AFP

Brajkovic, mister Dauphiné

Brajkovic, mister Dauphiné
Par AFP

Le 13/06/2010 à 13:41Mis à jour Le 13/06/2010 à 18:14

Le Slovène Janez Brajkovic (RadioShack) a remporté le Critérium du Dauphiné au terme de la 7e étape enlevée par le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Sky). Alberto Contador (Astana) finit 2e. Quatre Français, Coppel (5e), Vogondy (6e), Riblon (7e) et Rolland (8e) terminent dans le Top 10 au général.

Pour avoir remporté son plus grand succès, à l'âge de 26 ans, Brajkovic n'a pu que se déclarer content de la semaine, qui a satisfait également, et même comblé, les responsables de sa formation RadioShack, le manager Johan Bruyneel et Lance Armstrong, tous deux présents au Tour de Suisse. Contador, qui n'a pas cherché à inquiéter son ancien coéquipier dans la 7e étape gagnée par le Norvégien Edvald Boasson Hagen, a dressé aussi un bilan rassurant. Vainqueur du prologue d'Evian-les-Bains et de l'étape de prestige de l'Alpe-d'Huez, le double vainqueur du Tour de France a estimé être sensiblement au niveau de l'année passée (3e en 2009).

    Dans cette 62e édition, la première organisée par ASO (Tour de France), la plupart des têtes d'affiche ont évoqué sans cesse le Tour de France. Ils ont choisi de se tester sur une ou deux étapes (Menchov, S. Sanchez) pour une montée en puissance dans la perspective de juillet. Boasson Hagen, le prodige norvégien, a également utilisé le Dauphiné comme banc d'essai après une campagne de printemps gâchée par une douleur récurrente à un tendon d'Achille. Le leader de l'équipe Sky, qui a repris seulement fin mai au Tour de Bavière après une coupure de plus de deux mois, a réussi d'abord son contre-la-montre mercredi dernier (3e). Il a misé ensuite sur l'ultime étape, longue de 148 kilomètres, pour renouer avec la victoire.

    Boasson Hagen au Tour

    Sur le circuit de Sallanches, où Bernard Hinault était devenu champion du monde en 1980, Boasson Hagen a attaqué à deux reprises, à chaque fois dans la sévère côte de Domancy. Sur son second démarrage porté à 7,5 kilomètres de l'arrivée, aucun de ses compagnons (Le Mével, Silin, Duran) n'a pu le suivre. A l'arrivée, le Norvégien a signé sa 47e victoire -sa 4e de la saison- alors qu'il n'est âgé que de 23 ans. En conclusion d'une semaine qui lui a permis d'avoir le feu vert pour le Tour de France qu'il découvrira le 3 juillet à Rotterdam (Pays-Bas) avec l'ambition de gagner une étape, même s'il présente le profil type d'un futur maillot vert du classement par points.

    Cette dernière étape, troublée par des averses, a permis à Jérôme Coppel -premier Français classé- de grignoter un rang pour se classer finalement 5e. Le Haut-Savoyard (23 ans) a affiché de belles promesses tout comme le néo-pro américain Tejay Van Garderen, un jeune coureur de 21 ans né d'un père néerlandais et d'une mère américain qui a pris la troisième place du classement final.

    Pour Brajkovic, dont le gabarit rappelle celui du Français Charly Mottet (triple vainqueur de l'épreuve en 1987, 1989 et 1992), l'épreuve s'est achevée sans émotion. Le Slovène, qui n'est pas certain de sa sélection pour le Tour de France -il en est déjà à 48 jours de course en 2010-, a bel et bien grimpé une marche, lui qui cumulait jusqu'à présent les places d'honneur (4e du Tour de Castille et Leon, 5e du Tour de Romandie, 9e des Tours de Catalogne et de Californie).

    0
    0