Chris Froome et les Sky ont retrouvé leurs repères tactiques et le succès qui les accompagne. La formation britannique a déployé son train en mode rouleau-compresseur, dimanche, pour la dernière étape du Dauphiné. Froomey a ensuite porté l'estocade finale dans l'ultime ascension, pour triompher à Modane Valfréjus et remporter le deuxième Critérium du Dauphiné de sa carrière. Le Britannique devance de 10 secondes Tejay Van Garderen (BMC), quatrième de l'étape.
Lire le tweet
Critérium du Dauphiné
Plateau royal et parcours alléchant pour le Dauphiné 2016
31/03/2016 À 15:10
Déjà vainqueur samedi à Saint-Gervais, Froome signe un week-end parfait pour se réinstaller en favori du prochain Tour de France. Grand sourire, le vainqueur du Dauphiné et du Tour 2013 espère avoir laissé derrière lui une année entière de galères. Depuis son abandon sur la Grande Boucle l'été dernier, il n'avait triomphé qu'une seule fois, en février sur le Tour d'Andalousie, avant de connaître un printemps contrarié (forfait sur Tirreno, revers sur le Tour de Romandie). Le revoilà tout en haut de l'affiche, provisoirement désertée par Quintana et Contador tandis que Vincenzo Nibali a affiché ses limites du moment.

Froome, les bonifs et Montvernier : un vrai goût de juillet

L'Italien a bien su prendre les commandes du peloton dans la dernière ascension, pour le plus grand malheur d'Alejandro Valverde, parti à l'attaque dans les 15 derniers kilomètres. C'était pour mieux s'effacer lorsque la route s'est véritablement cabrée. Les Sky ont alors imposé leur supériorité. Wouter Poels a d'abord fait exploser le groupe des leaders, dans lequel seuls Bardet (6e du classement général final), Costa, Yates et Rodriguez s'accrochaient aux côtés du duo Froome-Van Garderen.
Froome a ensuite attendu les deux derniers kilomètres et demi pour libérer sa fréquence de pédalage. Rapidement revenu sur Steve Cummings (MTN), dernier rescapé de l'échappée matinale, il a peu à peu fait craquer Van Garderen pour s'assurer la victoire finale au jeu des bonifications, qui feront leur retour sur le prochain Tour de France. Les coureurs ont également pu découvrir les spectaculaires lacets de Montvernier, avalés seul en tête par Tony Martin avant de muscler la 18e étape de la prochaine Grande Boucle. Mais le principal enseignement à tirer pour juillet, il est bien dans le retour de Froome.
Lire le tweet
Critérium du Dauphiné
Rassuré, libéré, Froome retrouve toute sa stature
14/06/2015 À 17:34