Limoges devra encore attendre. Jamais aussi proche de retrouver la Pro A depuis son dépôt de bilan et sa relégation en Nationale 1 en 2004, le CSP a échoué à une petite marche de l'élite. Le petit monde basket hexagonal va devoir encore patienter au moins une saison pour retrouver ce monument du sport français au plus haut niveau. Et sur cette finale de Pro B, ça n'a rien d'illogique. Impérial depuis le début des playoffs grâce à l'arrivée d'Eric Girard sur le banc et la signature de l'intérieur US Steffon Bradford, le CSP est tombé sur une solide équipe de Poitiers.
Après sa belle saison régulière terminée à la deuxième place du championnat derrière le Paris-Levallois, le PB86 n'a pas raté sa deuxième sortie de suite à Bercy. Soutenu par un public bouillant et emmené par le duo Guillard-Wright, le club poitevin a étouffé le CSP grâce à sa défense. Gêné par l'agressivité poitevine, Limoges, malgré l'activité de Bradford, enchaîne les pertes de balles (24 dont 14 à la pause) et manque d'adresse de loin (4 sur 21 à trois points). Avec déjà 11 points de retard à mi-parcours, la messe est presque dite. Le troisième quart-temps mettra définitivement un terme aux espoirs limougeauds malgré un sursaut d'orgueil dans la dernière période.
Poitiers accompagne le Paris-Levallois
Pro B
Souchu à Limoges
05/08/2009 À 19:56
Poitiers, qui a lutté en playoffs en arrachant sa place en finale avec deux belles contre Nantes puis Bourg, réalise son rêve en rejoignant la Pro A quelques années après avoir fondé le club lors d'une association entre le CEP et le Stade Poitevin. Celui de Limoges s'est envolé. Le CSP n'est pas passé loin mais devra encore se contenter de l'antichambre de la Pro A l'année prochaine en se consolant avec des chocs contre Pau-Orthez. Sur les derniers mois, le CSP a toutefois des raisons d'espérer. Et des bases pour construire son avenir...
Pro B
Besançon va mal
28/07/2009 À 08:23
Pro B
Bauer revient à Pau
24/07/2009 À 16:10