Quel match ! Et il a fallu un buzzer beater, au forceps, pour désigner un vainqueur ! Grâce au sang-froid de Jayson Tatum (31 points, 8 passes), les Boston Celtics ont remporté une première victoire déterminante face aux Brooklyn Nets (115-114). Les hommes de Steve Nash ont eu l’occasion de reprendre l’avantage du terrain en menant dans la dernière minute, mais ils ont laissé filer le face-à-face en gérant très mal les ultimes possessions. Tatum a été parfaitement suppléé par Al Horford (20 points, 15 rebonds). Les Celtics ont surtout résisté à un immense Kyrie Irving (39 points, à 6 sur 10 à 3 points), alors que Kevin Durant a globalement été maladroit (9 sur 24, 6 pertes de balle). Cette série du premier tour des playoffs NBA promet d’être intense.
Le choc entre les Boston Celtics (2e) et les Brooklyn Nets (7e) a bel et bien des allures de finale de conférence Est avant l’heure. Tout du moins, ce premier match irrespirable et décousu l’a démontré. Marqué par un nombre incalculable de fautes (50 en tout, dont 30 en première mi-temps !), la réussite des uns (53,8 % pour les Nets) et la maladresse des autres (47,2 % pour les Celtics), ce chapitre inaugural a livré un suspense insoutenable. Pour preuve, aucune des deux équipes n’a su s’échapper avant la pause (61-61), alors que Kevin Durant n’y était pas (7 points, à 2 sur 10), quand Jayson Tatum montait peu en peu en régime avec 15 points après le deuxième quart-temps, à l'instar de Kyrie Irving.
NBA
Comment Tatum a crucifié les Nets
17/04/2022 À 23:57

Au buzzer, Boston résiste à un match incandescent de Kyrie Irving

On a cru que Boston avait mis un coup d’accélérateur définitif d'entrée en troisième période, avec un 11-2 grâce à des paniers primés de Marcus Smart, actif en défense et précieux en attaque (72-63). Les Celtics ont même compté jusqu’à 15 points d’écart, en assurant parfaitement des phases de transition rapides. Puis la machine s’est un peu enrayée, notamment face à la réussite retrouvée de Durant. Un contre de Jaylen Brown et un autre de Tatum ont quand même permis aux Celtics d’aborder le dernier quart-temps avec un petit matelas (96-85). Ce qui ne les a pas empêchés de voir le gouffre de très près.
Car Irving avait choisi son moment et a fait vivre un véritable calvaire à son ancienne équipe, devant un public hostile dès qu’il avait le ballon. Le meneur de Brooklyn a pris les choses en mains pour permettre à son équipe de recoller, enchaînant les paniers compliqués jusqu'à prendre feu. Il a notamment inscrit 8 points de suite pour mettre la pression sur Boston avant de laisser Durant prendre le relai pour faire repasser les Nets devant (98-100). On pensait alors que les joueurs d’Ime Judoka, incapables de bien attaquer sur demi-terrain, ne se relèveraient jamais de cette reprise catastrophique puis d’un ultime panier primé d’Irving sous la minute (111-114).
Mais la lumière s’est éteinte pour les Nets, et elle s’est rallumée pour les Celtics, qui ont profité de deux errements défensifs adverses pour s’offrir une balle de match sur un layup de Brown (113-114) avant de l’emporter grâce à Tatum, qui a pris le meilleur sur Irving, son ancien coéquipier. Sur l’action précédente, Durant a loupé un panier assassin qui, peut-être, changera tout au moment où il faudra faire les comptes. En attendant, c’est bien Boston qui est sorti vivant de l'enfer, remportant un match de la mort qui, espérons-le pour le spectacle, en appellera d’autres dans la suite de la série. On a déjà hâte d’être à la revanche, sachant que Durant en a une à prendre.
NBA
Durant voudrait être échangé : implosion en vue à Brooklyn, effervescence dans toute la NBA
30/06/2022 À 19:38
NBA
"Je vais jouer" : Curry annonce sa présence au Game 4
10/06/2022 À 05:37