Khabib Nurmagomedov, champion des poids légers de l'UFC (la plus importante ligue professionnelle de MMA), devait affronter l'Américain Tony Ferguson dans le combat vedette de la soirée UFC 249 du 18 avril, mais il a déclaré sur son compte Instagram qu'il ne voulait pas quitter la Russie. "Je comprends tout mais je suis bien plus déçu que vous d'annuler ce combat (...) J'avais beaucoup de projets après le combat, mais je ne peux pas tout contrôler", écrit sur son compte le Daguestanais, qui avait battu la superstar irlandaise des arts martiaux mixtes Conor McGregor le 6 octobre 2018 dans un combat ultramédiatisé.
L'UFC a déjà annulé trois événements faute de trouver un lieu pour organiser les combats, en raison des restrictions mises en place pour lutter contre la pandémie de coronavirus. La ligue n'avait pas encore dévoilé le lieu prévu pour le combat Khabib-Ferguson, mais son président Dana White avait assuré la semaine dernière avoir "quatre ou cinq sites sous le coude" et s'était dit déterminé à l'organiser pour "ramener un peu de normalité dans ce pays". Selon certains journaux, l'UFC envisage d'organiser ses combats à huis clos.
Boxe
Pacquiao brigue la présidence de son pays : "Nous sommes prêts à relever le défi"
19/09/2021 À 12:10
Boxe
"J'ai besoin de combattre Fury" : Joshua veut son supercombat
13/09/2021 À 21:27
Boxe
Belfort humilie Holyfield par KO au 1er round
12/09/2021 À 06:38