Nacer Bouhanni a rassuré tout son monde. A commencer par lui-même. Auteur d'un début de saison discret, avec seulement trois victoires mineures, le coureur de Cofidis s'est imposé lundi sur la deuxième étape du Critérium du Dauphiné, au terme d'un sprint parfaitement mené. Ce succès le ramène à la troisième place d'un classement général qui sera bouleversé demain par un contre-la-montre par équipe et dont Peter Kennaugh (Sky), vainqueur de la première étape, occupe toujours la tête. Surtout, il vient à point nommé pour lui redonner confiance à un mois du Tour de France. Bouhanni l'a lui-même reconnu au micro d'Eurosport.
J'ai eu un début de saison assez difficile. Je suis vraiment heureux. Je n'ai pas douté, je savais que la condition était là. Je monte petit à petit en puissance dans l'optique du Tour de France.
Tweet - L'arrivée victorieuse de Bouhanni
Cyclisme
Wiggins l'a fait et avec la manière : il est le nouveau recordman de l'heure
07/06/2015 À 18:33
Un trio échappé dès le départ (Courteille, Quémeneur, Teklehaimanot) a compté jusqu'à 7 minutes d'avance avant que le peloton se rapproche à moins de 2 minutes à 25 kilomètres de l'arrivée. Les Français Perrig Quémeneur et Arnaud Courteille, l'Erythréen Daniel Teklehaimanot, ont résisté jusqu'aux 3 kilomètres. Dans le sprint, Bouhanni, un temps enfermé, s'est montré irrésistible pour enlever son quatrième succès de la saison.
Mardi, la troisième étape se court sous la forme d'un contre-la-montre par équipes, de 24,5 kilomètres, entre Roanne et Montagny (Loire).

Nacer Bouhanni, sous les couleurs Cofidis

Crédit: AFP

Critérium du Dauphiné
Nibali et Froome se jaugent sur la route du Tour
06/06/2015 À 19:24
Critérium du Dauphiné
Plateau royal et parcours alléchant pour le Dauphiné 2016
31/03/2016 À 15:10