Boxe

Pacquiao sans égal

Partager avec
Copier
Partager cet article

2009 Pacquaio

Crédit: Imago

ParAFP
15/11/2009 à 09:14

Le Philippin Manny Pacquiao a renforcé sa stature de meilleur boxeur du monde toutes catégories confondues en devenant champion WBO des welters grâce à un succès face au Portoricain Miguel Cotto par arrêt de l'arbitre à la 12e et dernière reprise, samedi à Las Vegas.

Devant 16.000 fans massés dans le casino MGM Grand, "Pacman" s'est fait une place dans l'histoire de son sport. En en devenant champion WBO des welters, Manny Pacquiao est le premier boxeur à remporter sept titres mondiaux dans sept catégories de poids. Seul petit bémol: deux de ces titres - une ceinture IBO des super-légers (2009) et un titre "WBC international" des plume (2003) - sont mis en jeu par des Fédérations n'appartenant pas au cercle des quatre organisations majeures (WBA, WBC, IBF, WBO).

Cela n'enlève rien à la majesté du parcours de l'idole des Philippines, proprement inarrêtable depuis un an et distingué ce mois-ci par la couverture de l'édition asiatique du célèbre magazine Time. Après avoir envoyé l'Américain Oscar De La Hoya (décembre 2008) et le Britannique Ricky Hatton (mai 2009) à la retraite avec des succès par KO magistral, il n'a cette fois fait qu'une bouchée de Cotto, pourtant champion WBO des welters et valeur sûre dans cette catégorie très dense. Le combat a été sans suspense et Pacquiao a complètement dominé son adversaire, l'envoyant deux fois au tapis dans les tout premiers rounds (3e, 4e). Cotto a fini éreinté, tâché de sang et a dû être épargné par l'arbitre dans la 12e et dernière reprise alors qu'il ne restait pourtant que 55 secondes à l'horloge d'un combat qui a eu lieu au poids de compromis de 145 livres (65,77 kg), soit un peu au-dessus de la limite supérieure des welters.

Boxe

Touché par le coronavirus, Duran, la légende panaméenne, est sorti de l'hôpital

03/07/2020 À 06:31

"Courageux"

Le boxeur de General Santos City, âgé de 30 ans et dont ce n'était que le 2e combat dans la catégorie welters, qu'il considère comme sa limite de poids, affiche désormais 50 victoires (38 avant la limite), 3 défaites et 2 nuls alors que Cotto, 29 ans, tombe à 34 victoires (27 avant la limite) et 2 défaites. "J'ai tout fait pour essayer de le mettre KO, a déclaré Pacquiao. Je pensais qu'ils (le camp de Cotto) allaient arrêter les dégâts après le 11e round, j'ai été surpris de le voir continuer le combat. Il a été courageux."

"Tout le monde disait qu'il était plus grand et plus costaud que moi alors j'ai voulu tester la puissance de ses coups dès l'entame", a ajouté Pacquiao. Cotto n'a pu assister à la conférence de presse d'après-match car il a dû être transporté à l'hôpital pour passer des radios et faire soigner ses multiples coupures et hématomes. "J'ai boxé beaucoup de monde mais Manny est un des plus grands de l'histoire, a-t-il quand même dit à sa descente du ring. Je ne voyais pas les coups venir et je n'arrivais pas à m'en protéger."

Avec ce nouveau succès de prestige, la porte est désormais grande ouverte pour un match choc contre l'Américain Floyd Mayweather Jr, qui semble tout spécialement sorti de sa retraite pour tenter de déplumer le Philippin de son statut de meilleur boxeur de la planète toutes catégories confondues ("pound for pound").

Boxe

Un boxeur gay face à ses fantômes : la vie d'Emile Griffith en BD

27/06/2020 À 07:00
Boxe

La légende de la boxe Duran hospitalisée pour le Covid-19

26/06/2020 À 06:12
Dans le même sujet
Boxe
Partager avec
Copier
Partager cet article