08/08/20 - 11:00
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Milan - Sanremo • Etape1
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Course en ligne - Messieurs
Milan - Sanremo - 8 août 2020

Milan - Sanremo - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 8 août 2020 et débute à 11:00. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
18:26

Derrière, c'est Michael Matthews (Sunweb) qui vient complèter le podium en gagnant le sprint du groupe des favoris, à 2'' de Van Aert et Alaphilippe.

18:23

VICTOIRE DE WOUT VAN AERT !!! Le Néerlandais a roulé tout seul dans les 1500 derniers mètres avant de lui-même lancer le sprint et Alaphilippe n'a jamais réussi à remonter le coureur de la Jumbo-Visma.

600m 

Ça se jouera entre les deux hommes....

1 km

FLAMME ROUGE !! La victoire se joeura ebtre Wout Van Aert et Julian Alaphilippe sans doute mais le groupe des favoris n'est pas loin du tout...

1,5 km 

Au sprint, Van Aert semble plus fort que Alaphilippe. Mais qu'en est-il après 300km de course ?

2 km 

Ça ne reviendra pas derrière ! Les équipiers semblent cuits...

2,5 km 

C'en est terminé avec la descente.... On en a un groupe d'une vingtaine de coureurs derrière le duo de tête.

3 km 

Ça va se jouer à pas grand-chose...

3,2 km 

Van Aert relaie enfin Alaphilippe et les deux hommes vont tenter de résister au groupe des favoris. Mais il ne va pas falloir se regarder...

3,8 km

5'' d'avance d'écart entre les deux hommes de tête et le groupe derrière.

4 km 

VAN AERT REVIENT !! Alaphilippe se relève légèrement et laisse revenir le Néerlandais...

4,5 km 

Ouh attention Alaphilippe... Il sort trop large et il perd de la vitesse.. Du coup, Van Aert revient un peu.

5,5 km

Au sommet du Poggio, Alaphilippe compte 3'' d'avance sur Van Aert et 8'' sur le peloton des sprinteurs.

6,2 km 

ALAPHILIPPE REPART !! Le Français a cette fois fait cédé Van Aert... Le Français est seul en tête, en quête du doublé...

Julian Alaphilippe lors des Strade Bianche
6,6 km

ATTAQUE DE NIBALI !! Et il est contré par Julian Alaphilippe, de suite pris en chasse par Van Aert...

7 km

Au tour de Niccolo Bonifazio (Total Direct Energie) d'être distancé...

7,3 km

Les deux hommes de tête comptent 4'' d'avance sur le peloton, qui continue de monter au train...

7,7 km

SAM BENNETT DISTANCE !! Le sprinteur irlandais de la Deceuninck-Quick Step est lâché par le peloton, qui monte très vite...

8 km 

C'est la Jumbo-Visma de Wout Van Aert qui assume la chasse derrière...

8,3 km 

Ça bouge encore ! Cette fois, c'est Brambilla (Trek-Segafredo) qui accélère, suivi par un Circus-Wanty Gobert....

8,7 km

Ça attaque dès le pied ! Moscon (INEOS), Ciccone (Trek-Segafredo) et Stybar (Deceuninck-Quick Step) tentent d'attaquer mais ils sont viute repris...

9 km

Et c'est parti pour l'ascension du Poggio et ses 3,5km à 3,3% ! C'est ici que les attaques doivent avoir lieu...

9,5 km

JONCTION !! Daniel Oss (Bora-Hansgrohe) vient d'être repris par la tête du peloton... Il n'y aura donc pas d'échappée au moment d'aborder le Poggio... Et tout le monde est à fond qu pied du Poggio.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

11 km 

Ça s'excite en tête de peloton ! Tout le monde veut se replacer à l'amorce du Poggio...

12 km 

Le peloton se rapproche doucement mais surement du pied du Poggio, ultime moment décisif de ce Milan-SanRemo.

13 km 

Le peloton n'est fort que d'une cinquantaine de coureurs mais la plupart des favoris sont là, à l'exception des sprinteurs Ewan et Gaviria.

14 km

12'' d'avance pour Oss ! Il résiste bien pour l'instant mais Jungels ne se donne pas encore à fond.

15 km 

Les favoris cherchent à se replacer plus qu'ils ne s'inquiètent de l'échappée de Daniel Oss.

16 km

3268. Daniel Oss est à 16km d'un énorme succès, même on le voit mal aller au bout aujourd'hui... Mais l'Italien de la BORA - hansgrohe ne s'est plus imposé depuis une étape de l'USA Pro Challenge, en 2011 ! Soit 3268 jours sans succès...

16,5 km

15'' d'avance pour Oss sur le peloton !

17 km 

Ce sont les Deceuninck-Quick Step qui emmènent le peloton désormais mais les Bora-Hansgrohe font un gros effort pour rentrer sur le contre.

17,5 km

8'' d'avance pour Oss sur le peloton alors que Lustenko (Astana) et Mosca (Trek-Segafredo) vont être rattrapés.

18 km

ATTAQUE DE LUTSENKO ! Le champion du Kzakhstan de la formation Astana tente sa chance et il est suivi, à nouveau, par Jacopo Mosca... Les deux hommes sont partis en chasse de Daniel Oss.

19 km 

Daniel Oss (Bora-Hansgrohe) est en train de faire la descente de la Cipressa et personne ne suit l'Italien... Va t-il poursuivre son effort en bas de la descente et obliger le peloton à bouger ?

19,5 km

Avec Caleb Ewan distancé, on ne serait pas surpris de voir Philippe Gilbert tenter sa chance dans le Poggio. Mais le Belge a-t-il les jambes, lui qui a travaillé un peu plus tôt dans la course ?

Philippe Gilbert (Lotto-Soudal)
20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

21 km 

On n'a plus qu'une cinquantaine d'unités dans le peloton principal ! C'est très peu au sommet de la Cipressa...

22 km 

Même s'ils ont un coureur à l'avant en la personne de Jacopo Mosca, les coureurs de la Trek-Segafredo sont omniprésents en tête de peloton et continue d'augmenter l'allure, avec les Bora-Hansgrohe.

22,5 km

12'' d'avance pour Vliegen et Mosca sur le peloton. Nous sommes à 1km du sommet de la Cipressa...

23 km

FERNANDO GAVIRIA LÂCHE !! Le sprinteur colombien est distancé par l'allure folle du peloton dans la montée de la Cipressa... UAE Team Emirates va donc jouer les cartes Formolo et Kristoff, voire Pogacar.

Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) gewinnt die 2. Etappe der Burgos-Rundfahrt
23,5 km 

Le peloton est en train de perdre pas mal d'unités dans cette rapide montée de la Cipressa.

24 km 

Mosca (Trek-Segafredo) est bien revenu sur Vliegen (Circus-Wanty Gobert) en tête de la course mais les deux hommes ne possèdent qu'une cinquantaine de mètres d'avance sur le peloton.

25 km

Caleb Ewan (Lotto-Soudal) en difficulté !! L'Australien souffre en queue de peloton face au tempo actuel et peine à suivre... On voit mal comment il pourrait s'imposer sur la Via Roma dans ces conditions.

Caleb Ewan s'est imposé sur la Brussels Calssic
25,5 km 

Mosca (Trek-Segafredo) n'a pa réussi à revenir sur Vliegen (Circus-Wanty Gobert), qui possède 10'' d'avance sur un peloton qui monte très vite désormais.

26 km 

Ça temporise dans le peloton... Mais Trek-Segafredo veut tenter un gros coup de loin et relance de nouveau l'allure avec l'attaque de Ciccone.

26,5 km

Ça bouge dès les premiers hectomètres de l'ascension ! Loïc Vliegen (Circus-Wanty Gobert) est le premier à tenter sa chance et il est de suite pris en chasse par Jacopo Mosca (Trek-Segafredo). Et personne d'autre ne suit...

27,5 km

C'est parti pour les 5,7 km à 4% de l'ascension de la Cipressa !

28 km 

Alpecin-Felix, Team INEOS et NTT sont en train d'emmener le peloton à très vive allure alors que l'on se rapproche du pied de la Cipressa. Et Julian Alaphilippe est bien remonté !

29 km

CHUTE DANS LE PELOTON ! C'est un coureur de la Circus-Wanty Gobert qui est allé au sol... Et c'est le sprinteur Danny Van Poppel qui est tombé ! Heureusement, il n'a emmené personne avec lui.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

31 km

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a bien été ramené dans le peloton par Tim Declercq mais le Français va devoir être obligé de fournir lui-même un gros effort pour se replacer. Ça risque de coûter cher à 2km du pied de la Cipressa...

33 km 

Ça roule très très vite en ce moment en tête de peloton avec une grosse accéléréation des formations de favoris pour placer au mieux leur leader au pied de la Cipressa, qui sera abordé dans quelques kilomètres.

34 km 

JONCTION ! Malgré un dernier baroud d'honneur de Manuele Boaro (Astana), l'échappée est reprise par le peloton lors de la traversée d'Imperia, qui marque donc le retour sur le parcours initial et traditionnel de Milan-SanRemo.

36 km

PROBLEME MECANIQUE POUR ALAPHILIPPE !! Le Français, tenant du titre et leader de la Deceuninck-Quick Step avec Sam Bennett, vient d'être victime d'une crevaison et va devoir faire un gros effort pour rentrer et surtout pour se replacer d'ici le pied de la Cipressa.

Julian Alaphilippe lors des Strade Bianche
37 km

17'' d'avance pour les cinq hommes de tête, qui ont réussi à reprendre un peu de temps sur le peloton, qui calme le jeu quelques instants avant de lancer la guerre du placement.

39 km 

Ça bouge en tête de course ! Les cinq hommes relancent pour tenter de résister un peu plus longtemps au retour du peloton.

40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

41 km

Selon le journaliste de la RAI Stefano Rizzato, Elia Viviani (Cofidis) aurait été lâché dans l'ascension du Colle di Nava mais il aurait retrouvé sa place dans le peloton depuis.

Elia Viviani with Cofidis
43 km

25'' d'avance pour les hommes de tête qui ne vont pas tarder à voir le peloton les reprendre. Les cinq Italiens vivent leurs derniers moments à l'avant...

44 km 

On retrouve quatre Deceuninck-Quick Step en tête du peloton. La formation de Julian Alaphilippe, qui compte deux favoris dont le tenant su titre dans ses rangs, assume le poids de la course depuis quelques kilomètres.

45 km 

On se rapproche à très grande vitesse de la Cipressa, qui sera abordé dans une dizaine de kilomètres. Et le peloton est toujours étiré, que ce soit par la descente ou par le rétrécissement de la route.

47 km 

Ce sont les Deceuninck-Quick Step de Julian Alaphilippe et Sam Bennett qui emmènent le peloton désormais.

48 km

Plus que 41'' d'avance pour les hommes de tête ! La jonction est imminente...

49 km 

Les coureurs ont de nouveau basculé dans la descente du Colle di Nava, qui mènera cette fois le peloton sur la Riviera, le long de la Méditerrannée.

50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

51 km

59'' d'avance pour les hommes de tête, qui comptent moins d'une minute sur le peloton pour la première fois depuis le début de l'échappée...

52 km 

Nicola Conci (Trek-Segafredo) s'est déjà relevé. Assez prévisible tant son attaque semblait vouée à l'échec et complètement inutile pour Nibali...

53 km

Il n'a plus que cinq coureurs en tête de la course puisque Fabio Mazzucco (Bardiani(CSF) vient de lâcher prise à l'avant.

54 km

1'21'' d'avance pour l'échappée sur un peloton qui s'est un peu relevé au bas de la descente, emmené par les CCC de Greg Van Avermaet. Nicola Conci est lui intercalé...

55 km 

L'échappée tente de résister au retour du peloton mais le vent qui souffle et les efforts produits jusqu'ici font un peu exploser le groupe de tête.

56 km

ATTAQUE DE NICOLA CONCI !! L'Italien de la Trek-Segafredo, équipier de Vincenzo Nibali, profite de la légère remontée notée sur le profil pour sortir du peloton et tenter d'anticiper la grande bagarre...

58 km

1'32'' d'avance pour les hommes de tête, qui voient le peloton revenir de plus en plus sur leurs talons. Il va être dur de résister jusqu'au pied de la Cipressa.

59 km 

Les hommes de tête devraient arriver dans la légère remontée placée à mi-descente de ce Colle di Nava. Si cette montée existe belle et bien (et n'est pas seulement un tunnel non effacé sur le profil), cela pourrait permettre de créer des cassures dans le peloton.

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

61 km 

Le peloton descend à tombeau ouvert sur la belle route, assez large mais qui nécessite quand même de bien virer.

64 km

1'47'' d'avance pour les six hommes de tête qui avaient récupéré un peu de temps avant l'accélération du peloton sur le sommet du Colle di Nava.

67 km 

Ça descend extremment vite dans le peloton, qui s'étire énormément... Au-delà de la 20e place, la relance est obligatoire pour suivre le tempo. Et ça peut finir par provoquer des cassures.

69 km 

Tout le monde a fortement accéléré sur les derniers kilomètres du Colle di Nava ! Les favoris veulent être présents danas les premières positions du peloton et l'échappée veut avoir un maximum d'avance...

70 km

PLUS QUE 70 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

71 km 

On n'a donc plus que six coureurs en tête de la course, six Italiens. On veut se montrer pour le premier des deux Monuments italiens...

72 km

Hector Carretero vient de se relever de la tête de course ! On se demande bien pourquoi l'Espagnol de la Movistar n'a pas poursuivi avec l'échappée...

73 km

2'25'' d'avance pour les sept hommes de tête qui vont sans surprise basculer en tête au sommet du Colle di Nava et devraient donc aborder la Riviera en tête. La Cipressa ? C'est moins sûr...

74 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de la course Hector Carretero (Movistar), Mattia Bais (Androni Giocatolli-Sidermec), Manuele Boaro (Astana), Fabio Mazzucco et Alessandro Tonelli (Bardiani-CSF), Damiano Cima (Gazprom) et Marco Frapporti (Vini Zabù - KTM)

Manuele Boaro, Giro d'Italia 2019
75 km 

On sent que la tension est montée d'un cran depuis la chute de Trentin, d'autant qu'on se rapproche du sommet du Colle di Nava et, donc, de la descente.

77 km 

La longue descente du Colle di Nava, de plus de vingt kilomètres, va mener le peloton très rapidement jusqu'au pied de la Cipressa et nul doute qu'il y aura une petite guerre entre les favoris au sommet du Colle di Nava pour être bien placé.

78 km

Avec près de 33° au compteur, on assiste sans nul doute à l'édition la plus chaude de l'histoire de Milan-SanRemo.

79 km 

Les coureurs sont à un petit peu moins de dix kilomètres du sommet du Colle di Nava, une ascension aussi nouvelle sur Milan-SanRemo que roulante. Mais qu'est-ce que c'est usant...

80 km

PLUS QUE 80 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

81 km

2'29'' d'avance pour l'échapépe qui continue de perdre peu à peu du temps. Le peloton se rapproche mais se laisse du temps pour reprendre les hommes de tête.

83 km

265. L'abandon de Latteo Trentin est un coup dur pour CCC. Heureusemlent la formation polonaise pourra compter sur Greg Van Avermaet, peu habitué aux abandons puisque le Belge, champion olympique pour encore un an, n'a plus quitté une course avant son terme depuis le 1er octobre 2016. C'était à l'occasion du Tour de Lombardie. Soit 265 jours de course de suite sans abandons...

85 km 

Beaucoup évoquaient la modification du parcours en insistant sur la possibilité de voir un peloton encore plus nerveux qu'à l'habitude dans l'ascension du Colle di Nava... Ça n'a pas raté.

86 km

ABANDON DE MATTEO TRENTIN !! L'Italien de la CCC, pourtant gros outsider et qui ne semblait pas être tombé violemment, quitte la course et rentre dans la voiture médicale. Gros coup dur pour la formation CCC, qui ne peut plus compter que sur Greg Van Avermaet.

Matteo Trentin of Italy and CCC Team / Faro Village / during the 46th Volta ao Algarve 2020, Stage 3 a 201,9Km stage from Faro to Tavira / #VAlgarve2020 /on February 21, 2020 in Tavira, Portugal.
87 km

CHUTE DANS LE PELOTON !! Cinq coureurs sont allés au sol après un accrochage au milieu du peloton, dont deux CCC et au moins un Jumbo-Visma... A priori, pas de grosse casse, tout le monde sauf un CCC... ET c'est Matteo Trentin !! Et il tarde à repartir, un peu amoché au niveau ce l'épaule.

88 km

2'37'' d'avance pour les sept hommes de tête qui continuent de perdre du temps sur les longs faux-plats qui mènent au Colle di Nava.

89 km

Vainqueur au sprint de la 94e édition de Milan-SanRemo en 2003, Paolo Bettini estime que les sprinteurs n'ont "quasi aucune chance", à la vue du nouveau parcours.

90 km

PLUS QUE 90 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

92 km

Si l'on devait faire la liste des potentiels favoris et candidats, cela nous donnerait ceci : Julian Alaphilippe et Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), Olivier Naesen (AG2R La Mondiale), Mathieu Van der Poel (Alpecin-Felix), Sonny Colbrelli (Bahrain-McLaren), Peter Sagan (BORA - hansgrohe), Greg Van Avermaet et Matteo Trentin (CCC Team), Elia Viviani (Cofidis), Alberto Bettiol (EF Pro Cycling), Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Caleb Ewan et Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), Giacomo Nizzolo (NTT Cycling), Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic), Michal Kwiatkowski (Team INEOS), Wout Van Aert (Jumbo-Visma), Michael Mathhews (Sunweb), Niccolo Bonifazio (Total Direct-Energie), Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), Fernando Gaviria, Alexander Kristoff et Davide Formolo (UAE Team Emirates).

96 km

Tenant du titre, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) compte défendre son titre jusqu'au bout, en jetant toutes ses forces dans la bataille : "Ma semaine s'est très bien passée. Je pense avoir bien récupéré de la Strade Bianche. Je suis très motivé d'être au départ à Milan avec en tête les très beaux souvenirs de l'année dernière et une équipe encore très forte pour essayer de défendre le titre".

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) à l'attaque dans le Poggio, lors de Milan-SanRemo 2019
98 km

Les sept hommes d'avance comptent toujours 3'07'' d'avance sur un peloton qui gère l'écart avec l'échappée mais ne cherche pas du tout à revenir de suite sur les hommes de tête.

100 km

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

102 km 

Avec ce nouveau parcours, on sera très attentif à l'ascension du Colle di Nava, dont le sommet sera à 69km. Officiellement long de 3,9km à 2,9%, il est en réalité beaucoup plus long que cela, avec une montée de près de 30km faite de longs faux-plats, usants. De quoi émousser les sprinteurs ?

104 km 

Pour l'instant, le peloton est assez tranquille. On n'est pas encore dans le final de Milan-SanRemo, là où se joue toujours la Classissicima.

107 km

3'04'' d'avance pour l'échappée sur un peloton où la Jumbo-Visma, Lotto-Soudal, Deceuninck-Quick Step et Groupama-FDJ assurent la poursuite.

113 km

L'échappée est bien une échappée peu dangereuse pour le peloton vu le peu de succès professionnels des sept hommes de tête. Seuls quatre d'entre eux se sont imposés avec 4 victoires pour Marco Frapporti (Vini Zabu-KTM), 3 pour Manuele Boaro (Astana), 2 pour Damiano Cima (Gazprom) et une pour Alessandro Tonelli (Bardiani-CSF).

120 km

PLUS QUE 120 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

123 km

4'20'' d'avance pour les sept hommes de tête qui pourraient bien conserver leur place à l'avant jusqu'à la Cipressa.

128 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de la course Hector Carretero (Movistar), Mattia Bais (Androni Giocatolli-Sidermec), Manuele Boaro (Astana), Fabio Mazzucco et Alessandro Tonelli (Bardiani-CSF), Damiano Cima (Gazprom) et Marco Frapporti (Vini Zabù - KTM).

Hector Carretero of Spain and Movistar Team / during the 102nd Giro d'Italia 2019, Stage 13 a 196km stage from Pinerolo to Ceresole Reale (Lago Serrù) 2247m / on May 24, 2019 in Pinerolo, Italy.
131 km

Interrogé en conférence de presse, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a montré sa confiance en son équipe, impressionnante depuis le début du re-start : "Je me suis déjà senti aussi fort avant une édition de Milan-San Remo, mais aussi bien entouré non ! Mes coéquipiers sont tous à un niveau top. J’ai senti ça dès le stage du mois de juillet au Grand-Bornand, toute l’équipe était vraiment bien. On sentait que le confinement ne nous avait pas perturbés et qu’on voulait reprendre directement avec des ambitions de victoires."

Arnaud Démare
133 km

Pour l'instant, on est tranquille dans le peloton.

135 km

Plus que 5' d'avance pour les échappés, qui ont perdu près de deux minutes en cinquante kilomètres.

138 km

4. C'est le nombre de Français montés sur le podium de Milan-SanRemo au cours des quatre dernières éditions, avec deux podiums chacun pour Julian Alaphilippe (2017 et 2019) et Arnaud Démare (2016 et 2018). Soit autant qu'au cours des 26 dernières années...

140 km

Les Groupama-FDJ viennent à nouveau en tête de peloton pour participer à la chasse et au tempo. Rien de bien difficile pour l'instant mais la formation de Marc Madiot montre ses ambitions - légitimes - du jour.

141 km

LES CHANCES FRANÇAISES :

Tenant du titre, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) fait évidemment figure des favoris de l'épreuve, au même titre qu'Arnaud Démare (Groupama-FDJ), vainqueur en 2016 et récent vainqueur de Milan-Turin. Au-delà de ces deux têtes d'affiches, la France pourra également compter sur Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) en cas d'arrivée au sprint tandis que Christophe Laporte (Cofidis) ne pourra jouer sa carte qu'en cas de souci de son leader, Elia Viviani.

Arnaud Démare gewinnt den Klassiker Mailand-Turin
143 km

5'30'' d'avance pour les hommes de tête, qui continuent de perdre peu à peu du temps sur un peloton qui grignote logiquement du temps.

148 km

Petite surprise déjà ! On voit Philippe Gilbert, un des candidats annoncés à la victoire et toujours en quête de son 5e Monument, en train de rouler en tête de peloton... Très étonnant de le voir dans le vent si tôt. A moins qu'il ne se sente pas bien et que la Lotto-Soudal joue donc complètement la carte Caleb Ewan.

151 km

LE PALMARES DEPUIS DIX ANS :

2019 : Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)

2018 : Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo)

2017 : Michal Kwiatkowski (Sky)

2016 : Arnaud Démare (Groupama-FDJ)

2015 : John Degenkolb (Giant-Alpecin)

2014 : Alexander Kristoff (Katusha)

2013 : Gerald Ciolek (MTN-Qhubeka)

2012 : Simon Gerrans (Orica-GreenEdge)

2011 : Matthew Goss (HTC-High Road)

2010 : Oscar Freire (Rabobank)

Cycling: 108th Milan-Sanremo 2017 Arrival / Sprint / Peter SAGAN (SVK)/ Michal KWIATKOWSKI (POL)/ Julian ALAPHILIPPE (FRA)/ Milano - Sanremo (291Km) / ©Tim De Waele
153 km

Ce samedi, Philippe Gilbert tentera pour la première fois de compléter sa collection avec un cinquième Monument. Cette quête, dans laquelle il s'est lancé depuis 2018, va rythmer la fin de sa carrière et pourrait bien le couronner légende de son sport.

157 km

6'06'' d'avance pour les hommes de tête, alors que les coureurs sont actuellement dans les pentes de la première difficulté de la journée, la Niella Belbo (13,3km à 3,5%).

167 km

Au sein de l'échappée, on retrouve donc Hector Carretero (Movistar), Mattia Bais (Androni Giocatolli-Sidermec), Manuele Boaro (Astana), Fabio Mazzucco et Alessandro Tonelli (Bardiani-CSF), Damiano Cima (Gazprom) et Marco Frapporti (Vini Zabù - KTM).

Manuele Boaro, Giro d'Italia 2019
170 km

LE POINT SUR LA COURSE :

Après plus de 130km de course, une échappée ouvre la route sur Milan-SanRemo et compte plus de 7 minutes d'avance sur un peloton qui gère tranquillemennt, comme à son habitude sur l'épreuve.

 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT l'édition 2020 de Milan-SanRemo.