avant-match

Garray - Ejea de los Caballeros

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 23 octobre 2020 et débute à 13:09. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
18:00

Pas de changement au classement général.

17:15

Bennett (Deceuninck-Quick Step) s'impose donc devant Philipsen (UAE) et Marezcko (CCC) tandis qu'Ackermann doit se contenter de la 4e place.

17:13

VICTOIRE DE SAM BENNETT !! Jasper Philipsen avait anticipé dans le dernier virage à 250m de la ligne mais Sam Bennett était le plus fort, a recollé sur le Belge pour le dépasser à 25m de la ligne. Il s'offre son 3e succès d'étape sur la Vuelta....

600m 

Philipsen et Ackermann sont dans la roue de Bennett...

1 km

FLAMME ROUGE !! On est dans le dernier kilomètre et Sam Bennett est pour le moment emmené dans un fauteuil...

1,5 km 

Bennett et Ackermann sont roue dans roue... On se surveille.

2 km 

Les relances de la Deceuninck-Quick Step sont monstrueuses et cela fait très mal aux coureurs au-delà de la 40e position...

2,3 km

La Deceuninck-Quick Step prend enfin les commandes du peloton ! On va tenter de faire comme sur le Tour de France et de lancer idéalement Sam Bennett...

2,8 km 

Caja-Rural et Total Direct-Energie sont actuellement dans les premières positions du peloton, avec les NTT.

3 km 

C'est très nerveux, ça va très vite sur une route large mais beaucoup de coureurs veulent se placer.

4 km 

Et voilà la Bora-Hansgrohe qui prend les commandes du peloton ! Mais la Sunweb réagit sur la droite de la route...

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

6 km 

On roule très vite et les trains de sprinteurs ne se sont pas encore mis en place. Et il ne faut pas tarder car les deux derniers kilomètres sont très tortueux.

7 km

Ackermann (Bora-Hansgrohe) et Bennett (Deceuninck-Quick Step) sont les deux grands favoris du sprint, Jaspser Philipsen (UAE Team Emirates) et Matteo Moschetti (Trek-Segafredo) les deux outsiders principaux tandis qu'il faudra aussi se méfier de Jakub Mareczko (CCC), Magnus Cort Nielsen (EF) et Jon Aberasturi (Caja Rural-RGA). Et la grosse carte est sans doute le jeune Max Kanter (Sunweb).

9 km 

On roule vite mais on se dirige tranquillement vers un sprint massif.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

11 km

59,5km/h de moyenne sur les dix dernières minutes... Histoire d'augmenter la moyenne de cette journée ultra rapide.

12 km 

On roule de nouveau très vite dans cette fin d'étape. Cette fois, ce n'est plus pour éviter des bordures mais juste une guerre de placement.

13 km 

Movistar, Astana, Israel-Start Up Nation sont aux avant-postes pour le moment. Pour Mas, pour Dan Martin et pou Vlasov principalement...

14 km 

Les leaders se placent pour les derniers kilomètres. On veut éviter les risques de chutes.

16 km 

Au tour de Bahrain-Merida de venir rouler en tête de peloton. Pour protéger Wout Poels sans doute mais peut-être aussi pour placer Grega Bole ou Alfred Wright.

17 km 

Sauf chute, on aura droit à un sprint massif à Ejea de los Caballeros.

18 km

Si la Movistar roule en tête de peloton, c'est avant tout pour protéger ses leaders des risques de chute. Pas forcément pour faire mal aux autres et créer des bordures.

19 km

Plus que 10'' d'avance pour Smit !

19,5 km 

Tanfield ne se relève pas et essaie de rentrer sur Smit.

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

21 km

Accélération des Movistar ! Visiblement, on a encore des idées derrière la tête...

22 km

20'' d'avance pour Smit (Burgos-BH), qui a lâché Tanfield, sur le peloton où on voit la Movistar pointer de nouveau le bout de son nez. Va t-on à nouveau tenter ?

23 km

Si le scénario de l'étape aura finalement été celui d'une classique étape de transition, cette 4e étape aura été très rapide, avec plus de 48 km/h de moyenne.

24 km

Résultats du sprint intermédiaire :

1. Tanfield, 3 pts / 4''

2. Mate, 2 pts / 2''

3. Ezquerra, 1 pt / 1''

25 km

C'est Harry Tanfield (AG2R La Mondiale) qui passe en tête au sprint intermédiaire et le Britannique en profite pour distancer Mate (Cofidis) un des deux Burgos-BH...

26 km 

Harry Tanfield (AG2R La Mondiale), Luis Angel Mate (Cofidis), Jesus Ezquerra et Willem Smit (Burgos-BH) vivent leurs derniers moments en tête de la course. Les quatre hommes seront bien repris.

27 km

34'' d'avance pour les quatre hommes de tête sur un peloton qui roule plus vite désormais.

29 km 

Le peloton est très groupé, prend toute la largeur de la route mais la nervosité a fait son retour. Les favoris sont aux avant-postes.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

32 km

45'' d'avance pour les hommes de tête, qui n'ont plus vraiment d'espoirs d'aller au bout.

34 km

A noter que deux coureurs étaient non partants ce matin : le vainqueur du Dauphiné Daniel Felipe Martinez (EF Pro Cycling) et Simon Geschke (CCC).

35 km 

On se rapproche peu à peu du sprint intermédiaire, situé à Sadaba, à 22,7km de l'arrivée. Après celui-ci, le final sera très rapide puisque on roulera vent de dos sur des faux-plats descendants...

36 km 

On n'y croit plus vraiment au sein de l'échappée. Les quatre hommes ont compris que le peloton ne se fera pas piéger...

37 km

Leader de la Groupama-FDJ sur cette Vuelta, David Gaudu a peiné en ce début d'épreuve (20e, + 4'00'') mais le jeune grimpeur retrouve des sensations, petit à petit.

Vidéo - Gaudu : "Les sensations ? Pas à 100%..."

02:42
39 km

58'' d'avance seulement pour les hommes de tête, qui perdent de nouveau du temps...

40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

42 km 

On se dirige tout droit vers un sprint massif et rien d'autre pour cette 4e étape. C'est un peu dommage mais, s'il n'y a pas de vent, il n'y a pas grand-chose à faire.

43 km

1'44'' d'avance pour pour l'échapépe sur un peloton qui est toujours en gestion et ne s'affole des quatre hommes de tête.

44 km 

Le peloton évolue sur des routes très exposées mais le vent n'y est clairement pas suffisant pour créer des bordures. Ça souffle un peu mais pas assez.

45 km 

Bora-Hansgrohe, Deceuninck-Quick Step et Trek-Segafredo continuent de se relayer en tête de peloton.

46 km 

On s'entend toujours aussi bien du côté de Harry Tanfield (AG2R La Mondiale), Luis Angel Mate (Cofidis), Jesus Ezquerra et Willem Smit (Burgos-BH). On sait que cette entente est primordiale pour avoir une chance d'aller au bout.

48 km

2' d'avance pour l'échappée, que le peloton n'hésite pas à laisser un peu plus filer. On est confiant du côté des sprinteurs.

49 km

Rapide sans être un véritable sprinteur, Reinhardt Van Rensburg (NTT) espère pouvoir réaliser un bon résultat à l'occasion de cette 4e étape. "Nous avons eu trois journées difficiles, et je venais juste de courir le Tour des Flandres dimanche, donc je commence à ressentir la fatigue, mais heureusement aujourd’hui c’est une étape plane et nous devrions arriver au sprint. Il y a deux grands favoris, Ackermann et Bennett, mais aussi quelques autres garçons comme moi, ou par exemple Mareczko… nous tenterons notre chance et nous verrons bien. Je ne pense pas qu’il y aura de bordures. En revanche, le placement dans les deux derniers kilomètres sera crucial".

50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

52 km 

Bon, visiblement, on n'aura pas de bordures aujourd'hui. Dommage.

54 km

1'09'' d'avance pour l'échappée, qui est parfaitement gérée par les formations de sprinteurs.

55 km

On roule toujours aussi vite dans cette 4e étape, avec plus de 50 km/h de moyenne depuis le départ de Garray.

56 km 

Trek-Segafredo, Deceuninck-Quick Step et Bora-Hansgrohe ont repris les commandes du peloton. Visiblement, personne ne veut - ou ne peut - tenter de coup de bordures. Le vent ne doit pas être assez fort pour cela.

57 km

Jasper Philipsen (UAE Team Emirates), qui s’est récemment imposé sur les routes du BinckBank Tour en battant notamment Pascal Ackermann, tient peut-être aujourd’hui une occasion de gagner pour la première fois sur un grand tour cycliste : "J’ai assez bien survécu pendant les trois premières étapes. Je pense que nos coureurs qui jouent le général ont fait du bon boulot. Aujourd’hui, c’est plutôt une étape qui me correspond, alors je suis impatient. J’ai économisé mes forces pour cette étape pendant les trois premiers jours".

Jasper Philipsen celebrates winning Stage 1 of the BinckBank Tour
58 km

1'20'' d'avance pour l'échappée, que l'on ne veut pas trop voir prendre de la marge...

59 km 

Alors qu'on s'attendait à voir des bordures dans 70 derniers kilomètres, le vent semble être tombé sur ces sections favorables. C'est dommage car le terrain s'y prêtait véritablement...

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

62 km

Si l'étape devait se jouer au sprint, Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) et Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) sont les deux immenses favoris, avec Jasper Philipsen (UAE Team Emirates) et Matteo Moschetti (Trek-Segafredo). Attention également à Jakub Mareczko (CCC), Jon Aberasturi (Caja Rural-Seguros RGA) voire Mihkel Räim (Israel Start-Up Nation).

63 km

1'35'' d'avance pour les hommes de tête qui récupèrent un peu de temps, toujours.

64 km

Vu à l'attaque dans le final de la 3e étape, Clément Champoussin (AG2R La Mondiale) espère surtout pouvoir se lancer dans des échappés lors que la montagne reviendra.

Vidéo - Champoussin : "Je vais tenter des échappées sur les étapes de montagne"

01:42
65 km 

Jumbo-Visma et Movistar sont aux avant-postes de ce peloton et contrôle pour le moment. C'est tranquille actuellement...

67 km

Le mauvais temps pointe dans le lointain. Va t-on voir de la pluie/de la tempête sur cette fin d'étape ? Ce n'est pas impossible...

69 km

1'25'' d'avance pour l'échappée, qui continue de reprendre du temps sur un peloton qu'aucune formation n'a vraiment pris en main.

70 km

PLUS QUE 70 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

71 km 

On continue de se regarder dans le peloton... La guerre est reportée pour le moment.

72 km

Après avoir déjà tenté un coup de bordure mercredi à l'occasion de la 2e étape, la Movistar a encore essayé aujourd'hui. Et cela n'est sans doute pas fini puisque la formation espagnole tentera probablement de nouveau dans le final.

Movistar at La Vuelta
73 km 

Primoz Roglic a retrouvé des équipiers à ses côtés... La Jumbo-Visma s'est replacé au niveau de son leader, après avoir passé de longs kilomètres en queue de peloton.

75 km 

Plus personne ne veut rouler en tête de peloton....

77 km

1'01'' d'avance pour les échappés, qui profitent du relâchement du peloton.

79 km

Quand le peloton s'énerve et s'agite à cause du vent, cela donne ça...

80 km

PLUS QUE 80 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

81 km 

Harry Tanfield (AG2R La Mondiale), Luis Angel Mate (Cofidis), Jesus Ezquerra et Willem Smit (Burgos-BH) continuent de s'entendre à l'avant et de tout donner pour se donner une chance d'aller au bout. Mais l'espoir est plus que faible...

82 km 

Le peloton prend toute la largeur de la route actuellement, preuve que le peloton roule "moins vite" et qu'on se regarde un peu...

83 km

Toujours 22'' d'avance pour les quatre hommes de tête.

85 km 

Les 70 derniers kilomètres - et encore plus entre 60 et 25 kilomètres de l'arrivée - seront bien plus favorables à des bordures, que pour le moment.

87 km 

On se regarde un peu du côté des équipes de favoris dans le peloton. On hésite à lancer les hostilités.

88 km

22'' d'avance pour les échappés qui vont avoir du mal à rester en tête très longtemps.

88,5 km

52,6 kilomètres de moyenne aujourd'hui ! Monstrueux....

89 km 

Pour le moment, le peloton se reforme légèrement... On attend de l'aide et une portion plus favorable.

90 km

PLUS QUE 90 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

92 km 

Pour le moment, peu de formations viennent porter main forte aux Movistar pour tenter ce coup de bordure.

93 km

La Movistar est parfaitement placée dans les premières positions du peloton, avec tous ses leaders présents aux avant-postes, avec Enric Mas, Marc Soler et Alejandro Valverde.

94 km 

Beaucoup de tension au sein du peloton avec ce vent de côté qui excite toute le monde... Et un groupe d'une quarantaine de coureurs est en train de sortir.

95 km

Plus que 1'15'' d'avance pour l'échappée qui sera vite reprise par le peloton à ce rythme !

96 km 

Le peloton n'a pas encore cassé et est déjà énormément étiré... Pour peu que l'on se retrouve avec routes exposées, cela peut faire de gros dégâts

.

97 km

Et c'est la Movistar qui est la première à durcir l'allure en tête du peloton ! Du coup, ça étire fortement le peloton et ça manque - déjà - de casser.

97 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de la course Harry Tanfield (AG2R La Mondiale), Luis Angel Mate (Cofidis), Jesus Ezquerra et Willem Smit (Burgos-BH).

98 km

2' d'avance seulement pour les échappés, dont les espoirs de victoire sont quasi nulles désormais...

99 km 

Alors que les équipes de sprinteurs menaient le peloton jusqu'ici, ce sont désormais celles de leaders qui sont aux avant-postes, avec notamment la EF Pro Cycling, les INEOS Grenadiers et la Movistar qui reviennent devant pour se placer.

100 km 

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

101 km

LE POINT SUR LA COURSE :

Partis les premiers kilomètres, les quatre échappés ont un temps compté plus de quatre minutes d'avance avant de voir le peloton se rapprocher, sous l'impulsion des équipes de sprinteurs. On ne veut pas laisser passer cette chance du côté des coureurs les plus rapides...

 

LE PROFIL DE L'ETAPE :

Du plat, des faux-plats descendants et un sprint massif est attendu à l'arrivée de cette 4e étape. Sauf que... Dans les 70 derniers kilomètres, les routes sont très exposées et pourraient être favorables à des bordures, vu le vent annoncé (30km/h, de 3/4). Attention pour les leaders !

 

Session de rattrapage si vous avez manqué l'étape d'hier avec le résulé de la 3e étape.

Vidéo - Echappées manquées, Roglic devancé par Martin : le résumé de la 3e étape

02:18
 

LE CLASSEMENT GENERAL :

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), en 12h37'24''

2. Dan Martin (Israel-Start Up Nation), + 5''

3. Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), + 13''

4. Enric Mas (Movistar), + 32''

5. Hugh Carthy (EF Pro Cycling), + 38''

6. Sepp Kuss (Jumbo-Visma), + 44''

7. Felix Grosschartner (Bora-Hansgrohe), + 1'17''

8. Esteban Chavès (Mitchelton-Scott), + 1'29''

9. Marc Soler (Movistar), + 1'55''

10. George Bennett (Jumbo-Visma), + 1'57''

Primoz Roglic of Slovenia and Team Jumbo - Visma Red Leader Jersey / Tom Dumoulin of The Netherlands and Team Jumbo - Visma
 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la 4e étape du Tour d'Espagne 2020 entre Garray et Ejea de los Caballeros (191km).