AFP

Critérium du Dauphiné 2014 : Nikias Arndt remporte la 3e étape au sprint

Arndt a devancé Boekmans d'un souffle

Le 10/06/2014 à 15:34Mis à jour Le 10/06/2014 à 19:42

Nikias Arndt a remporté, au sprint, la 3e étape entre Ambert et Le Teil devant Kris Boekmans. Pas de changement au classement général : Chris Froome conserve le maillot jaune.

Chez Giant-Shimano, un sprinter en cache un autre. Mardi, c'est l'Allemand Nikias Arndt qui a tiré son épingle du jeu au milieu de la meute, lors de la troisième étape du Dauphiné, qui a mené le peloton d'Ambert au Teil (194 kilomètres). Malgré deux difficultés à escalader, une chaleur étouffante (plus de 37° à l'arrivée), le sprinter de la Giant-Shimano a profité de la seule étape promise aux finisseurs pour venir rafler son deuxième succès en carrière. Le jeune coureur de 22 ans a devancé, pour quelques centimètres, le Belge Kris Boeckmans (Lotto) et son coéquipier Reinardt Janse van Reinsburg (Giant). Chez les Bleus, Arnaud Démare (fDJ.fr), coincé, n'a pris que la huitième place et Yannick Martinez (Europcar), la quatrième. Christopher Froome, pas inquiété et protégé par sa formation, reste en jaune.

La plus longue étape de ce Dauphiné 2014 avait été cochée par les téméraires. Dans un premier temps c'est un trio composé de Natnael Berhane (Europcar), venu protéger le maillot à pois de Kévin Réza, Blel Kadri (Ag2r), et Cesare Benedetti (NetApp) qui est venu ouvrir la route. Si Berhane, vainqueur des deux difficultés de la journée (Côte de Lavet, Col de la Mûre, deux 2e catégorie) a rempli sa mission et permis à Kévin Réza de rester meilleur grimpeur, la journée de Kadri et Benedetti aura été veine. Repris à 24 kilomètres du terme, le trio, cadenassé par les équipes de sprinters et la Sky, n'a jamais réellement fait illusion.

La bagarre va repartir de plus belle mercredi

Mercredi, le Dauphiné reprend un peu plus de hauteur entre Montélimar et Gap (167,5 kilomètres). Une bagarre entre les ténors est attendue dans le Col de Manse, classé en 2e catégorie, dont la descente, vers Gap et l'arrivée, s'annonce prometteuse. Christopher Froome et la Sky sont prévenus.

0
0