça va faire vraiment bizarre de ne pas les retrouver en playoffs.

Pas de playoffs pour les Spurs, la fin d'une série légendaire : 22 ans d'excellence en stats

La première : Washington sauve l’honneur

Enfin ! Venus dans la bulle Disney pour faire de la figuration en l’absence de leurs meilleurs joueurs et rapidement éliminés de la course aux playoffs, les Wizards ont finalement gagné un match après sept revers de suite. Une victoire 96 à 90 contre les Celtics cette nuit. Boston jouait sans ses cadres, tous laissés au repos. C’est le pivot Thomas Bryant qui a notamment fait la différence avec 26 points et 9 rebonds au compteur.

Tous les scores

Celtics - Wizards : 90-96
Lakers - Kings : 122-136
Grizzlies - Bucks : 119-106
Suns - Mavericks : 128-102
Jazz - Spurs : 118-112
Nets - Blazers : 133-134
Magic - Pelicans : 133-127

NBA
Blessé et en larmes, Antetokounmpo quitte le parquet contre Miami
06/09/2020 À 21:28
NBA
Milwaukee au plus mal, Houston gifle les Lakers
05/09/2020 À 06:38