Total Direct Energie au nez et à la barbe de Ineos, voilà une affirmation qui n’est pas des plus courantes. Et pourtant. La formation de Jean-René Bernaudeau est en passe de s’offrir deux éléments liés de près, ou de loin, à la formation britannique.

Après avoir officialisé l’arrivée de Chris Lawless, qui courait chez Ineos la saison dernière, la formation française serait également sur le point d’enrôler le polyvalent Edvald Boasson Hagen, actuellement chez NTT Pro Cycling, comme le rapporte le Het Nieuwsblad ce jour. Ancien coureur du Team Sky entre 2010 et 2014, le triple champion de Norvège était pourtant annoncé très proche de l’équipe d’Egan Bernal et Richard Carapaz ces derniers jours.

Cyclisme
Giscard et le maillot jaune transparent
HIER À 13:27

Edvald Boasson Hagen

Crédit: Getty Images

Lawless, le gros coup pour Total Direct Energie

En attendant l’officialisation de cette arrivée, l’équipe de Jean-René Bernaudeau a officialisé celle de Chris Laweless pour une saison. Vainqueur du Tour du Yorkshire en 2019, le puncheur-sprinteur anglais est d’ailleurs très excité par ce transfert. “Je suis impatient de rejoindre ma nouvelle équipe ! C’est un peu un saut dans l’inconnu car j’ai toujours été dans des équipes anglophones avec des coéquipiers que je connaissais bien. J’ai hâte de relever ces nouveaux défis et de voir tout ce que cette équipe pourra m’apporter. Je veux m’améliorer encore sur les Classiques. J’ai senti cette année que j’avais franchi un pas et que j’étais capable de courir encore plus sur ces courses. Aux côtés de Niki Terpstra, je serai capable d’apprendre encore plus et d’aller toujours plus loin.”

Même satisfaction chez le manager français. “Le recrutement de Chris est un vrai gros coup dans ce mercato. C’est un coureur pétri de talent, avec un fort caractère et un super état d’esprit.” Les arrivées de Lawless et donc peut-être de Boasson Hagen viennent quasiment boucler un mercato très riche pour la formation vendéenne. Avec les arrivées déjà actées de Pierre Latour, Alexandre Geniez ou encore Alexis Vuillermoz, Total Direct Energie se donne les moyens de briller dans les pelotons en 2021.

Cyclisme
Aru rebondit chez Qhubeka Assos
HIER À 10:24
Cyclisme
Retraité depuis 2019, Nocentini sanctionné pour dopage
HIER À 15:38