Inoue conserve son titre. Après une première reprise où les deux boxeurs se sont jaugés, le Japonais a placé un gros crochet du droit qui a envoyé son adversaire au tapis dans la suivante. Et l'assaut a pu commencer, mais de façon clinique, méthodique, précise, le Japonais ciblant le flanc droit et le foie de Dasmarinas, qui a grimacé de douleur plusieurs fois.
Au troisième round, Inoue a fini proprement le travail, face au gaucher philippin de 29 ans, impuissant face à la vitesse et à la puissance du champion. Un ultime crochet au foie l'a fait plier en deux au tapis et l'arbitre a décidé d'arrêter les frais. "Je me prépare à les mettre KO, que ce soit avec un coup à la tête ou un coup au corps. Je suis venu bien préparé et obtenir une victoire avant la limite est une bonne chose pour moi", a commenté Inoue.
Tokyo 2020
Le TAS rejette le recours d'Aliev
IL Y A 5 HEURES
Intouchable, il a encore confirmé qu'il était un des meilleurs boxeurs du monde dans les "petites catégories" avec cette 21e victoire, dont 18 avant la limite, en autant de combats. A présent que le Philippin Nonito Donaire a récupéré la ceinture WBC des coqs en battant le Français Nordine Oubaali le mois dernier, une alléchante réunification des titres est envisageable. D'autant que cela constituerait une revanche: en 2019, Inoue s'était imposé par décision unanime dans ce qui fut le combat de l'année.
Tokyo 2020
Il n'en démord pas : Aliev veut reprendre le combat et conteste sa disqualification auprès du TAS
IL Y A 12 HEURES
Tokyo 2020
Le CNOSF va contester la disqualification d'Aliev
01/08/2021 À 09:37