Premier accroc dans "La conquête". Tony Yoka a posé un genou au sol, dominé comme jamais depuis le début de sa carrière professionnelle. Il a vécu une terrible entame de combat ce samedi à l’Accor Arena, saoulé de coups par le puissant Martin Bakole, dont les crochets du droit ont fait mal, d’entrée. Yoka a relevé la tête et il y a eu match. Mais il a fini par s’incliner, sur décision partagée.
Le champion olympique des Jeux de Rio 2016 a réalisé une deuxième reprise d’un meilleur acabit, poussé par Bercy. Mais il n’a pas pour autant repris le dessus, ses poings semblant peser bien moins lourd que ceux de son adversaire congolais. Yoka a fini le troisième round le visage ensanglanté et est resté sur la sellette pendant toute la première moitié du combat, reporté de janvier à mai pour qu'un public nombreux puisse y assister.
Boxe
"Il est temps de retourner travailler" : Yoka, une défaite et ses conséquences
15/05/2022 À 07:52

Yoka a failli inverser la tendance... jusqu'au 10e round

La cinquième reprise a une nouvelle fois attesté de la domination de Bakole (28 ans). Son rival français a été compté une deuxième fois, sa cheville droite se dérobant, alors qu’il venait d’encaisser une droite. Yoka a alors courbé l’échine, sans rompre. Un signe positif au cœur de cette soirée qui restera comme celle de sa première défaite en pro, à son douzième combat.
Tony Yoka a même dicté le tempo du septième au neuvième round, après une sixième reprise encourageante et à partir notamment d’un uppercut bien senti. Mais Bakole n’a jamais vacillé. Il a même parfois arboré un sourire provocateur, sûr de sa force. Avant l’ultime affrontement de trois minutes, il dégageait une sérénité notable, dans son coin. On a vite compris pourquoi, en observant son dernier coup d’accélérateur.
Très en verve lors de la fin de ce duel, Martin Bakole a entériné son dix-huitième succès en dix-neuf combats à ce niveau. Il a tenu son rang de treizième meilleur poids lourd au monde (classement BoxRec). Deux crans au-dessus de Yoka (15e), qui a tutoyé des hauteurs nouvelles, ce samedi. Face à un boxeur plus massif et presque aussi vif que lui, il n’a pas trouvé la faille. C’était son premier grand défi et il s’est soldé par un échec.

Tony Yoka a bien réagi, face à Martin Bakole... mais celui-ci a repris le dessus en fin de combat - 14/05/2022, à Bercy

Crédit: Getty Images

Boxe
Yoka : "Ça va être le combat le plus dur de ma carrière"
13/05/2022 À 12:09
Boxe
Heure, chaîne, adversaire : tout savoir sur le combat de Yoka face à Bakole
13/05/2022 À 09:04