Souvenez-vous, c’était il y a quelques jours à peine. Quelques minutes après son passage de la ligne sur Gand-Wevelgem, Mark Cavendish lâchait en larmes que la classique flamande “était peut-être [son] dernier combat”. Pourtant, mercredi, le sprinteur de l’Ile de Man était bien au départ du 108e Grand Prix de l’Escaut, remporté par Caleb Ewan. Une course qui avait des airs de dernière danse pour beaucoup - Cavendish ayant même pris part à l'échappée du jour, comme dimanche -, mais pas pour le maillot vert du Tour de France 2011.

Car si les bruits de couloir annoncent une retraite quasi-certaine du coureur de 35 ans, ce dernier ne semble pas pressé de raccrocher. Interrogé à l’issue de la course, Cavendish s’est montré moins catégorique que la plupart des suiveurs sur son avenir. “On verra ce qui va arriver mais j’espère encore courir l’an prochain. Je ne veux pas arrêter, j’aime trop ce sport, je lui ai donné ma vie. Je veux continuer à courir."

GP de l'Escaut
Cavendish, crépuscule d'une légende
14/10/2020 À 05:52

Mark Cavendish (Bahrain) lors du Grand Prix de L'Escaut

Crédit: Getty Images

Discussions en cours

Conscient que son émotion du week-end dernier a soulevé de nombreuses interrogations, The Man of Man s’est expliqué. "J’avais entendu avant le départ qu’avec le coronavirus, on ne pourrait peut-être plus courir en Belgique. Tout d’un coup, j’ai pensé que Gand-Wevelgem serait ma dernière course car je n’ai pas encore d’équipe pour l’an prochain.”

En fin de contrat en décembre avec Bahrain-McLaren, le Cav’ ne semble donc pas pressé de quitter le peloton. Mieux, le sprinteur aux 146 victoires (dont 30 étapes du Tour de France) serait même en discussions avec l’écurie bahreïnie pour prolonger. Et ainsi profiter d’une éventuelle tournée d’adieux bien méritée, aux quatre coins du globe.

Cavagna : "Le titre mondial de Julian ? J'ai pleuré devant ma télé"

Cyclisme
Cavendish : "On me disait déjà fini en 2010..."
21/12/2019 À 10:23
Cyclisme
Eurosport Ranking : La surprise Pogacar, la confirmation Astana
25/02/2019 À 08:21