AFP

Breschel finit le travail

Breschel finit le travail
Par Eurosport

Le 24/03/2010 à 17:00Mis à jour

Matti Breschel (Saxo Bank) est devenu mercredi le premier Danois à remporter A Travers la Flandre. En solitaire, le protégé de Bjarne Riis a résisté au peloton, parachevant le travail de Fabian Cancellara, lequel s'est mué en équipier de luxe. Il faudra surveiller Breschel au mois d'avril...

L'espace d'une journée, les rôles se sont inversés chez Saxo Bank. Fabian Cancellara, incontournable leader dans les classiques du Nord, le Tour des Flandres et plus encore Paris-Roubaix, a joué les serviteurs de luxe mercredi à Waregem, en allant au turbin pour Matti Breschel, son jeune coéquipier. Et le travail du Suisse a payé, puisque Breschel s'est offert cette édition 2010 d'A travers la Flandre.

    Breschel a devancé de quelques secondes le Belge Bjorn Leukemans et le Néerlandais Niki Terpstra, qui ont réglé le sprint du peloton. Il s'agit du premier succès de Breschel cette saison, le 13e de sa carrière. Le coureur de 25 ans a attaqué à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée, profitant de l'attention portée au favori, le Belge Tom Boonen, très en vue dans les côtes flandriennes, ce qui semble de bon augure pour lui à l'approche du Ronde et de Paris-Roubaix.

    "C'est bon pour le moral"

    "Fabian (Cancellara) est venu me dire "Je travaille pour toi". Je n'avais donc pas le choix: il fallait que j'attaque", a expliqué Breschel, 11e de Milan-Sanremo samedi et 6e du Tour des Flandres il y a un an. "C'est le début de la saison des classiques flamandes. Une telle victoire, c'est bon pour le moral. Avec Fabian, nous aurons de belles cartes à jouer au Tour des Flandres (4 avril)", a poursuivi Breschel, qui a apporté à Saxo Bank son deuxième succès de la saison après la victoire de Cancellara au Tour d'Oman en février.

    Pour Saxo Bank, c'est en tout cas la confirmation d'un réel talent sur ce type de courses. Breschel aime les Flandres. Il aime les pavés. Sa 14e place à Roubaix à 22 ans en 2007 annonçait un futur crack. Il progresse d'année en année. L'équipe danoise sait qu'elle dispose là d'un leader de substitution au cas où Cancellara ne serait pas dans son meilleur jour. Un joker de luxe qui ferait un beau leader dans bien des équipes. Il succède au palmarès au Belge Kevin Van Impe.

    0
    0