A qui le premier Tour de Dubaï ?

A qui le premier Tour de Dubaï ?
Par AFP

Le 04/02/2014 à 16:32Mis à jour Le 04/02/2014 à 16:33

Créé cette saison, le Tour de Dubaï réunit un plateau exceptionnel (Nibali, Rui Costa, Cavendish, Sagan) sur une épreuve, à priori, réservé aux sprinteurs.

Le Tour de Dubaï, dernière épreuve née au Moyen-Orient, réunit à partir de mercredi à l'ombre des gratte-ciel de l'Emirat un plateau de choix, entre autres l'Italien Vincenzo Nibali, vainqueur du Giro, et le Portugais Rui Costa, champion du monde sur route. Longue de quatre étapes sur des parcours favorables aux sprinteurs (Cavendish, Kittel, Sagan) à l'exception du contre-la-montre initial de 10 kilomètres, la nouvelle course, cousine du Tour du Qatar créé voici 13 ans, est organisée par RCS, la société responsable du Giro et des principales classiques italiennes.

"Dubaï est un nouveau pays pour le cyclisme professionnel", a déclaré Nibali, qui se remet d'une chute dans sa première course 2014 (Tour de San Luis). "Il y a Sagan, Cancellara, d'autres grands noms..." Costa, qui étrenne son maillot de champion du monde griffé désormais du nom de sa nouvelle équipe (Lampre), débute sa saison à cette occasion. "C'est très différent de ce à quoi on est habitué", a estimé le Portugais. "J'ai cherché à passer un hiver studieux et à bien m'entraîner. La course ne convient pas vraiment à mes caractéristiques. Mais je saisirai toutes les opportunités".

Duel de sprinteurs, duel de rouleurs

Même le grimpeur espagnol Joaquim Rodriguez et son compatriote Alejandro Valverde ont fait le déplacement. Bien que le tracé convienne beaucoup plus aux purs sprinteurs que sont le Britannique Mark Cavendish et le Néerlandais Marcel Kittel, opposés pour la première fois de la saison sur les larges routes offertes au vent du Golfe. Autre match prévisible, celui entre les rouleurs (Cancellara, Martin, Phinney, Malori) dès le premier jour. "C'est ma première course de la saison alors que d'autres ont déjà couru en Argentine ou en Australie", a toutefois annoncé le Suisse Fabian Cancellara, qui ne veut pas endosser le rôle de favori.

Les étapes:

Mercredi: 1re étape Dubaï - Dubaï, 9,9 km (contre-la-montre individuel)

Jeudi: 2e étape Dubai - Palm Jumeirah, 122 km

Vendredi: 3e étape Dubai - Hatta, 162 km

Samedi: 4e étape Dubai - Burj-Khalifa, 123 km

Les 16 équipes (128 coureurs):

Astana, BMC, Cannondale, Garmin, Lampre, Movistar, Omega Pharma, Giant, Katusha, Tinkoff, Trek, sélection des Emirats Arabes Unis, RTS-Santic, Skydive Dubaï, Banco, Vini Fantini.

0
0