avant-match

Castro-Urdiales - Suances

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 30 octobre 2020 et débute à 12:45. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Simon Farvacque
Temps forts 
 
 Supprimer
18:00 

Rendez-vous demain pour le début d'un week-end montagneux qui promet.

17:07 

NOUVEAU REBONDISSEMENT : ROGLIC EN ROUGE

Après avoir été désigné maillot rouge par le site de la Vuelta, puis 2e, Primoz Roglic est à nouveau annoncé leader de ce Tour d'Espagne ! La cassure de 3 secondes comptabilisée par rapport à Richard Carapaz (14e) signife que le Slovène lui passe devant, à l'addition des places obtenues à chaque étape, les deux hommes étant dans la même seconde au général.

Primoz Roglic of Slovenia and Team Jumbo - Visma Red Leader Jersey / Celebration / Mask / Covid safety measures / Trophy / during the 75th Tour of Spain 2020, Stage 10 a 185km stage from Castro Urdiales to Suances / @lavuelta / #LaVuelta20 / La Vuelta / o
17:06 

Podium de l'étape : 1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) ; 2. Felix Grossschartner (BORA-Hansgrohe) m.t. ; 3. Andrea Bagioli (Deceuninck-Quick Step), m.t.

FINISH

Victoire de Primoz Roglic (Jumbo-Visma), la troisième depuis le début de cette Vuelta. Il a pris quelques mètres d'avance dans les 200 derniers mètres, et il y a eu des cassures. Cela pourrait occasionner un changement de leader...

300 m 

Carapaz poursuit G. Martin, qui est à 300 mètres de la ligne. Tout le monde revient, Roglic accélère à 175 mètres du but.

500 m 

Attaque de Guillaume Martin.

700 m 

Roglic en troisième position à 700 mètres de la ligne. Carapaz en 5e.

1 km

Flamme rouge : Astana et Caja Rural - Seguros RGA en tête.

2 km 

Morkov vire en tête, au pied de la côte finale. Martens passe devant, avec Roglic dans la roue.

3 km 

Peloton d'une centaine d'hommes pour la gagne. La route va s'élever d'ici un kilomètre.

3,5 km

Rémi Cavagna est rattrapé par un peloton qui roule à grande vitesse, sur un faux-plat descendant.

4 km

Richard Carapaz est en deuxième position, à l'avant du peloton. Le maillot rouge ne veut pas risquer de prendre une cassure.

4,5 km 

Cavagna a 5-6 secondes d'avance sur un peloton emmené par la INEOS Grenadiers. Oliveira est repris.

5 km

Rémi Cavagna lâche Ivo Oliveira dans un léger relief.

6 km 

Luis Leon Sanchez (Astana) roule en tête de peloton.

7 km 

Cavagna et Oliveira disposent seulement de 8 secondes de marge. L'écart est stable. Que ce soit Deceuninck-Quick Step (Stybar, Bagioli) ou UAE Emirates (Riabushenko, Rui Costa), les équipes représentées à l'avant ont d'autres cartes, au chaud, dans le peloton.

8 km

8 secondes d'avance pour le duo de tête : Ivo Oliveira (UAE Emirates et Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step).

9 km 

Smit s'est fait avaler et dépasser par le duo de contre.

10 km

Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) sort à son tour ! Un UAE Emirates y va aussi. C'est Ivo Oliveira.

10 km

6" d'avance pour Smit (Burgos-BH) - qui a atttaqué il y a 1500 mètres - à dix bornes de l'arrivée.

11,5 km

Attaque de Willie Smit (Burgos-BH), remuant depuis le début de cette Vuelta.

12 km 

INEOS Grenadiers prend le gouvernail. Il y a peut-être quelques secondes à gagner, pour les candidats au sacre ce vendredi.

14 km  

C'est la Lotto-Soudal qui prend les commandes du peloton, semble-t-il par l'intermédiaire de son sprinteur, Gerben Thijssen.

16 km

Regroupement : Jonathan Lastra (Caja Rural - Seguros RGA), Brent Van Moer (Lotto-Soudal), Alexander Molenaar (Burgos-BH) et Pim Ligthart (Total Direct Energie) sont repris. La Deceuninck-Quick Step roule, alors que Sam Bennett ne figure plus au sein du groupe principal.

20 km

20" à 20 km de l'arrivée, pour le quatuor de tête, au sein duquel l'entente n'est plus aussi bonne, avec quelques attaques.

23 km 

Les coureurs sont dans un repecho. Le parcours du jour est "mal plat".

25 km

MOINS D'UNE MINUTE POUR LE QUATUOR :

L'échappée (Van Moer, Lastra, Molenaar, Ligthart) a moins d'une minute de marge : 55".

27 km

SAM BENNETT PERD LE CONTACT AVEC LE PELOTON

Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), favori du jour, est distancé par le peloton. Il semble se relever, après avoir longtemps lutté pour rester dans le groupe principal, dont il occupait les dernières positions depuis 35 kilomètres.

28 km

1'19" de retard pour le peloton.

29 km

Alex Molenaar (Burgos-BH) accélère, à l'avant. Ses trois compagnons d'escapade parviennent à le suivre.

30 km

ENCORE 30 BORNES :

L'échappée est à 30 kilomètres de l'arrivée. Elle ne compte plus que 1'33" d'avance sur un peloton emmené par la Mitchelton-Scott.

32 km

Felix Grossschartner pense que c'est un "bon final pour (lui)".

34 km

2'37" : l'écart passe sous les trois minutes.

35 km

La Mitchelton-Scott est l'équipe qui prend le plus de responsabilités, en tête de peloton.

35 km

La Deceuninck-Quick Step continue de participer à la poursuite, malgré le mauvais placement et l'allure peu rassurante de Sam Bennett.

36 km 

L'échappée traverse Comillas. Le peloton devrait y être dans 3 minutes, selon l'écart GPS qui nous est communiqué.

37 km

3'11" : sous l'impulsion de Brent Van Moer, notamment, le quatuor de tête tient tête au peloton.

40 km 

3'22" : l'écart est relativement stable depuis dix kilomètres. L'échappée résiste bien.

40 km

Sam Bennett perd une dizaine de mètres, baisse la tête... et se relance pour ne pas être largué.

44 km

LES 2 DERNIERS KM EN VIDÉO : CELA VA GRIMPER

45 km 

Van Moer (Lotto-Soudal) semble être le plus en jambes, parmi le quatuor de tête.

46 km 

La Deceuninck-Quick Step continue de s'impliquer dans la chasse. Pour Sam Bennett ou pas ? Au départ, Rémi Cavagna estimait que l'Irlandais n'était pas l'unique carte dont disposait la formation belge aujourd'huii. Le scénario tend à le confirmer.

Vidéo - Cavagna : "Presque tous nos coureurs sont capables de remporter l'étape"

01:37
49,5 km 

SPRINT INTERMÉDIAIRE :

1. Brent Van Moer (Lotto-Soudal) : 4 pts, -3" ; 2. Pim Ligthart (Total Direct Energie) : 2 pts, -2" ; 3. Jonathan Lastra (Caja Rural - Seguros RGA) : 1 pt, -1".

50 km

ENCORE 50 BORNES :

50 km encore à parcourir et 3'37" de marge pour Jonathan Lastra (Caja Rural - Seguros RGA), Brent Van Moer (Lotto-Soudal), Alexander Molenaar (Burgos-BH) et Pim Ligthart (Total Direct Energie).

53 km

3'51" d'avance pour le quatuor de tête.

57 km

Sam Bennett a basculé à 10 mètres de la queue du peloton, qui compte 3'55" de retard sur l'échappée. Le sprinteur irlandais n'a pas fait forte impression dans cette bosse. Coup de bluff ou pas ? Réponse dans un peu plus d'une heure.

59 km

SURPRISE : SAM BENNETT SEMBLE DANS LE DUR

Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) est en dernière position du peloton et son coup de pédale n'est pas aérien. Parmi les sprinteurs de ce Tour d'Espagne, il est celui qui semble le plus à même de résister aux pourcentages du final. Semble ou semblait ? La question peut se poser tant il paraît en difficulté dans ce 3e catégorie (4,3 km à 5%).

60 km

AU SOMMET DE L'ALTO DE SAN CIPRIANO :

1. Brent Van Moer (Lotto-Soudal) : 3 pts ; 2. Alexander Molenaar (Burgos-BH) : 2 pts ; 3. Pim Ligthart (Total Direct Energie) : 1 pt.

62 km  

MOINS DE 4 MINUTES D'AVANCE :

Le quatuor de tête perd (encore et toujours) du temps dans cette bosse : 3'55". Ce sont toujours les équipes Astana, Deceuninck-Quick Step et Mitchelton-Scott qui provoquent le rapprochement du peloton, avec un homme chacune.

64 km

L'échappée entame la côte de 3e catégorie du jour avec 4'20" d'avance sur le peloton. Une marge ténue à l'aune des proportions qu'elle avait prises (12 minutes écart max.).

70 km

Les quatre hommes de tête s'entendent bien. Ils ne s'attaquent pas. Mais leur avance s'amenuise, semble-t-il inexorablement : 5'20".

73 km

Point météo : 18°C, grand ciel bleu et vent de 7 km/h.

74 km

Pied de la seule difficulté répertoriée du jour dans dix bornes : l'Alto de San Cipriano (4,3 km à 5% - 3e catégorie).

75 km

L'écart passe sous les 6 minutes (5'45").

80 km

LA PALETTE À JACKY : LIEPINS, AUSSI, AURAIT PU ÊTRE DÉCLASSÉ

Jacky Durand vous explique en quoi il estime qu'Emil Liepins aurait selon lui également dû être déclassé hier (jeudi), à l'arrivée de la 9e étape, perdue sur tapis vert par Sam Bennett.

Vidéo - La palette à Jacky : Pourquoi Liepins devait également être déclassé

06:14
82 km

Deceuninck-Quick Step, Astana et Mitchelton-Scott continuent de dicter le rythme du peloton, qui est pointé à 6'16" de l'échappée.

88 km 

Le peloton est étiré et l'avance de l"échappée diminue encore (6'52").

92 km

7'17" : l'écart décroît de façon régulière.

96 km

David Gaudu nous a confié au début de l'étape qu'Anthony Roux serait la carte maîtresse du jour de la Groupama-FDJ.

98 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DU GROUPE DE TÊTE :

Jonathan Lastra (Caja Rural - Seguros RGA), Brent Van Moer (Lotto-Soudal), Alexander Molenaar (Burgos-BH) et Pim Ligthart (Total Direct Energie) sont en tête de course. Ils n'ont plus que 7'55" de marge, alors que leur avance culminait à plus de 11 minutes il y a une heure.

99 km

Guillaume Martin estime que le scénario de cette étape est difficile à lire. Puncheur, baroudeur, candidat au sacre, sprinteur... tout le monde peut espérer tirer son épingle du jeu ce vendredi.

Vidéo - Martin : "Cela peut partir en une vraie course de mouvements"

01:45
100 km 

ENCORE 100 BORNES :

Les quatre hommes de tête sont à 100 km de l'arrivée. Ils comptent huit minutes d'avance sur un peloton emmené par la Mitchelton-Scott et la Deceuninck-Quick Step. La formation Astana s'invite également à la chasse.

105 km

Il faudra du punch pour s'imposer aujourd'hui, au sommet d'un repecho d'un peu moins de deux bornes à 5%. Lors de la Vuelta 2008, Paolo Bettini avait devancé Davide Rebellin, Damiano Cunego, Alessandro Balan et Alberto Contador, sur cette même arrivée. Le parcours était cependant plus vallonné qu'il ne l'est douze ans plus tard. La météo était également moins clémente.

110 km

LE PELOTON SE RAPPROCHE :

Le peloton prend l'échappée au sérieux. Plus que 9 minutes d'écart entre le quatuor de tête et le groupe principal.

118 km

Tout pour Sam Bennett chez Deceuninck-Quick Step ? Pas si sûr, à en croire Rémi Cavagna...

Vidéo - Cavagna : "Presque tous nos coureurs sont capables de remporter l'étape"

01:37
120 km

Mitchelton-Scott et Deceuninck-Quick Step roulent en tête de peloton. L'écart diminue légèrement : 10'30".

128 km

Le coureur le mieux classé au sein de l'échappée est Jonathan Lastra (Caja Rural - Seguros RGA). Il est 53e à 58'49". Pas de panique, donc, du côté d'INEOS Grenadiers, formation du leader de la course, Richard Carapaz.

130 km

SITUATION DE COURSE :

Jonathan Lastra (Caja Rural - Seguros RGA), Brent Van Moer (Lotto-Soudal), Alexander Molenaar (Burgos-BH) et Pim Ligthart (Total Direct Energie) ont 11'16" d'avance sur le peloton, à 130 bornes de l'arrivée. Michal Paluta (CCC), initialement membre de cette échappée, a été distancé sur crevaison alors que les écarts n'étaient pas encore importants. Longtemps resté intercalé, il vient d'être repris par le groupe principal.

13:59 

PROFIL DU JOUR :

Le départ de cette étape dont voici le profil a été donné à 12h50.

Vidéo - Le profil de la 10e étape : Un troisième sprint ou une nouvelle échappée ?

00:23
13:57 

Bonjour, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la 10e étape de la Vuelta, longue de 185 km entre Castro Urdiales et Suances.

Guillaume Martin of France and Team Cofidis Solutions Credits Polka Dot Mountain Jersey / Richard Carapaz of Ecuador and Team INEOS - Grenadiers Red Leader Jersey / Primoz Roglic of Slovenia and Team Jumbo - Visma Green Points Jersey