27/09/20 - 09:55
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Mondiaux sur route • Etape11
avant-match

Course en ligne - Messieurs

Mondiaux sur route - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 27 septembre 2020 et débute à 09:55. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
17:26 

C'est tout et c'est terminé pour ces championnats du monde qui auront sacré un Français, enfin, 23 ans après !

17:25

DE L'OR, DE L'EMOTION : REVIVEZ LE PODIUM D'ALAPHILIPPE

Vidéo - Un maillot arc-en-ciel, de l'or, des larmes : Inoubliable Marseillaise pour Alaphilippe

03:21
17:25

9. En s'imposant à Imola, Julian Alaphilippe est devenu le 9e Français champion du monde de cyclisme sur route.

17:23

L'ATTAQUE D'ALAPHILIPPE EN VIDEO

Vidéo - Et Alaphilippe porta l'estocade : L'attaque décisive du Français

02:39
17:14

LE TOP 10 DE CES MONDIAUX 2020 :

1. Julian Alaphilippe, en 6h38'34''

2. Wout Van Aert (Belgique), + 24''

3. Marc Hirschi (Suisse), m.t

4. Michal Kwiatkowski (Pologne), m.t

5. Jakob Fuglsang (Danemark), m.t

6. Primoz Roglic (Slovénie), m.t

7. Michael Matthews (Asutralie), + 53''

8. Alejandro Valverde (Espagne), m.t

9. Maximilian Schachmann (Allemagne), m.t

10. Damiano Caruso (Italie), m.t

Julian Alaphilippe
17:13

2. En prenant la 8e place de ces championnats du monde 2020, Alejandro Valverde est devenu seulement le 2e coureur de l'histoire à finir dans le top 10 des Mondiaux à plus de 40 ans, après le Néerlandais Gerrit Schulte en 1956.

16:35

Et c'est Marc Hirschi (Suisse) qui décroche la médaille de bronze !

16:34

Médaille d'argent pour Wout Van Aert (Belgique), 2e du chrono et de la course en ligne.

16:34

JULIAN ALAPHILIPPE EST SACRE CHAMPION DU MONDE !!! Quel numéro du Français... Une attaque aura suffi.

500 m 

Ah il va pouvoir en profiter car il est sacré, c'est fait maintenant...

1 km

FLAMME ROUGE !! ALAPHILIPPE VA ETRE CHAMPION DU MONDE...

1,1 km 

Tout le monde passe dun côtéd es cinq hommais mais on joue battu...

1,3 km 

Van Aert va sans doute tenter de nouveau mais c'est trop tard...

1,5 km 

Ça joue la médaille derrière ! C'EST GAGNE SAUF CHUTE !

2 km 

Enorme effort encore pour Van Aert qui donne tout pour tenter de reprendre Alaphilippe mais le Français est très costaud...

2,3 km

15'' d'avance toujours pour Alaphilippe !

2,5 km 

ON EST ARRETE DERRIERE !! On se regarde totalement... Ça va le faire !

2,7 km 

On se regarde derrière ! C'est tout bon pour Alaphilippe !

3 km 

ENORME ACCELERATION DE VAN AERT !! Le Belge fait le forcing pour tenter de rentrer désormais mais le Français a de l'avance...

3,5 km

15'' d'avance pour Alaphilippe ! Ça sent très très bon pour le Tricolore... Il va le faire !

4 km 

Le Français se rapproche de l'autodrome... Est-ce que ça va suffire ? Est-ce que derrière, on va se regarder pour joeur le podium ?

4,8 km

On n'annonce plus que 10'' d'avance pour Alaphilippe ! Ça revient légèrement derrière... MAIS QUE C'EST TENDU !!!

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

5,5 km

Aucun Français n'a été sacré champion du monde depuis 1997 et la victoire de Laurent Brochard à San Sebastian... Et si c'était pour aujourd'hui ??

6 km

14'' d'avance pour Alapahilippe ! ALLEZ JULIAN !!

6,5 km 

Il est lucide le Français... Il se permet de récupérer en position aérodynamique, regarde derrière pour voir où sont ses adversaires et jusqu'ici, tout se passe bien...

7 km

16'' d'avance pour Alaphilippe qui semble le plus fort ! On n'arrive pas à reprendre du temps derrière, on ne s'entend pas...

7,5 km 

ÇA VA ETRE TENDU JUSQU'AU BOUT CETTE AFFAIRE !!!

8 km 

Les cinq hommes en chasse ont le Français en point de mire mais ça ne veut pas totalement faire l'effort derrière le Tricolore. On veut en garder pour jouer le sprint... Et ça pourrait favoriser Alaphilippe !

8,5 km 

Dans le groupe de chasse, on retrouve Van Aert (Belgique), Fuglsang (Danemark), Hirschi (Suisse), Roglic (Slovénie) et Kwiatkowski (Pologne).

9 km

15'' d'avance pour Alapahilippe !

9,5 km 

L'an passé, il avait coincé vers Harrogate. Il y a deux ans, Inssbrûck avait été marqué par une mauvaise tactique d'équipe... A Bergen, il était passé tout près avant d'être repris dans le final.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

10,5 km 

Ça se regarde derrière ! Ça sent très bon pour Alaphilippe...

11 km

8'' d'avance pour Alapahilippe ! Si ça s'entend derrière, ça peut revenir. Seul Van Aert ne reviendra sansa doute pas.

11,5 km 

C'est parfaitement joué de la part d'Alaphilippe, qui possède 5-6 secondes d'avance. Ça sera dur mais ça peut suffire. ALLEZ JULIAN !!

11,8 km 

Il n'y a que Fuglsang qui semble capable d'accélérér maius Van Aert est dans le dur... Ça va se regrouper.

12 km

ATTAQUE D'ALAPHILIPPE !! Le Français fait l'effort au meilleur des moments possibles, juste avant la bascule....

12,3 km

ATTAQUE DE KWIATKOWSKI !! Le Polonais joue un peu son va-tout... Mais ce n'est pas très tranchant.

12,5 km 

C'est Dumoulin qui fait l'effort pour le moment pour tenter de rentrer sur le premier groupe...

12,7 km 

Ils sont en train de partir à 8...

12,9 km

ATTAQUE DE MARC HIRSCHI !! Le Suisse passe à l'offensive et c'est Van Aert en personne qui fait l'effort pour suivre...

13 km 

C'est groupé pour le moment...

13,4 km

ATTAQUE DE VAN AVERMAET !! La Belgique choisit de durcir pour éviter d'autres attaques...

13,7 km 

Tous les favoris sont bien placés et on sent l'attaque d'Alaphilippe imminent...

13,9 km 

C'est parti pour la dernière ascension de ces Mondiaux, la Cima Gallisterna et ses 2,4km à 6,8%, et un passage à 14% !

14 km

ATTAQUE DE GUILLAUME MARTIN !! Il anticipe et profite du fait que tout le monde regarde Alaphilippe... C'est bien joué mais la Belgique fait le travail derrière.

15 km 

Van Aert, Matthews et Kwiatkowski ont été piégés mais ça ne s'entend pas dans le groupe de tête.

16 km 

Julian Alaphilippe s'est glissé dans ce groupe !! Il ne veut pas rouler mais faut jouer le coup à fond désormais. Mais ça ne s'entend pas.

16,5 km 

Les Italiens sont déchainés et tentent encore de piéger tout le monde ! Mais un équipier de Roglic, un de Van Aert et un Français le prennent en chasse.

17 km 

Et ça continue d'attaquer dans la transition, pour tenter de surprendre les favoris mais ça ne fonctionne pas.

18km 

On a encore un peloton d'une trentaine d'unités pour se joeur le titre mondial. Matthews et Van Aert doivent pousser tous les autres à attaquer....

19 km 

Ce sont les Français qui font l'effort désormais pour boucher le trou sur les quatre hommes sortis à la pédale. Jonction ! Tout va se joeur dans les quinze derniers kilomètres.

20 km 

Le quatuor en a terminé avec l'ascension et bascule avec 15m d'avance sur le peloton. Gare à cette descente technique et rapide...

20,4 km 

Et c'est Guillaume Martin qui fait le forcing en tête de peloton pour tenter de rentrer.

20,7 km 

ATTAQUE DE NIBALI !! L'Italie veut faire la descente et sort avec Landa, Uran et Van Aert notamment...

21 km 

Carapaz teste et tente de surprendre mais ça saute dans sa roue...

21,2 km 

Et ça attaque de nouveau ! C'est Caruso (Italie) qui bouge, avec Carapaz (Venezuela) dans la roue.. Nibali et Van Aert ne sont pas loin mais le peloton se regroupe.

21,4 km

ACCELERATION DE MARTIN !! La France tente de glisser un homme à l'avant mais la Belgique saute immédiatemment dans la roue... Et le Tricolore ramène tout le monde sur Dumoulin et Pogacar.

21,5 km 

Pogacar s'accroche à la roue de Dumoulin mais le peloton n'est pas loin du tout...

21,8 km 

Tom Dumoulin est très fort ! Le Néerlandais revient très vite sur Pogacar qui a coincé dans l'ascension... Mais le peloton n'est pas très loin.

22 km

ATTAQUE DE LANDA !! L'Espagne tente de durcir l'allure mais ce n'est pas tranchant du tout...ET IL EST CONTRE PAR DUMOULIN !!

22,8 km 

C'est parti pour l'ascension de Mazzolano (2,7km à 5,8%), qui débute par un kilomètre à 9%... Et la Belgique durcit d'entrée de jeu.

23 km

22'' d'avance pour Pogacar ! Il ne perd rien...

23,4 km 

Belgique et Espagne ont décidé de rouler ensemble désormais. C'est que Landa ou Valverde ou Mas ou Bilbao doit se sentir bien...

23,7 km 

La guerre de placement a débuté ! Gros effort de Luis Leon Sanchez pour tenter de placer les Espagnols dans les premières positions...

24 km

25'' d'avance pour Pogacar, qui ne coince absolument pas pour le moment.

24,7 km 

L'Espagne et la France font l'effort désormais pour replacer leur leader en tête de peloton. On sent que ça va bouger dans la prochaine difficulté.

25 km

Toujours 20'' d'avance pour Pogacar, qui devrait aborder la montée de Mazzolano en tête. Mais il devrait buter quand même dans la prochaiune ascension...

25,5 km 

Avec cinq coureurs, l'Espagne et l'Italie sont sans doute les deux nations les mieux représentées. Et avec plusieurs cartes chacune...

26 km

22'' d'avance pour Pogacar, qui continue de résister au peloton et au travail des Belges.

27 km 

Avec un écart à la hausse, va t-on voir d'autres nations rouler ou est-ce qu'on va continuer à mettre la pression sur la Belgique, quitte à tout perdre ?

28 km

Attention, Benoot est en train de coincer en tête de peloton et l'écart avec Pogacar est en train de grimper... 30'' d'avance maintenant pour le vainqueur du Tour !

28,5 km

DERNIER TOUR !! Il ne reste plus que difficultés et éventuellement un sprint pour déterminer le champion du monde 2020....

29 km

Le plat ne lui va pas si mal... Pogacar profite des chicanes du circuit pour grignoter quelques secondes. 19'' d'avance pour Slovène !

30 km 

Un temps distancé dans la Cima Gallisterna, Rui Costa (Portugal) est bien revenu dans le groupe des favoris. Mais difficile de l'imaginer réitérer son coup de 2013...

31 km 

Sauf incroyable enterrement de première classe derrière, Pogacar ne gagnera pas aujourd'hui. Sans doute joue t-il pour Roglic.

32 km

14'' d'avance pour Pogacar qui entre en tête sur le circuit automobile d'Imola...

33 km 

Pogacar est en vue de la tête de peloton mais le Slovène ne se relève pas pour autant...

35 km

5'' d'avance seulement pour Pogacar, qui est tranquillement prise en chasse par la Belgique.

36 km

Pour le moment, on ne s'affole pas du tout de la tentative de Tadej Pogacar. Il ne faudra pas non plus le négliger mais il a bougé bien trop loin de l'arrivée.

36,5 km 

Il reste une grosse trentaine de coureurs dans le peloton des favoris, toujours emmené par la Belgique.

37 km

16'' d'avance pour le Slovène, qui creuse légèrement.

38 km 

Pogacar devrait pouvoir garder son avance jusqu'au circuit d'Imola mais, ensuite, ça va être difficile pour le Slovène de résister aux Belges, qui gèrent assez tranquillement jusqu'ici.

39 km 

Personne ne vient relayer les Belges en tête de peloton mais c'est logique... Ce sont eux qui comptent dans leur rang l'immense favori de la course.

39,5 km

11'' d'avance pour Pogacar sur le groupe des favoris. Ce n'est pas grand-chose....

40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

40,3 km 

Il reste encore deux équipiers autour de Van Aert et Van Avermaet... C'est peu et beaucoup à la fois.

40,7 km

ULISSI ET LOPEZ DISTANCES ! Ce sont deux outsiders qui craquent dans cette ascension et la carte de rechange de l'Italie et de la Colombie qui ne pourront pas servir...

40,8 km 

Le peloton s'est énormément amaigri dans l'ascension...

41 km

RUI COSTA DANS LE DUR ! Le Portugais, sacré à Florence en 2013, n'a pas complètement lâché mais il est distancé légèrement...

41,2 km 

Il ne reste plus qu'une trentaine de coureurs dans le groups des favoris et la Belgique a perdu de la main d'oeuvre....

41,5 km 

C'est la Belgique qui assume évidemment la chasse derrière Tadej Pogacar, sans s'affoler. Le Slovène ne creuse pas...

41,8 km 

Personne ne veut prendre le risque de s'isoler avec Pogacar, on considère que c'est trop loin de l'arrivée...

42 km

ATTAQUE DE POGACAR !! Le Slovène s'isole immédtiamment et personne ne peut répondre dans la roue du vainqueur du Tour...

42,3 km 

La Slovénie vient de se repositionner devant la Belgique en tête de peloton. On en veut pas se faire piéger et, si Mezgec peut le faire, les Slovènes vont tenter quelque chose.

42,8 km 

C'est parti pour la Cima Gallisterna (2,7km à 6,4%) qui cache 1,2km à quasi 11% ! C'est ici qu'il faudra mettre Matthews, Van Aert notamment en difficulté...

43 km 

Ne verrait-on pas une offensive des Italiens dans la prochaine montée ? Ça serait bien leur moment...

43,5 km

Problème mécanique pour Enrico Gasparatto (Suisse) ! Un équipier de moins pour Hirschi car il ne réussira pas à revenir, pas à ce moment-là...

44 km

Ah, attention ! L'équipe de France se replace dans les premières positions... Va t-on de nouveau tenter un coup de force ?

45 km 

C'est toujours aussi dur pour Marc Soler (Espagne), qui peine de plus en plus à s'accrocher en queue de peloton. Il ne devrait pas pourvoir aider ses leaders Mas, Landa et Valverde...

46 km 

Tom Dumoulin (Pays-Bas) en queue de peloton : tactique ou manque de jambes ? Nous verrons ça dans le dernier tour...

47 km 

On descend très vite dans le peloton, on veut empêcher les coureurs de respirer avant le pied de la prochaine ascension.

48 km 

Il ne se sera absolument rien passé dans cette montée de Mazzolano... La Belgique contrôle à la perfection.

49 km 

Tous les favoris sont bel et bien présents pour le moment. Ça promet du spectacle. Enfin, on l'espère.

49,3 km 

Le peloton n'a pas tellement maigri dans cette ascension. On se réserve pour la Cima Gallisterna.

49,7 km 

La Belgique contrôle tranquillement la course pour le moment et il reste beaucoup de coureurs autour de Van Aert et Van Avermaet.

Wout Van Aert of Belgium / during the 93rd UCI Road World Championships 2020, Men Elite Individual Time Trial a 31,7km race from Imola to Imola - Autodromo Enzo e Dino Ferrari / ITT / @Imola_Er2020 / #Imola2020 / on September 25, 2020 in Imola, Ital
50 km 

C'est Tiesj Benoot qui a pris désormais les commandes d'un peloton qui monbte Mazzolano au train. Sans que ça n'attaque donc.

50,3 km

MARC SOLER N'A PAS ABANDONNE ! L'Espagnol est bien présent dans le peloton puisqu'il est tout près de se faire distancé...

50,5 km 

Beaucoup de coureurs sont en souffrance dans le peloton mais ça tient bon pour Tom Dumoulin, malgré tout trop dans le dur pour viser le titre mondial.

50,8 km 

C'est Luke Rowe (Grande-Bretagne) qui emmène ce peloton qui s'amaigrit et donc Tom Dumoulin (Pays-Bas) semble distancé...

51 km 

C'est parti pour l'ascension de Mazzolano (2,8km à 5,9%), avec un premier kilomètre à plus de 9%.

52 km 

La Grande-Bretagne prend maintenant la tête du peloton, pour la carte du prodige Tom Pidcock.

53 km 

Bon, on ne va pas se mentir, on s'ennuie fortement...

54 km 

Belgique et Danemark restent aux avant-postes du peloton. On ne veut pas prendre de risque au niveau du placement...

55 km

21. La dernière fois que le vainqueur du Tour de France a été sacré sur les Mondiaux la même année, il s'agissait de Greg Lemond, il y a 21 ans. En 1989, il avait renversé Fignon dans le dernier chrono avant d'être sacré. Même destin pour Pogacar ?

56 km 

La France a laissé la place en tête de peloton à la Belgique, qui assume désormais le tempo à l'avant, alors que Tadej Pogacar (Slovénie) est en train de rentrer en queue de groupe.

57 km

SOUCI MECANIQUE POUR POGACAR !! Le vainqueur du Tour de France est obligé de changer de vélo et il va devoir faire un gros effort pour rentrer, seul, sur le peloton... Mais il a très bien géré son changement de vélo, en le faisant au meilleur des moments.

57,5 km

PLUS QUE DEUX TOURS !! Un peu moins de soixante kilomètres et encore quatre bosses à effectuer....

58,5 km 

La pluie annoncée n'a pas vraiment commencer à tomber et les coureurs continuent d'évoluer sur une route sèche, heureusement pour eux.

59 km

Etonnament, Primoz Roglic (Slovénie) est en tout queue de peloton... Le 2e du Tour de France a beaucoup reculé mais il profite du passage sur l'Autodrome pour tenter de se replacer.

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

61 km 

Le peloton revient sur l'Autodrome Dino & Enzo Ferrari, toujours emmené par l'équipe de France. Rien ne devrait se passer avant la prochaine ascension de Mazzolano.

62 km 

Pacher et Peters continuent de rouler à bloc en tête de peloton pour l'équipe de France, qui a pris la course en main désormais. On verra si cela porte ses fruits.

64 km 

Malgré le coup de force des Français, il reste encore une petite centaine de coureurs dans le peloton pour le moment. C'est beaucoup et peu à la fois...

65 km 

Il faudra se méfier de la descente vers Imola, descente, sinueuse et qui peut être propice à des cassures...

66 km

Quentin Pacher et Nans Peters sont en train de faire un travail monumental en tête de peloton. Julian Alaphilippe doit vraiment très bien se sentir pour avoir demandé à ses équipiers d'autant travailler.

67 km 

On ne s'attendait pas du tout à cette tactique de l'équipe de France. Une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Seul l'avenir noue le dira...

67,5 km 

L'accélération de l'équipe de France a fait mal au peloton, a privé beaucoup de leaders d'équipiers mais, au final, ça n'a pas cassé et on se retrouve groupé dans la descente.

68 km 

Il reste encore une 80 coureurs encore au sein du peloton mais certains sont déjà plus de vingt secondes de la tête du peloton...

69 km

Quelle allure emmenée par Nans Peters et Quentin Pacher ! Les Français sont en train de tout faire péter mais est-ce vraiment aux Tricolores de faire ce boulot-là ?

69,3 km 

ECHAPPEE TERMINEE !! Les deux hommes ont été avalés par le peloton emmené par l'équipoe de France...

69,5 km 

La France essaie clairement de tenter un coup de force et s'isoler dans un groupe d'une trentaine de coureurs mais le peloton ne cède pas complètement pour le moment.

69,8 km

C'est toute l'équipe de France qui vient de se replacer en tête de peloton. Quel coup de force des Bleus ! Mais c'est très tôt, attention...

70 km

L'avance des deux hommes de tête a fondu sous l'impulsion des Français avec un peloton qui est revenu à 32'' de la tête de course.

70,3 km 

Le peloton est en train d'exploser dans la Cima Gallisterna... Julian Alaphilippe veut très clairement faire mal aux sprinteurs-puncheurs.

70,5 km

ACCELERATION DE L'EQUIPE DE FRANCE !! Quentin Pacher et Nans Peters durcissent clairement l'allure en tête de peloton et plaçent un gros coup de vis en tête d'un peloton qui s'étire et va sans doute perdre des éléments...

70,7 km

Plus que 1'03'' d'avance pour Traeen (Norvège) et Koch (Allemagne) !

71 km 

L'échappée de Kuznestov (Russie) n'aura pas duré puisqu'il a déjà été repris, en même temps qu'Arashiro (Japon), épuisé par son échappée.

72 km

Mauvaise nouvelle pour les coureurs ! La pluie commence à faire son apparition sur Imola, ce qui était annoncé de toute façon. Et ça pourrait bien jouer un rôle dans les prochains kilomètres...

73 km 

A nouveau, le rythme s'accélère pour arriver le plus vite possible au pied de la deuxième ascension du circuit, la Cima Gallisterna.

74 km

1'50'' d'avance pour le duo de tête sur le peloton emmené par les Slovènes.

76 km 

A cette allure-là, si ça n'accélère pas de loin, il va vraiment être compliqué de se défaire des deux épouvantails en cas d'arrivée groupée, Wout Van Aert (Belgique) et Michael Matthews (Australie).

77 km

Marc Hirschi (Suisse) parle énormément à ses deux vétérans d'équipiers, Michael Albasini et Enrico Gasparotto. Va t-il à nouveau tenter sa chance de loin?

Marc Hirschi (Suisse), aux Mondiaux d'Imola 2020
77,5 km 

C'est dur pour certains équipiers en queue de peloton, à l'image de Munoz pour la Colombie et de Boivin pour le Canada.

78 km

ÇA ATTAQUE ! C'est un Russe qui passe à l'offensive dans l'ascension de Mazzolano avec Viacheslav Kuznestov qui tente d'anticiper la grande bagarre... En l'absence de Vlasov, c'est sans doute leur seule chance d'exister.

78,5 km

Pourtant échappé depuis le départ et logiquement un peu dans le dur, Traeen et Koch regagnent du temps sur le peloton, désormais repoussé à 2'08''.

79 km 

Personne ne semble vouloir bouger dans l'ascension de Mazzolano en fait... On montre TRES tranquille au sein du peloton.

79,3 km

Plus que 1'52'' d'avance pour Traeen (Norvège) et Koch (Allemagne) sur le peloton, alors qu'Arashiro a lâché prise et ne vas pas tarder à se faire reprendre...

79,5 km

Le Danemark a pris les choses en main avant l'ascension pour placer Jakob Fuglsang dans des conditions parfaites au pied de Mazzolano.

80 km 

On cherche à se replacer en tête du peloton du côté des favoris mais la route est étroite, et encore plus dans l'ascension de Mazzolano.

81 km

Beaucoups d'abandons au tour précédent, avec notamment Marc Soler (Espagne), Lawson Craddock (Etats-Unis) et Luka Pibernik (Slovénie) qui ont quitté la course.

82 km 

Pays-Bas, Espagne et Colombie se sont replacés... Cette fopis, on sent TOUS les favoris concentrés et concernés par ce tour de circuit où, visiblement, on craint des offensives.

83 km

Leader désigné de l’équipe de France, Julian Alaphilippe sera évidemment la meilleure chance tricolore de ramener un titre mondial pour la première fois depuis Laurent Brochard en 1997. Mais la forme "incertaine" du fer-de-lance français et ses résultats frustrants sur les Mondiaux laissent planer quelques doutes sur la stratégie tricolore.

84 km 

On se regarde un peu du côté des équipes des favoris... On prend la musette et pas sûr que ça soit le meilleur des moments pour assister à de la bagarre dans les prochaines minutes...

85 km 

Le peloton passe sur le circuit d'Imola et il rest encore 3 TOURS à effectuer. Va t-on avoir du mouvement dans ce tour ?

87 km 

Yukiya Arashiro (Japon) est toujours en chasse mais il ne parvient pas à rentrer...

88 km

Les deux hommes de tête perdent beaucoup de temps désormais... Ils ne possèdent plus que 2'45'' d'avance sur un peloton toujours emmené par la Suisse.

90 km

PLUS QUE 90 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

92 km 

La nervosité commence à apparaître au sein du peloton. On sent qu'on s'approche des premières escarmouches...

94 km

Yukiya Arashiro refuse de laisser tomber. Le Japonais est en chasse-patates, à 30'' de la tête de course mais il ne se relève et continue de tout donner pour tenter de revenir au contact du duo de tête.

95 km 

Toujours pas de mouvement au sein du peloton. On laisse faire les équipiers pour le moment et personne ne cherche à anticiper.

97 km

4'14'' d'avance pour les deux hommes de tête sur un peloton qui a certes accéléré mais est encore bien loin d'être à fond.

98 km 

Alors que la Suisse et la Slovénie ne quittent pas un seul instant les premières positions du peloton, d'autres comme la France, l'Espagne mais surtout les Pays-Bas laissent faire et regardent de loin.

99 km 

Les hommes de tête sont actuellement dans la 2e ascension du circuit, la Cima Gallisterna. La plus dure aussi, avec 1,2km à 10,8% en milieu de pente...

100 km

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

101 km

En tête de la course, on ne trouve donc plus que Jonas Koch pour l'Allemagne et Torstein Traeen, pour la Norvège. Des coureurs à la confiance complètement opposée puisque le Norvégien a gagné il y a 7 jours (3e étape du Tour de Malopolska) alors que l'Allemand n'a plus gagné depuis la 1re étape du Tour de l'Avenir 2015... il y a 1862 jours !

104 km

Michal Kwiatkowski (Pologne) est très attentif en tête de peloton ! Le champion du monde de Ponferrada en 2014 est en très grande forme et fait partie des gros outsiders pour la victoire aujourd'hui.

Michal Kwiatkowski, nouveau roi du monde.
105 km

Deux nouveaux abandons confirmés puisque Eduard-Michel Grosu (Roumanie), qui était dans l'échappée matinale, et Markus Wildauer (Autriche) ont quitté la course.

106 km 

Pour le moment, personne ne vient véritablement relayer la Suisse en tête de peloton, même si la Slovénie n'est pas très loin et regarde ça très attentivement.

107 km

Plus que 4'30'' d'avance pour les Traeen (Norvège) et Koch (Allemagne) en tête de la course ! Le peloton a clairement durci l'allure...

108 km

L'échappée explose dans la montée de Mazzolano (2,8km à 5,9%) ! Ils ne sont plus que deux en tête de la course après que Castillo (Mexique), Fominykh (Kazakhstan) et Arashiro (Japon) aient été distancés...

109 km 

Le Belgique vient pointer le bout de son nez en tête de peloton et l'allure s'accélère encore un peu.

110 km 

PLUS QUE 110 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

112 km

PLUS QUE 4 TOURS !! Mais avec 28km de circuit, ça laisse encore beaucoup de temps...

113 km 

Puncheurs, grimpeurs, sprineturs qui passent "facilement" les bosses, beaucoup de types de coureurs peuvent espérer s'imposer aujourd'hui en fonction du scénario de course... Mais qui sera champion du monde ?

114 km

5'39'' d'avance pour l'échappée, qui ne concède plus rien au peloton. On a accéléré aussi en tête de la course.

116 km

Quel travail monumental de Silvan Dillier ! Le Suisse roule depuis le départ et continue d'accélérer petit à petit... Enorme !

118 km 

On voit beaucoup de coureurs avec des manches longues sous le maillot. Comme quoi il ne doit pas faire si chaud que cela...

119 km 

Comme souvent sur les Mondiaux, l'échappée matinale ne pose aucun souci au peloton puisqu'aucune nation de favori n'a placé de coureur dans celle-ci. A l'exception éventuellement de l'Allemagne...

120 km

PALMARES DES MONDIAUX :

2019 : Mads Pedersen (Danemark)

2018 : Alejandro Valverde (Espagne)

2017 : Peter Sagan (Slovaquie)

2016 : Peter Sagan (Slovaquie)

2015 : Peter Sagan (Slovaquie)

2014 : Michal Kwiatkowski (Pologne)

2013 : Rui Costa (Portugal)

2012 : Philippe Gilbert (Belgique)

2011 : Mark Cavendish (Grande-Bretagne)

2010 : Thor Hushovd (Norvège)

Matteo Trentin, Mads Pedersen et Stefan Kung, sur le podium
123 km

Plus que 5'38'' d'avance pour les cinq hommes de tête qui ont perdu pas mal de temps depuis une vingtaine de kilomètres.

125 km 

Le peloton aborde à son tour la Cima Gallisterna et ses routes étroites atteignant parfois les 13%. C'est dans soute là que tout va se jouer...

126 km

Impressionnant travail en tête de peloton de la part de la Suisse ! Ils ne sont que cinq autour de Marc Hirschi mais ça ne les empêche de travailler comme si le vainqueur de Sarran sur le Tour était l'immense favori du jour.

127 km 

Les hommes de tête sont désormais dans la Cima Gallisterna, la deuxième difficulté du circuit et ses 2,7km à 6,4%.

128 km

Eduard-Michel Grosu (Roumanie) est distancé de l'échappée ! Ils ne sont plus que cinq en tête de course...

128,5 km 

La Suisse, le Danemark et la Slovénie continuent d'assurer la grande majorité des relais en tête de peloton.

130 km 

Il faurda sans doute attendre les deux derniers tours pour voir des candidats à la victoire bouger. Voire peut-être même le dernier tour...

131 km 

Pour le moment, l'équipe de France roule exactement comme Thomas Voeckler l'avait dit, "en outsider". On ne les voit pas, les Tricolores laissent faire les autres équipes et attendent leur heure.

132 km

Leader désigné de l’équipe de France, Julian Alaphilippe sera évidemment la meilleure chance tricolore de ramener un titre mondial pour la première fois depuis Laurent Brochard en 1997. Mais la forme "incertaine" du fer-de-lance français et ses résultats frustrants sur les Mondiaux laissent planer quelques doutes sur la stratégie tricolore.

133 km

Le peloton a légèrement accéléré et l'avance est hommes de tête n'est plus que de 6'05''.

134 km 

Alors qu'on approche seulement de la moitié de course, beaucoup de coureurs sont déjà en difficulté au sein du peloton, actuellement dans la première montée du circuit, celle de Mazzolano.

136 km 

Ils en sont plus que six en tête de la course... L'Autrichen Marco Friedrich vient de lâcher prise à l'avant et doit laisser filer ses compagnons d'échappée.

137 km 

Le Danemark vient relayer la Suisse en tête de peloton. Avec la Slovénie, ce sont donc trois "nouvelles" nations à assumer le poids de la course.

138 km

ABANDON ! C'est l'Irlandais Ryan Mullen qui vient de quitter la course... C'est le 2e abandon du jour après le Kazakh Bizhigitov

139 km

Pour le moment, les conditions climatiques sont menaçantes mais il ne pleut pas actuellement sur ces championnats du monde.

140 km

Trois coureurs n'ont pas pris le départ de cette course en ligne : Alexey Lutsenko (Kazakhstan), contrôlé positif à la Covid19, ainsi que Nikias Arndt (Allemagne) et Natnael Berhane (Erythrée), qui ont renoncé.

141 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course Eduard-Michael Grosu (Roumanie), Torstrein Traeen (Norvège), Jonas Koch (Allemagne), Ulises Alfredo Castillo (Mexique), Marco Friedrich (Autriche), Daniil Fominykh (Kazakhstan) et Yukiya Arashiro (Japon).

L'échappée sur les Mondiaux 2020
142 km

6'58'' d'avance pour les hommes de tête, qui continuent de parfaitement se relayer.

143 km

LE POINT SUR LA COURSE :

Partie dès le départ, l'échappée du jour a très vite creusé l'écart sur un peloton qui laisse faire pour le moment les hommes du tête. Après quatre des neuf tours au programme, ce sont la Suisse, la Slovénie et la Belgique se sont déjà portés en tête du peloton.

 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la course en ligne des championnats du monde d'Imola, en Italie.