AFP

Hivert tire le premier

Hivert tire le premier
Par Eurosport

Le 31/01/2010 à 19:53Mis à jour

Le Français Jonathan Hivert (Saur-Sojasun) a remporté au sprint dimanche le Grand Prix La Marseillaise, première étape de la Coupe de France 2010 et première épreuve de la saison européenne. Il a devancé Johnny Hoogerland (Vacansoleil) et Samuel Dumoulin (Cofidis).

Comme le veut la tradition, le Grand Prix d'Ouverture La Marseillaise, si bien nommé, ouvre la saison européenne. Jonathan Hivert, on ne peut mieux nommé lui aussi, en a profité pour confirmer d'emblée les promesses de l'année 2009 et justifier la confiance de l'équipe Saur-Sojasun, qui l'a engagé à l'intersaison en le débauchant chez Skil-Shimano.

    Hivert a frappé d'entrée dimanche après-midi dans le sud de la France en réglant au sprint un petit groupe. Il a devancé le Néerlandais Johnny Hoogerland (Vacansoleil) et son compatriote Samuel Dumoulin (Cofidis) qui était en quête de sa deuxième victoire de la saison, déjà, puisqu'il avait enlevé une étape de la Tropicale Amissa Bongo la semaine dernière au Gabon. Dès les premiers coups de pédales, Julien El Farès, Lieuwe Westra et Jussi Weikkanen se sont détachés du peloton. Les trois hommes ont fait la course en tête durant 118 km, avant qu'un nouveau groupe ne se forme, vite rattrapé par le peloton.

    Hivert, l'homme des débuts de saison

    Mais le petit col de la Gineste, à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, a offert une pente suffisamment sélective pour permettre aux attaquants de reprendre la main. Neuf coureurs sont alors sortis, et c'est entre eux que la victoire allait se jouer. Bon puncheur, Jonathan Hivert présente également l'avantage de posséder une redoutable pointe de vitesse. Gérant bien ce final, le jeune Français n'a pas laissé passer sa chance, malgré la menace d'Hoogerland et Dumoulin, eux aussi dangereux sur ce type de final.

    Hivert est décidément à l'aise en début de saison. En 2009, il s'était distingué très tôt, lors de l'Etoile de Bessèges (6e) et surtout Paris-Nice, dont il avait pris la 8e place. Le GP d'Ouverture figurant pour la première fois au menu de la Coupe de France, il en devient évidemment avec cette victoire le premier leader. Une Coupe de France dont le tenant du titre n'est autre que son nouveau coéquipier, Jimmy Casper. Mais le sprinter de l'équipe Saur-Sojasun ne fera pas de cette épreuve une fixation cette saison, laissant la porte ouverte aux initiatives au sein de la formation bretonne. Jonathan Hivert l'a bien compris et n'aura donc pas tardé à en profiter.

    0
    0