Team USA a attendu le dernier match pour sortir le grand jeu. La Serbie en a fait les frais (96-66). Loin d'être impériaux dans ce tournoi marqué par plusieurs succès étriqués, les Américains d'un Kevin Durant grandiose ont haussé leur niveau de jeu en finale pour montrer qu'ils demeuraient les patrons de la planète basket. Malgré l'absence de LeBron James, Stephen Curry ou encore James Harden, ils décrochent ainsi pour la troisième fois d'affilée l'or olympique, le 15e titre de leur histoire.

Coupe du Monde
Pour les Etats-Unis, le fiasco est total
12/09/2019 À 13:20

Contrairement au match du premier tour entre ces deux équipes remporté d'un rien par Team USA (94-91), cette finale n'a été qu'une balade de santé pour la formation américaine. C'est simple : la Serbie a tenu quelques minutes avant d'exploser en vol face aux talents américains. D'un notamment : celui de Kevin Durant. Le nouveau joueur des Golden State Warriors a comme toujours lors de ces finales avec Team USA sorti le grand jeu. Avec 30 points dont 24 en première mi-temps, il a régalé.

Durant monstrueux

Kevin Durant n'a en plus pas été seul. DeMarcus Cousin a lui fait un chantier dans la raquette (13 pts, 15 rbds). Et comme le collectif US s'est montré concentré en défense, les Etats-Unis ont déroulé. Surtout que les Serbes, maladroits (38% de réussite), à l'image d'un Bogdan Bogdanovic hors sujet (2 sur 12 aux tirs), ont été loin de leur meilleur niveau. Après un premier quart-temps serré (15-19, 10e), le score s'est ainsi vite envolé (29-52, 20e puis 43-79, 40e).

La Serbie de Milos Teodosic (9 pts, 3 pds) est passée à côté de sa finale. Mais peut se réjouir de cette médaille d'argent. Après cette démonstration, les Etats-Unis restent eux sur le toit de l'Olympe. Même sans aligner la meilleure équipe possible, ils restent intouchables en FIBA. Surtout quand Kevin Durant évolue à ce niveau.

Etats-Unis - Serbie 96 à 66 (19-15, 33-14, 27-14, 17-23)

Serbie: 26 paniers (dont 4 sur 24 à trois points) sur 68 tirs - 10 lancers francs sur 14 tentés - 24 rebonds - 18 passes décisives - 18 balles perdues - 23 fautes personnelles.

Marqueurs: Teodosic (9), Simonovic (3), Bogdanovic (7), Markovic (3), Kalinic (2), Nedovic (14), Bircevic (1), Raduljica (7), Jokic (6), Jovic (3), Macvan (11).

Etats-Unis: 34 paniers (dont 10 sur 31 à trois points) sur 77 tirs - 18 lancers francs sur 23 tentés - 34 rebonds - 24 passes décisives - 16 balles perdues - 23 fautes personnelles.

Marqueurs: Butler (2), Durant (30), Jordan (4), Lowry (5), Barnes (2), Derozan (6), Irving (4), Thompson (12), Cousins (13), George (9), Green (2), Anthony (7).

Coupe du Monde
Gobert, la réponse fracassante d’un géant qui change tout
12/09/2019 À 09:01
Coupe du Monde
L’antisèche : Un exploit sur le papier, pas sur le terrain
11/09/2019 À 15:02