AFP

Sprint JO Sotchi : Martin Fourcade déçoit (6e), Bjoerndalen, en or, égale Daehlie

Fourcade tombe de haut, Bjoerndalen égale Daehlie
Par Eurosport

Le 08/02/2014 à 16:37Mis à jour Le 08/02/2014 à 19:13

Enorme déception pour Martin Fourcade à Sotchi. Le Français s'est classé sixième du sprint 10km remporté par la légende vivante Ole Einar Bjoerndalen, samedi. Titré pour la septième fois aux JO, le Norvégien a égalé son compatriote Bjorn Daehlie avec une douzième médaille olympique. Un record de plus pour "OEB".

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

L'équipe de France rêvait très fort d'une première médaille et à peine moins bruyamment d'un titre. Martin Fourcade, sur qui reposait ces espoirs, n'a pu lui offrir ni l'un ni l'autre. Le numéro un mondial n'a pris que la sixième place samedi à Sotchi du sprint 10 kilomètres, remporté par la légende vivante Ole Einar Bjoerndalen. A 40 ans, le Norvégien est devenu le sportif le plus médaillé de l'histoire des Jeux d'hiver avec 12 podiums. Il égale son compatriote Bjorn Daehlie. Il a cinq courses devant lui pour le dépasser. Bjoernadalen a devancé l'Autrichien Dominik Landertinger et le Tchèque Jaroslav Soukup.

Seize ans après son premier titre à Nagano, OEB prouve qu'il a toujours de très beaux restes. Très rapide sur les skis samedi, il s'est imposé malgré une faute au tir debout. Mais sa vitesse sur les skis et sa cadence de tir lui ont permis de compenser pour devancer Landertinger d'un peu plus d'une seconde et Soukup de près de six secondes. Les deux hommes avaient eux réussi un sans-faute. Sotchi vient une fois de plus de consacrer ce champion hors normes qu'est Bjoerndalen, lequel symbolise à lui seul le biathlon.

Sa faute lui coûte le podium, mais pas le titre

Comme Bjoerndalen, Martin Fourcade n'a commis qu'une faute, lors du premier tir, lui. Son erreur au tir couché lui a coûté le podium, mais pas la victoire, puisque Bjoerndalen et même le Russe Anton Shipulin (quatrième à quelques dixièmes de la troisième place au grand dam du public) l'ont devancé alors qu'ils ont également commis une faute. A la sortie du second tir, le Français a tenté d'accélérer mais il a payé son effort dans le dernier kilomètre, terminant à 12 secondes et quatre dixièmes de Bjoerndalen et à près de sept secondes du podium.

Cette sixième place ne répond certainement pas à ses attentes mais les Jeux sont encore longs. Dans l'optique de la poursuite lundi, Fourcade n'est d'ailleurs pas en mauvaise position. Jean-Guillaume Beatrix pourra lui aussi espérer y faire quelque chose. Il a fini au 14e rang de ce sprint et sans une faute au premier tir, il aurait intégré le Top 10. Les autres Tricolores ont terminé beaucoup plus loin, à l'image de Simon Fourcade (36e) et Simon Desthieux (46e). Mais ils ne sont pas les seuls à avoir failli, y compris chez les Norvégiens: les frères Boe, Tarje et Johannes, tous deux vainqueurs cette saison, ont craqué au tir et fini très loin. Mais la Norvège a Bjoerndalen. Le seul. L'unique.

0
0