Cyclisme

Eurosport Ranking : Alaphilippe reste leader, Herrada entre dans le top 100

Partager avec
Copier
Partager cet article

Eurosport Ranking 10 juin 2019

Crédit: Getty Images

ParJean-Baptiste Duluc
10/06/2019 à 06:49 | Mis à jour 10/06/2019 à 10:59

EUROSPORT RANKING – Vainqueur du général et de deux étapes du Tour de Luxembourg, Jesus Herrada (Cofidis) s’offre la grande remontée de la semaine pour faire son entrée dans le top 100, symbole de la belle semaine des Cofidis. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est toujours leader.

Le classement du 9 juin

Peu de changements en tête avec cette semaine assez tranquille sur les routes. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) reste un solide leader avec 578 points d’avance sur le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et 1008 points sur le Britannique Geraint Thomas (Team INEOS), qui aborde un mois lourd en points, avec ses succès sur le Dauphiné et le Tour l’an dernier. Le seul mouvement du top 20 concerne le Néerlandais Mathieu van der Poel. Le coureur de la Corendon-Circus perd trois places (- 128 pts), n’ayant pas défendu sa victoire de 2018 aux Boucles de la Mayenne. Le voilà 19e, juste devant le vainqueur du Giro, Richard Carapaz (Movistar, 20e).

Cyclisme

Drame en Belgique : un jeune cycliste décède d'un malaise cardiaque

IL Y A 16 HEURES

Mais la semaine a avant tout été marquée par Cofidis et Jesus Herrada. La formation tricolore a remporté quatre victoires d’étapes (sur quatre !) sur le Tour du Luxembourg dont deux pour le puncheur ibérique, également vainqueur du classement général et du classement par points. L’ancien double champion d’Espagne (2013 et 2017) a autant gagné cette semaine (3) que sur les quatre dernières saisons cumulées ! De quoi remonter de 43 places pour entrer pour la première fois dans le top 100 (70e, 577 pts), juste derrière un certain Christopher Froome (Team INEOS, 69e avec 586 pts).

Jesus Herrada (Cofidis), lors de la 1re étape du Tour du Pays Basque 2019

Crédit: Getty Images

Vainqueur du GP de Lugano, Diego Ulissi (UAE Team Emirates) conforte lui sa place dans l’élite, en ajoutant 60 pts par rapport à sa 4e place de l’an passé pour gagner 12 places (76e, 552 pts). Le mouvement est bien plus significatif (+ 110 places), mais aussi plus lointain (403e) pour Remco Evenepoel. Le prodige belge, vainqueur des Hammer Series du Limbourg avec la Deceuninck-Quick Step, a ajouté 28 points à sa collection (99 pts) au terme notamment d’un numéro extraordinaire samedi. Il dépasse par exemple Hermann Pernsteiner (Bahrain-Merida, 411e), le grand perdant de la semaine (vainqueur à Lugano en 2018) ou le duo de sprinteurs Sasha Modolo (EF Education-First, 408e) et Phil Bauhaus (Bahrain-Merida, 487e), deux grosses déceptions de la saison.

Le Top 20 de l’Eurosport Ranking :

PlaceCoureurEquipePaysPointsEvolution
1Julian AlaphilippeDeceuninck-Quick StepFrance3889=
2Primoz RoglicJumbo-VismaSlovénie3321=
3Geraint ThomasTeam INEOSGrande-Bretagne2881=
4Alejandro ValverdeMovistarEspagne2687=
5Peter SaganBora-HansgroheSlovaquie2595=
6Pascal AckermannBora-HansgroheAllemagne2453=
7Jakob FuglsangAstanaDanemark2328=
8Simon YatesMitchelton-ScottGrande-Bretagne2168=
9Elia VivianiDeceuninck-Quick StepItalie2036=
10Thibaut PinotGroupama-FDJFrance1953=
11Adam YatesMitchelton-ScottGrande-Bretagne1880=
12Alexander KristoffUAE Team Emirates Norvège1876=
13Greg Van AvermaetCCC TeamBelgique1866=
14Michael MatthewsSunwebAustralie1810=
15Miguel Angel LopezAstanaColombie1744=
16Tom DumoulinSunwebPays-Bas1673+ 1
17Michal KwiatkowskiTeam INEOSPologne1653+ 1
18Arnaud DémareGroupama-FDJFrance1643+ 1
19Mathieu Van der PoelCorendon-CircusPays-Bas1578- 3
20Richard CarapazMovistarEquatorien1512=

Le "retour" de la semaine : Fabio Aru (UAE Team Emirates)

On ne l’avait plus vu sur les routes depuis son abandon sur la 3e étape de Paris-Nice, en mars. En difficulté depuis deux ans, forcé de se faire opérer de l’artère iliaque de la jambe gauche dont la constriction le pénalisait dans ses efforts, l’Italien a retrouvé la compétition ce week-end à l’occasion du GP de Lugano. Et, pour ses premiers tours de roue depuis 3 mois, le Sarde n’a pas été ridicule.

Au cours d’une épreuve dominée par sa formation UAE Team Emirates (1er, 2e et 7e), le vainqueur de la Vuelta 2015 a pris une sérieuse 22e place, à une quinzaine de secondes de la 7e place. Pour un retour, c’est encourageant. A confirmer sur le Tour de Slovénie avant, peut-être, d’aller sur le Tour de France où il est pour le moment annoncé.

Fabio Aru

Crédit: Getty Images

Le top 5 des remontées de la semaine :

+ 43 places (+ 210 pts) pour Jesus Herrada (Cofidis, 577 pts), de 113e à 70e

+ 14 places (+ 78 pts) pour Bryan Coquard (Vital Concept-B&B Hotels, 599 pts), de 81e à 67e

+ 12 places (+ 60 pts) pour Diego Ulissi (UAE Team Emirates, 552 pts), de 88e à 76e

+ 11 places (+ 50 pts) pour Anthony Turgis (Total Direct Energie, 413 pts), de 115e à 104e

+ 8 places (+ 50 pts) pour Christophe Laporte (Cofidis, 696 pts), de 61e à 53e

Le top 5 des dégringolades de la semaine :

- 116 places (- 169 pts) pour Andrea Pasqualon (Wanty-Groupe Gobert, 187 pts), de 117e à 233e

- 73 places (- 70 pts) pour Jan Tratnik (Bahrain-Merida, 163 pts), de 193e à 266e

- 47 places (- 65 pts) pour Eduard Prades (Movistar, 215 pts), de 158e à 205e

- 14 places (- 65 pts) pour Nacer Bouhanni (Cofidis, 448 pts), de 83e à 97e

- 3 places (- 128 pts) pour Mathieu van der Poel (Corendon-Circus, 1578 pts), de 16e à 19e

Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus), à l'attaque sur l'Amstel Gold Race 2019

Crédit: Getty Images

Les Français

En attendant notamment le Critérium du Dauphiné qui s’est élancé dimanche, aucun des cadors français n’était sur les routes cette semaine. Mais cela n’a pas empêché les Tricolores de briller, avec pas moins de cinq succès à mettre à leur actif. Un seul est parvenu à doubler et il s’agit de Christophe Laporte. Le coureur de la Cofidis a remporté le prologue du Tour du Luxembourg avant de s’imposer au sprint le lendemain. Ses troisième et quatrième victoires de la saison lui permettent de se rapprocher de nouveau d’un top 50 auquel il a longtemps appartenu (53e, 696 pts). S’ils n’ont pas levé les bras, Anthony Turgis (Total Direct Energie) et Julien El Farès (Delko Marseille Provence) ont eux joué placé au général (4e et 7e).

Christophe Laporte lors de la 49e édition de l'Etoile de Bessèges, en février 2019.

Crédit: Getty Images

Les Tricolores se sont aussi illustrés sur les Boucles de la Mayenne. On pense ainsi à Dorion Godon (AG2R La Mondiale), 6e du général et vainqueur du prologue, ou à Bryan Coquard (Vital Concept-B&B Hotels), 3e du général et vainqueur de la 3e étape au terme d’un sprint rocambolesque et d’une énorme faute d’attention de son compatriote Kevin Le Cunff (St Michel-Auber 93), 8e du général. Mais le vainqueur final n’est nul autre que Thibaut Ferasse. Le coureur de 24 ans de Natura4Ever - Roubaix Lille Métropole a remporté l’épreuve, un peu à la surprise générale, au terme de trois jours plein de maitrise pour s’offrir son tout premier succès professionnel.

Les Français du top 50 :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 3889 points (=)

10. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 1953 pts (=)

18. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), 1643 pts (+ 1)

23. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), 1384 pts (=)

Le top 5 des coureurs qui ont le plus à perdre cette semaine :

  • Dan Martin (UAE Team Emirates), 310 de ses 1265 points
  • Adam Yates (Mitchelton-Scott), 420 de ses 1880 points
  • Geraint Thomas (Team INEOS), 665 de ses 2881 points
  • Jens Keukeleire (Lotto-Soudal), 130 de ses 301 points
  • André Greipel (Arkéa-Samsic), 100 de ses 553 points

Adam Yates savoure son succès lors de la 6e et dernière étape du Tour du Pays basque 2019

Crédit: Getty Images

Le calendrier de la semaine :

Critérium du Dauphiné (catégorie 3, huit étapes)

500 pts pour le vainqueur final

300 pts pour le deuxième

150 pts pour le troisième

Les 15 premiers du général (5pts pour le 15e) et les 3 premiers des classements annexes (50, 25 et 10) marquent des points ainsi que les 5 premiers (90, 45, 25, 10 et 5) et le porteur du maillot de leader (10pts) de chaque étape

Tour de Belgique (catégorie 6, cinq étapes)

100 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (4 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (50, 25 et 10) et les 3 premiers des classements annexes (10, 5 et 1)

Tour de Hongrie (catégorie 7, six étapes)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (35, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1)

Tour de Corée du Sud (catégorie 7, cinq étapes)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (35, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1)

Ronde de l’Oise (catégorie 8, quatre étapes)

60 pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5 pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étape (20)

Grand Prix de Saguenay (catégorie 8, quatre étapes)

60 pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5 pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étape (20)

Oberösterreichrundfahrt (catégorie 8, quatre étapes)

60 pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5 pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étape (20)

Tour de Maloposka (catégorie 8, trois étapes)

60 pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5 pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étape (20)

Grand Prix du Canton d’Argovie (catégorie 6)

180 pts pour le vainqueur

Les 10 premiers (4 pts pour le 10e) marquent des points

Tour du Limbourg (catégorie 7)

100 pts pour le vainqueur

Les 10 premiers (2 pts pour le 10e) marquent des points

Bursa Orhangazi Race (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Bursa Yildirim Bayezit Race (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Midden-Brabant Poort Omloop (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Tour de France

"Ça n'a rien à voir avec une étape de Grand Tour" : Gibbons raconte sa première victoire virtuelle

IL Y A 16 HEURES
Tour de France

Gibbons impose sa loi au sprint et remporte la première étape du Tour de France virtuel

IL Y A 17 HEURES
Dans le même sujet
Cyclisme
Partager avec
Copier
Partager cet article