Champion olympique du kilomètre aux JO de Tokyo 1964, Patrick Sercu est décédé ce vendredi à l'âge de 74 ans. Son fils Christophe Sercu a annoncé la nouvelle via un communiqué faisant état d'une santé "instable depuis quelques années" et "fortement détériorée ces dernières semaines".
Sercu était une grande figure des Six Jours, très populaires à l'époque. Il a gagné ainsi 88 (un record !) des 223 Six-Jours disputés. Le Belge, fils d'Albert Sercu médaillé d'argent des Mondiaux route en 1947, a excellé aussi sur route. Sa pointe de vitesse lui a permis de remporter la plupart de ses succès, notamment 6 étapes du Tour de France (et le maillot vert du classement par points en 1974), en deux participations seulement à la Grande Boucle, ainsi que 13 du Giro.

Sercu, à droite, aux côtés de Merckx et Poulidor

Crédit: Getty Images

Championnats de France
Alaphilippe, Gaudu, Barguil... Piégés ou effacés, les grands favoris sont passés à côté
IL Y A 12 HEURES
Pendant sa très longue carrière, poursuivie jusqu'en 1983, il a aussi été le coéquipier de Merckx, d'un an son cadet, sous les maillots Faema et Fiat. Il forma avec la légende belge un duo redoutable sur piste (27 Six-Jours courus, 15 gagnés). Dans les vélodromes, Sercu a fait sensation dès les Mondiaux 1963 qui avaient lieu à Rocourt (Liège) en décrochant le titre mondial amateurs de la vitesse à l'âge de 19 ans.
Passé professionnel après son titre olympique de Tokyo, il gagna deux autres titres en vitesse dans cette catégorie, en 1967 et en 1969. A l'époque, les disciplines inscrites aux Mondiaux donnaient lieu à des épreuves distinctes, pour amateurs et pros.
Cyclisme
La pluie, des favoris piégés et un Cavagna revanchard : le résumé de la course en ligne en vidéo
IL Y A 13 HEURES
Championnats de France
Cavagna, une belle revanche et le digne successeur de Chavanel
IL Y A 13 HEURES