AFP

Tony Yoka bat Cyril Léonet par KO, sa quatrième victoire en carrière

Yoka poursuit sa route
Par Simon Farvacque via AFP

Le 07/04/2018 à 22:38Mis à jour Le 08/04/2018 à 00:18

Tony Yoka a battu Cyril Léonet, samedi à Paris. Le champion olympique 2016 s'est imposé par KO au 5e round. C'est quatrième victoire du Français depuis le début de sa carrière professionnelle.

Tony Yoka continue son sans faute chez les pros. L'acte 4 de "la Conquête" a ressemblé à une formalité. Comme les trois premiers. Le champion olympique 2016, au-dessus duquel plane la menace d'une suspension suite à ses "no show", s'est imposé par KO à la cinquième reprise face à Cyril Léonet, samedi au Palais des Sports (Paris).

Après deux rounds, le favori n'avait toujours pas encaissé le moindre coup. La différence d'allonge entre les deux boxeurs, criante, a fini par être trop pénalisante pour Léonet (34 ans), touché à 40 reprises contre 4, seulement, pour Yoka. Ce dernier a réalisé un combat sérieux. Il poursuit ainsi ses débuts réussis dans l'univers de la boxe professionnelle, sans lever tous les doutes au sujet de sa capacité à y franchir un palier.

Objectif champion de France

A l'issue du combat, Tony Yoka s'est montré satisfait de sa performance, surtout en tenant compte du contexte dans lequel il l'a signée. "Il y a eu pas mal de petits accrocs avant ce combat : tous ces démêlés médiatiques, une fracture au pouce une semaine avant, a-t-il énuméré. Il a fallu vraiment que j'aille chercher au fond de moi pour montrer que malgré tout ça, je peux répondre présent."

Interrogé sur l'éventualité d'une suspension d'une voire deux années, le boxeur de 25 ans a dédramatisé : "J'ai encore au moins dix belles années devant moi. On sait que les poids lourds arrivent à maturité autour de trente ans. (Si je suis suspendu) Ce sera un passage à vide qu'il faudra surmonter".

Il a enfin lancé un défi à l'actuel champion de France poids lourds, Raphaël Tronché, au micro de Canal +. Celui de mettre sa ceinture en jeu, le 23 juin prochain. La perspective d'un premier titre en pro représente une étape importante dans la carrière du médaillé d'or de Rio, dont la (con)quête ne fait que commencer.

0
0