"Il est scandaleux de voir encore Valverde courir et gagner", a déclaré Renato Di Rocco. "Valverde devait être suspendu déjà depuis quelque temps. L'UCI veut le faire, mais une position commune avec l'Agence mondiale antidopage est nécessaire. J'espère que Valverde sera suspendu avant le Tour (de France), ce serait un bon signal et ainsi on ne donnera pas l'idée d'une différence de traitement", a-t-il ajouté.
Le président du Comité olympique italien (Coni), Gianni Petrucci, s'est dit du même avis: "On ne peut plus attendre. Ca ne donne pas une belle image du cyclisme de voir encore courir un athlète dont la suspension a été confirmée par toutes les instances sportives et judiciaires".
Valverde, qui a été suspendu deux ans par le Tribunal national antidopage du Coni, une décision confirmée en mars par le Tribunal arbitral du sport (TAS), encourt une extension de sa suspension dans les autres pays. L'UCI, à qui il revient d'étendre cette sanction partout dans le monde, attend une autre décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) à ce sujet.
Tour de Romandie
Valverde au finish
02/05/2010 À 13:23
Tour de Norvège
Lancé à 150m de la ligne, Evenepoel s'impose pour la 3e fois en Norvège
IL Y A 14 HEURES
Giro
Hindley, comme en 2020… mais avec la (quasi) certitude d’une fin différente
IL Y A 14 HEURES