Alexis Vastine, éliminé en quarts de finale du tournoi de boxe des moins de 69 kg aux jeux Olympiques de Londres sur décision des juges (18-18), a éclaté en sanglots à sa sortie du ring. "Je ne peux pas parler, désolé", a-t-il d'abord lancé aux journalistes présents en zone mixte après son combat face à l'Ukrainien Taras Shelestiuk, champion du monde 2011. Alexis Vastine était auparavant resté assis contre un mur dans un couloir, en larmes, se prenant la tête entre les mains, hurlant "Pourquoi?" à plusieurs reprises. "Je ne pensais pas que ça arriverait une seconde fois. Je ressens de l'injustice, un gros ras le bol", est-il ensuite revenu confier.
Très en colère juste après la décision finale, il a frappé de son poing nu dans l'un des coins du ring. Ce geste lui a valu plusieurs encouragements et applaudissements du public anglais, qui semblait ne pas comprendre la décision des juges. Même l'Ukrainien semblait surpris, tant la dernière reprise est apparue à l'avantage du Français (6-6 pourtant après 5-5 et 7-7 dans les deux premières). Shelestiuk a quitté la salle acclamé par quelques supporters ukrainiens mais aussi sous les sifflets d'une partie importante du public.
"C'est de la politique, ce n'est pas du sport"
Jeux Olympiques
+91kg: le Britannique Joshua en or
12/08/2012 À 14:58
"Je dis clairement, c'est de la politique, ce n'est pas du sport", a ajouté Alexis Vastine dont la réclamation a été rejetée cette nuit. "Ce n'est pas forcément l'Ukraine (qui est favorisée). Je ne sais pas, je ne veux pas dire des choses... Mais ça existe, j'en suis sûr"."Deux fois, putain ! Deux fois !", l'a-ton aussi entendu hurler. Vastine avait en effet été sorti en demi-finales aux Jeux de Pékin 2008 dans des conditions similaires. Une élimination marquée par une décision d'arbitrage controversée face au futur champion olympique, le Dominicain Felix Diaz. Le Normand, âgé de 25 ans, était la dernière chance de médaille française en boxe après l'élimination un peu plus tôt, là aussi en quarts de finale, de Nordine Oubaali, dans les moins de 52 kg. "J'ai tout donné. J'ai fait ce que j'ai pu, a déclaré Oubaali. Je dois revoir le combat plus tard et je serai encore plus déçu mais c'est la boxe."

2012 Jeux olympiques Londres France Vastine Shelestyuk

Crédit: AFP

"Il faut que les arbitres s'achètent des lunettes"
"C'est une décision insupportable", a affirmé l'entraîneur français Jean Savarino. "Sur la troisième reprise Alexis fait cavalier seul, c'est lui qui marque toutes les touches. Il a pour nous six touches de différence sur la dernière reprise. Il faut que les arbitres s'achètent des lunettes, ce n'est pas possible!". "Pékin, c'était un vol manifeste. Il ne faut pas qu'il subisse cette même injustice", a ajouté l'entraîneur en référence au précédent de Pékin.
Jeux Olympiques
-81 kg: Mekhontcev en or
12/08/2012 À 14:16
Jeux Olympiques
-69 kg : Sapiyev champion olympique
12/08/2012 À 13:42